»

Le team France a débarqué à Durban !

Un pti jeune prométeur
Un pti jeune prométeur - FFS

Nos petits surfeurs tricolores sont en Afrique du Sud pour un stage du 8 février au 2 mars. L'occasion pour eux de briller pendant 3 semaines avec un seul objectif : Gagner leurs places dans le Team France qui s'envolera aux Mondiaux Juniors.

Comme l’an dernier, les meilleurs espoirs minimes et cadets français (14 à 16 ans) vont prendre leur quartier à Durban, en Afrique du Sud, pour le stage national d’hiver du 8 février au 2 mars. Au programme : trois semaines de stage pour la quinzaine de surfeurs et des épreuves de sélection en vue des Mondiaux juniors 2015*.

Après quatre stages d’hiver consécutifs en Australie, la Fédération Française de Surf a décidé d’effectuer son stage annuel, en direction des jeunes du Collectif France, en Afrique du Sud depuis l'an dernier. Moins loin, moins cher, mais tout aussi bon en terme de climat et de vagues.
La FFS bénéficie ici des liens étroits tissés entre la Fédération sud-africaine et la Ligue réunionnaise, laquelle entretient des échanges avec les Sud-Africains depuis une vingtaine d’années. L'an passé, l'ensemble des surfeurs et du staff avait été ravi des conditions de surf, le stage s'étant achevé avec un « test-match » contre les meilleurs espoirs sud-africains, remporté par les tricolores.

Métropole, Antilles et Réunion réunis

Mis dans les meilleures conditions pour travailler, les 15 jeunes venus de métropole, des Antilles et de La Réunion, vont avoir droit à des entraînements spécifiques en présence de certains des meilleurs techniciens français, dont une intervention ponctuelle de l’entraîneur national Patrick Florès.

Pour le Directeur technique national Michel Plateau, ce stage « permet de regrouper les meilleurs éléments d'une tranche d'âge. Cette catégorie étant choisie en fonction des échéances particulières de l'année?. » Le stage qui se déroulera sur trois semaines offrira « un entraînement technique intensif, de préparation physique et d'acquisition des routines de préparation, et de préparation tactique et stratégique à la compétition. »

Michel Plateau (DTN) : « Etre prêt à intégrer l'équipe de France »

« L’objectif est que tous et toutes, à court ou moyen terme, soient prêts à intégrer l'Equipe de France, sur une échéance internationale, en ayant acquit les usages et routines du collectif national, commente le DTN. De plus l'Afrique du Sud propose de vrais échanges et une collaboration bilatérale qui rajoute encore à l'intérêt de Durban comme destination du stage. Enfin, cela donne à nos métropolitains « englués » dans les conditions hivernales, une petite bouffée de soleil et de chaleur, et de vraies conditions d'entraînements propices, et encadrées par des compétences reconnues. »
Comme l'an dernier, le stage national d'hiver devrait s'achever par une rencontre amicale avec les meilleurs espoirs sud-africains.

* A ce jour, l’International Surfing Association n’a pas encore communiqué les lieux et dates des championnats du monde juniors 2015.

Collectif stage Afrique du Sud - 8 février au 2 mars

Minimes 2 : Justin Bécret (Capbreton surf club, Landes), Teva Bouchgua (Carcans ocean surf club, Gironde)

Cadets 1 : Mathis Crozon (Saint-Leu surf club, La Réunion), Erwan Blouin (Union des Surf Clubs du Bassin d'Arcachon, Gironde), Thomas Debierre (Karukera Surf Club, Guadeloupe), Gaiska Housset (Bidarteko surf club, pays basque), Nanook Ballerin (A joe reefer surf club, St Martin)

Cadets 2 : Léo-Paul Etienne (Karukera Surf Club, Guadeloupe), Titouan Dubos (Martinique surfing), Attilio Goncalves (Dodo surf club, La Réunion), Augustin Arrivé (Olonna surf club, Vendée).

Cadettes 1 : Juliette Brice (Lacanau surf club, Gironde), Lisa Girardet (Dodo surf club, La Réunion), Mahé Javégny (Saint-Leu surf club, La Réunion).

Staff :Stephane Corbinien, responsable du stage, Nicolas Berthé, entraîneur et suivi scolaire, Pierre-Marc Gaillard, kiné et préparation physique, Christophe Mulquin, entraîneur sur les 15 premiers jours, Thierry Vidal, juge pour la dernière semaine de sélection, Patrick Florès, entraîneur national sur une partie du stage.

FFS - Publié le