»

Un nouveau format de compétition pour le Dream Tour 2009

Teahupoo
Teahupoo - www.aspworldtour.com

L'ASP vient d'annoncer officiellement le lancement d'un nouveau format de compétition pour les étapes du World Tour. Objectif : offrir des conditions de surf optimales aux surfeurs et aux spectateurs !

L'ASP propose pour la saison 2009 un nouveau format de compétition pour les étapes du World Tour, circuit mondial de surf pro. Le format traditionnel reste disponible avec un 1er tour à  séries à  3, puis un tour de repêchage en man on man. Mais pour éviter de perdre du temps avec un 1er tour non éliminatoire, l'ASP lance un format plus adapté aux cycles de houle. Teahupoo, J Bay, Mundaka et Pipeline l'ont déjà  adopté.

En effet, une étape du Dream Tour se boucle actuellement en 4 jours et nécessite en général 2 rentrées de swell distinctes sur la waiting period. Ce qui n'est pas toujours évident... Pour pallier le problème sans réduire le nombre de surfeurs, l'ASP a trouvé la parade. Finies les séries à  3, on passera directement aux man on man. Le round 1 sera constitué de 16 séries opposant les riders classés 17ème à  27ème du circuit, ainsi que le top 15 WQS et les wildcards.

Le top 16 mondial ne rentrera à  présent qu'au round 2 et sera opposé aux 16 vainqueurs du round 1. Tous les tours deviennent ainsi éliminatoires et on économise 16 séries, soit 1 journée de compétition. Selon Wayne Bartholomew, ce sera peut être le seul inconvénient pour les pros : « les gars sont habitués à  avoir une seconde chance ! ». D'autres y verront un avantage certain pour le top 16... mais « tout le monde a dû commencer tout en bas un jour » dixit Mick Fanning.

Autre petit détail important, le top 10 est assuré de rentrer au round 2 toute la saison, mais les gars classés 11ème à  16ème verront leur place remise en question en cours de d'année. Si leurs résultats n'ont pas suivi, leur seeding sera réévalué et ces messieurs repasseront par le round 1. Bilan : des pros plus motivés à  chaque étape et même en fin de saison quand le titre est déjà  joué... Car mieux vaut terminer 10ème que 11ème. Ca prend une réelle importance avec ce nouveau format !

L'idée future est de se rapprocher dans les prochaines années d'un classement mondial unique pour tous les surfeurs. Fini la complexité des WT et WQS. Et les top surfeurs du QS pourront même venir remplacer les moins bien classés du top 45 en plein milieu de saison. Une vraie révolution !! Mais ça, on verra ça plus tard...

Emilie Dalibert - Publié le