» »

Echange Afrique du Sud - St Leu Surf Club

La team de Saint Leu
La team de Saint Leu - Saint Leu surf club

Pour le troisième volet du projet de coopération sportive et culturelle avec la fédération sud africaine, les riders du Saint Leu surf club ont été accueillis à  Cape Town ainsi qu'à  Durban !

Au-delà , ce déplacement s'accompagne d'une immersion dans l'environnement sud-africain, un nouveau pays à  découvrir pour ceux qui ne le connaissent pas encore, une culture différente... Et surtout, une occasion de perfectionner son anglais, passeport indispensable aux compétiteurs d'aujourd'hui.

Fabrice Fridmann et Laurent Morel, les entraineurs de l'association ont chacun de leur côté concocté un programme de préparation pour optimiser la pratique et mettre tous les participants en situation de compétition réelle.

Suite au succès du Quiksilver Eco Meeting de St Leu, organisé en octobre 2008, la fédération sud africaine, par l'intermédiaire de son vice président, Mark Hoffman, tenait à  offrir aux Réunionnais des conditions optimales de surf, et leur permettre de se confronter aux meilleurs éléments sud-africains.

Ainsi, les plus jeunes ont pu participer ce week à  une épreuve amicale à  Durban sur la jetée de New Pier. Les conditions météo, l'absence de repères sur des vagues de 1,20 m de beach break onshore n'ont pas permis à  nos plus jeunes de scorer comme ils le font d'ordinaire à  la Réunion. Tous les engagés sont sortis au premier tour malgré quelques belles vagues de part et d'autre. Seule Jessie Albert, particulièrement motivée, se classe 3ème en - de 16 ans. Les autres devront donc attendre le week end suivant pour espérer prendre leur revanche à  l'occasion de la nouvelle compétition organisée sur le même site.

Pour le groupe basé à  Cape Town, plus précisément à  Kommetjie, la première difficulté a été d'affronter la température quasi polaire de l'eau, illustrée par la présence de pingouins dans les environs. La seconde difficulté nous est apparue à  l'affichage des seedings. La totalité de l'équipe Junior Sud africaine était présente, avec notamment David Brand, Mikey Frebruary ainsi que l'équipe de réserve représentée entre autres par Jacob Mellisch. Les équipes des autres provinces avaient elles aussi fait le déplacement, à  l'image de la « Western surfing Team » ou de la « Boland surfing team ». Des teams qui ont enduré deux heures d'avion pour ce « Réunion versus South Africa surf Challenge » et semblaient particulièrement motivée. L'ambiance « friendly » observée sur la plage devenait « determinated » une fois la série lancée.

Les jeunes St Leusiens n'ont pas démérité, malgré d'épaisses combinaisons 4/3 si peu familières sous les tropiques, ainsi Camille Davilla, Hugo Dubosc et Maurice Meyerwesphal ont aisément gagné leur place en demie-finale. Lucas Jannier, Jonathan et Jérémy Barre et Yani Akbi sont quant à  eux passés par les repêchages pour espérer aller plus en avant. A noter la performance de Martin Jannier, engagé en - de 16 ans et - de 18 ans qui a dû batailler vainement cinq séries durant, tout en tentant de garder une température interne nécessaire à  l'effort physique. A l'issue des repêchages, Yani, Jérémy Barre et Martin Jannier étaient stoppés dans leur élan tandis que Lucas Jannier et Jonathan Barre accédaient aux demi- finales du lendemain. La journée s'est clôturée par un South African Braai, « Barbecue party » permettant à  nos jeunes de refaire le plein de calories.

Le lendemain, faute de vagues côté Atlantique, le site de compétition s'est déplacé côté océan Indien, à  Kalk Bay, où s'est déroulée l'une des dernières étapes du WQS,6* 2009. Un spot envahi par les algues flottantes, obstacles peu courants à  la Réunion.

Dans ces conditions singulières, Jonathan Barre et Maurice Meyerwestphal n'ont pu se qualifier. En revanche Camille Davilla termine 2ème chez les ondines moins de 18 ans, Lucas Jannier 3ème chez les moins de 14 ans. Gr'ce à  un magnifique tube placé à  quelques secondes du coup de trompe final, Hugo Dubos enlève une très belle 3ème place derrière David BRAND et Dane STAPLES.

Le team de St Leu conclut aussi sur une troisième place au classement par équipe.

Rendez-vous est à  nouveau pris pour l'an prochain, pour une confrontation dans nos eaux plus tempérées...

PubliŽé le