»

Doublé de William Cardoso à  Pantin, Gony Zubizarreta 3ème !

William Cardoso
William Cardoso - Aquashot/ASP Europe

Déjà  champion en 2008 à  Pantin, le Brésilien ne l'che pas son titre ! William Cardoso remporte le Movistar Classic devant Rodrigo Dornelles, Gony Zubizareta et Glenn Hall. Ca bouge sur le QS !

La saison Européenne se rapproche de son terme. Alors que les écoliers ont repris le chemin de l'école, les surfeurs continuent d'arpenter les spots. Cette fois-ci, c'est en Galice que les conquérants du WQS ont fait une halte. Le Movistar Pantin Classic, étape 5 étoiles, a accueilli une centaine d'aspirants au World Tour du 8 au 12 septembre 2009 pour une 22ème édition pleine de promesses. On attendait William Cardoso vainqueur l'an dernier, mais aussi Gony Zubizarreta, tout juste couronné à  Zarautz la semaine dernière et Joan Duru, le leader tricolore sur le QS. Ces trois-là  ont répondu à  l'appel et dominé le contest.

Ça a commencé doucement mardi avec un 1er tour dans un petit mètre qui a mené la vie dure aux compétiteurs. Adrien Valero, Remi Bertoche, Geof Henno et William Pasquet ne s'en sont d'ailleurs pas extirpé. Puis les ténors sont entrés en course mercredi et l'on a pu observer quelques surprises avec les éliminations de Blake Thornton, Austin Ware, Raoni Monteiro ou encore Wiggoly Dantas. Mais pour Shaun Gossmann, ce sera une formalité. L'Australien a enchaîné les turns et a trouvé son rythme en décrochant notamment un total de 16,43 au 2ème tour. Très attendu par les locaux, Gony Zubizarreta a fait vibrer la foule et s'est positionné comme favori chez lui en Galice.

C'est jeudi que le show aura été à  son comble avec des vagues de 2 mètres et quelques sets atteignant même les 2m50. C'est à  ce moment là  qu'on a compris qu'il faudrait compter sur William Cardoso une nouvelle fois à  Pantin. Quasiment imbattable dans ses séries, le Brésilien a notamment sorti Alain Riou au 5ème tour et était complètement à  l'aise dans ces conditions de surf. « Il y a un truc particulier entre Pantin et moi, j'ai l'impression d'avoir toujours les vagues dont j'ai besoin à  chaque série ».

Même niveau ce jour-là  pour Joan Duru. Le Landais a repris des forces depuis Zarautz et c'est Brandon Jackson qui en a fait les frais. Malheureusement Joan sera sorti par Glenn Hall vendredi en quarts de finale après avoir mené rapidement la série, mais rattrapé par l'Irlandais dans les dernières minutes. Car oui, Glenn Hall est une nouvelle fois bien présent à  Pantin : « J'ai l'impression que je surfe à  mon meilleur niveau en ce moment. J'ai vraiment de bonnes boards et ça me met en confiance pour pousser mes turns ».

Samedi après-midi, seuls 4 surfeurs peuvent encore prétendre au titre : 2 brésiliens et 2 européens. Les sud-américains seront plus forts, mais cela n'aura pas empêché Gony d'être le roi de Pantin ! Battu en demi par Rodrigo Dornelles, le galicien né en Argentine n'a peut-être pas eu de 2ème bonne vague dans sa série, mais il est devenu une vraie star là -bas : « C'est un peu dingue mais c'est génial d'avoir tout ce soutien. Ça a été incroyable ces dernières semaines ! » Il va maintenant falloir continuer pour espérer monter sur le Dream Tour !

Glenn Hall termine lui aussi 3ème, il commence à  être habitué. Bon résultat tout de même pour l'australo-irlandais. « Entrer dans le top 15 c'est bien, mais y rester à  la fin de la saison, c'est une autre histoire ».

Pour cette nouvelle finale 100% Brésil, c'est Cardoso qui s'impose donc sans surprise. Deuxième victoire à  Pantin pour le puissant brésilien qui monte à  la 13ème place du classement ! « C'est incroyable, cette victoire c'est la meilleure chose que je pouvais imaginer en venant ici. J'ai eu des semaines difficiles, mon père est décédé et je suis resté ici car je pensais qu'il aurait voulu que je le fasse. Cette victoire, c'est pour lui ». Son compatriote Rodrigo Dornelles termine 2ème et se place dans le top 20 WQS. L'expérience a parlé...

Le tour QS continue au Japon et au Brésil fin septembre. To be continued alors...

Emilie Dalibert - Publié le