»

Billabong Pro Mundaka : Fanning or not Fanning ?

Mundaka
Mundaka - Billabong

Après Kelly Slater en 2006, Mundaka va-t-elle couronner un autre champion du monde cette année ? Mick Fanning est très prêt du but, mais personne ne va le laisser faire... A suivre du 2 au 14 octobre sur mango-surf.com...

Huitième étape du Foster's ASP World Tour 2007, le Billabong Pro Mundaka joue tous les ans un rôle primordial dans la course au titre mondial. En 2006, c'est dans ce petit village basque que le King Kelly a reçu sa huitième couronne. Cette saison, le floridien s'est laissé distancer par l'australien Mick Fanning. Qui sera le maillon faible ?

Mick arrive à  Mundaka avec no stress. Il a réussi à  devancer ses adversaires de plus de 1000 points et n'a plus qu'à  assurer maintenant. Il lui suffit de passer deux tours de plus que Slater et Burrow pour l'emporter. La pression est donc de retour sur les épaules de Kelly, mais ce dernier est toujours très à  l'aise en Espagne : « Mundaka m'a offert de très belles années. En 2003, c'était cool car j'ai gagné et l'an passé, décrocher le titre ici était fantastique ». Alors, le roi est mort ? Ou vive le roi ?

Taj Burrow, n°3 mondial, a deux victoires sous le coude et ne compte pas s'arrêter là  : « Mon objectif, c'est d'y aller et d'avoir deux autres victoires sur les trois prochaines compétitions ». Taj n'a jamais gagné ici, son meilleur résultat étant une finale face à  Slater en 2003. Mais il sait que là , il n'a plus le choix : « Je n'ai rien à  perdre, alors j'y vais pour scorer ».

Il y en a un autre qui aimerait bien faire une perf' à  Mundaka. Vainqueur l'an passé alors qu'il n'était encore qu'un rookie, Bobby Martinez est ravi de revenir en terre basque : « C'est cool d'être de retour à  Mundaka, mais le passé est le passé. J'ai gagné à  Teahupoo en 2006 et fait 17ème en 2007. Alors à  Mundaka, on verra... ». Dès le 1er tour, il devra remettre son titre en jeu. Opposé à  Occy, vainqueur en 1999 et vétéran du Tour, ainsi qu'à  Ricky Basnett, on attend sa série avec impatience...

On observera également les heats d'Andy Irons et Joel Parkinson toujours dans le top 5, mais aussi ceux des nombreuses wildcards. On attend le portugais n°3 du WQS Tiago Pires, le local très en forme depuis quelques mois Hodei Collazo et le tahitien maître du barrel Manoa Drollet. Déjà  là  au Quik Pro France, Aritz Aranburu continue sa formation accélérée sur le World Tour et sera également présent à  Mundaka pour remplacer Travis Logie toujours blessé.

Dès demain 8h00, le Billabong Pro pourrait être lancé à  Bakio. Les 2ème et 3ème tours seraient ainsi envoyés à  Mundaka dans les très belles conditions attendues les 3 et 4 octobre. Jeremy Flores ouvrira les hostilités dans le heat 1 face à  Troy Brooks et Michael Lowe. Vivement demain !

Emilie Dalibert - Publié le