» »

Web série : Suivez le Québec team OuiSurf au fin fond de Java !

Tandis que nous autres Français sommes plus habitués à voir les Canadiens skier que surfer, le team Oui surf lui à laissé les montagnes au placard et arpente depuis des années les plus belles vagues de la planète à travers sa travel web série.

Ces mecs déchirent, clairement. Leur accent Québecquois y est sans doute pour quelquechose mais ils ont ce truc qui fait d'eux des surf tripeurs uniques, toujours déterminés a déplacer des montagnes pour trouver des nouvelles vagues vierges et promouvoir leur sympathie. Leur web série est foncièrement différente de celle d'un surfeur pro lambda. Eux ne sont pas pros pour un sou et à bien regarder leur web série depuis 2011, les gars ont vraiment progressé. Ils essayent plutôt d'agir en guide surfistique et collecter le bien être partout ou ils rament sans pressions de sponsors. Une sorte de surf plus atteignable et réalisable à force de volonté que celle montrée dans les vidéos industrialocorporatistes. Au menu moins de blabla et plus de conseils avisés pour suivre leur chemin dans ton prochain surf trip. Mais l'interêt de cette série va plus loin. La rencontre des cultures locales et le partage d'expérience unique les rend à chaque fois plus riches et plus motivés à repartir découvrir de nouveaux horizons. A la manière d'un Lost In The Swell Français, découvrez dans cet épisode les Oui surf partis se faire rouster sur la gauche sauvage de "Turtles" dans le West Java. Spot vénéré des tortues qui y ont élu domicile c'est une zone de reproduction hallucinante au milieu d'une gauche Indonésienne ou seul un surfeur local profite de celle ci (j'y suis allé, c'est prouvé !)dans la jungle désertique de Java !
Rédaction : Maxence Gallot.

PubliŽé le
A ne pas manquer !

// Free movie // " The Salt Trail" Un film bien trop à l'est, bien trop beau.

Welcome to Indonesia. Un filml magnifique sur un pays riche par sa beauté et par les [...]

Le paradis perdu de "Lost in the Swell" : mais ou sont passés les Bretons ?

Qu'on se rassure, les Bretons vont bien et leur paradis perdu, ils l'ont trouvé en Afrique. [...]