» »

French Touch : l'espace temps éphémère par Margaux Arramon Tucoo.

Qui à dit que les petites vagues n'avaient pas d'allure? "Une lumière, une couleur particulière", un style fluide et la glisse pure tout simplement. Le longboard n'est pas un sport, c'est un art de vivre. Bienvenue chez Margaux Arramon-Tucoo.

Aujourd'hui c'est flat, onshore, il fait un temps Norvégien. L'Eté était pourtant si bien parti. Mais il semble avoir rebroussé chemin, effrayé par le football qui envahit la télé. Bref, pas de vagues et rien de croquant annoncé avant un bon moment. C'est un reflet du Printemps qui depuis quelques temps n'a pas été clément avec les surfeurs. Enfin ça dépend de qui on parle. Oui, parfois il en faut peu pour voir la vie en grand. Il ne faut pas se leurrer, nos sessions de surf ne se résument pas tout le temps à des vagues puissantes et des barrels énormes comme le montrent les surf médias dans ces daily vidéos. Il est bon de rappeler que le surf est riche de pratiquants et variable sous toutes ses formes. Dans le cycle normal de l'océan, il y a très souvent de la place pour les petites ondes qu'il faut savoir apprécier tant elles ont à offrir à qui tente de s'y adapter. Et l'on ne peut se nourrir de l'étendue de celles ci que si l'on développe un profond intérêt pour les grandes planches. Dans ces moments là dites adieu à votre sainte shortboard, synonyme de frustration affreuse à la rame.

La plus belle façon de glisser infiniment vers le bien être et la pureté d'une petite vague qui déroule c'est d'opter pour un longboard. Pour sortir la tête de l'eau et voir plus loin que l'océan quand il est plat comme un lac, l'art peut également être un moyen d'évasion à l'horizon. Une conception qui fait le lien entre le liquide et la terre, écartant l'ennui. Parfois pour comprendre qui l'on est, il est nécessaire d'opposer les deux mondes pour créer un équilibre. Souvent le coeur balance...le seul moment ou l'on tient debout, c'est une fois immergé au sein de cet "espace temps éphémère" qui disparait aussitôt que l'on y est entré laissant en nous des sensations imprégnées dont on ne peut se défaire. Alors nous ramons plus fort pour revivre ce moment présent, s'insérer dans l'onde et aller de l'avant jusqu'à y sortir les dix doigts de pieds. Entrez dans les mondes de Margaux Arramon-Tucoo dont la vie s'harmonise entre le longboard et l'art. Le mode de vie, le talent et le savoir faire de cette artiste de Biarritz en font une icône féminine de la glisse, c'est une belle échappée... Rédaction / Maxence Gallot.

PubliŽé le
A ne pas manquer !

Mikey Detemple, Le longboardeur de New York.

Mikey Detemple vit à New York. Natif de la ville qui ne dort jamais, sa vie oscille entre surf [...]

Tyler Warren et les bijoux de Nouvelle Zélande

Tyler Warren est allé se perdre au fin fond de la Nouvelle Zélande. Explorant ce que l'ile sud [...]