» »

Cap sur Jefrrey's Bay : la plus célèbre droite du monde attend les surfeurs du World Tour !

Les premiers gros swells de l'hiver Austral ont fait leurs apparitions en Afrique du Sud sur la mythique vague de Jeffrey's Bay. Venez découvrir le spot qui a fait trembler Mick Fanning en 2015 !

La waiting period du J-Bay Open se tiendra du 6 au 17 Juillet prochain sur la droite la plus féroce du monde. On se souvient tous de la catastrophe que l'on a failli vivre en live avec Mick Fanning à deux doigts d'être attaqué par un requin massif. L'évènement le plus vu de l'histoire du surf n'empêchera pas Mick de revenir cette année. Après avoir remporté l'étape en 2002, 2006 et 2014, le grand champion Australien ne veut garder que du positif en tête et vaincre sa peur en revenant surfer ici. Sûrement une manière d'effacer le tableau noir et repartir à zéro. Et Mick a bien raison : a probabilité d'être visé deux fois en un an par un requin sur un seul et même spot est nulle, à moins d'avoir le Karma le plus diabolique de la terre. En attendant J-Bay c'est avant tout une droite incroyable qui sectionne par dix fois et qui offre autant de possibilités de manoeuvres que de tubes. Les jeunes locaux ont profité des premiers swells automnaux sur la section de Supertubes il y a quelques temps. Beyrick Devries, Davey Van Zyl, Dylan Stone, Dale Staples et Dylan Lightfoot nous offrent un aperçu de ce qui attend la World Surf League dans tout juste une semaine. Oui l'eau est froide, et non tu ne surferas pas en boardshort là bas. Et oui tu croisera peut être les dents acérées du meilleur ami de Mick Fanning à l'eau, mais tu peux aussi resté coincé et mourir dans ton ascenseur. Images réalisées par Surge Point Pictures.

PubliŽé le
A ne pas manquer !

Attaque de requin à J-Bay - Fanning et Wilson se partagent la victoire !

Une journée complètement dingue vient de se terminer à Jeffreys Bay. La finale s'annonçait [...]

Mick Fanning loin du World Tour, plus près du tube.

Le triple champion du monde à décidé de poser ses valises chez lui en 2016. Après une année [...]