» »

Billabong Tahiti Pro 2016 : Hold up de Kelly Slater à Teahupoo

Parfois il en faut peu pour résumer une prouesse humaine aussi brillante que le vert émeraude de la plus belle gauche du monde. Kelly Slater roi de Teahupoo, that's it that's all !

21 saisons pleines sur le tour mondial. 55 victoires en championnat. 11 titres de champion du monde. 44 ans. 5 ème victoire à Teahupoo. Kelly est presque deux fois plus âgé que John John à qui il vient de coller une bonne leçon tubulaire en mode "Je suis ton pêre". Voici le théorème d'algèbre qui fait référence dans le milieu. Et ne me demandez pas la recette, seul le guru Slater la connaît. On peut voir dans cette formule une certaine symétrie dans l'équation mais on a assez parlé de chiffres. Ce que l'on retient de cette soirée qui s'est terminée cette nuit à 2h heure de Paris pour les couche tard motivés, c'est le sourire de cet homme. C'est l'euphorie dans laquelle il a plongé du haut de la montagne Tahitienne qu'il a entreprit de dompter une fois de plus pour continuer d'écrire l'histoire. On ne veut pas vous raconter la fin puisque personne ne la connait. Si l'on devait résumer le talent de Kelly ça ressemblerait à une spirale cylindrique aussi épaisse que les tubes dans lesquels il s'est jetté pour la gloire hier soir. Qui sait ou Kelly s'arrêtera, qui oserait s'aventurer à épiloguer sur sa fin de carrière ?

Ce type est une machine à gagner, un glossaire du style et un exemple de longévité dans le sport des rois. Et hier soir il a montré une fois de plus qu'il porte bien la couronne. King Kelly ne se laisse jamais abattre. Après deux ans sans victoires et le plus mauvais départ de saison de toute sa carrière en 2016, l'américain a affirmé il y a quelques jours qu'il avait enfin retrouvé son "victory modjo" et quand l'homme le plus titré de l'histoire du surf se sent pousser des ailes, on oublie son âge et on se doit de l'affronter. C'est ce que les plus gros prétendants et outsiders ont essayé de faire. Dévier la machine Slater de la route vers la victoire était mission impossible cette semaine et pourtant il est passé par 4 chemins. Ace Buchan, Nat Young Keanu Asing, Bruno Santos, John John Florence... A chaque fois que l'un d'entre eux a scoré fort Kelly a répondu avec un perfect score. Même le petit prodige Hawaiien s'est laissé dynamiter en finale, assommé par les bombes que son mentor lui a infligé. Par la même occasion Mr Slater remonte dans le top 10 du classement et pointe désormais au 8ème rang mondial. Il a confié que s'il gagnait à nouveau une étape ou deux il repenserait sérieusement au titre mondial. Pour le moment il souhaite continuer de rider sans pression et c'est tout le mal qu'on lui souhaite pour le plaisir de nos pupilles.

L'élève n'a pas dépassé le maitre cette fois ci et même s'il s'est incliné John John n'a pas tout perdu. Il est désormais numéro un mondial au classement CT devant Matt Wilkinson qui avait suspendu son maillot jaune au placard le temps de constater les dégâts de Medina et John John. Et c'est chose faite pour John John qui prend pour la première fois de sa carrière la première place. Sûrement de bonne augure à l'approche des étapes Européennes qu'il apprécie particulièrement...

Coté français on déplore les contre performances de Michel Bourez éliminé chez lui dés le deuxième tour et Jerémy Florès qui avait remporté l'edition 2015 se fait sortir au troisième.Un petit coup d'oeil au résultat et au classement CT suivi d'un vidéo récap de cette folle journée Tahitienne et voici le temps de fermer l'ordi et d'aller surfer... Pour l'heure les rock stars prennent l'avion pour Trestles en Californie, prochaine étape d'un championnat incroyable !

Maxence Gallot.

FINAL RESULTS:
1: Kelly Slater (USA) 19.67
2: John John Florence (HAW) 15.23

SEMIFINAL RESULTS:
SF 1: Kelly Slater (USA) 18.40 def. Adrian Buchan (AUS) 16.10
SF 2: John John Florence (HAW) 19.66 def. Gabriel Medina (BRA) 19.23

QUARTERFINAL RESULTS:
QF 1: Adrian Buchan (AUS) 18.16 def. Kolohe Andino (USA) 16.00
QF 2: Kelly Slater (USA) 19.27 def. Bruno Santos (BRA) 17.43
QF 3: Gabriel Medina (BRA) 17.90 def. Josh Kerr (AUS) 13.40
QF 4: John John Florence (HAW) 17.34 def. Julian Wilson (AUS) 16.60

ROUND 5 MATCH-UPS:
Heat 1: Adrian Buchan (AUS) 16.77 def. Jordy Smith (ZAF) 12.60
Heat 2: Kelly Slater (USA) 20.00 def. Keanu Asing (HAW) 14.70
Heat 3: Gabriel Medina (BRA) 15.43 def. Jadson Andre (BRA) 14.33
Heat 4: John John Florence (HAW) 18.30 def. Joel Parkinson (AUS) 15.90

2016 WSL Jeep Leaderboard Top 5 (after Billabong Pro Tahiti):
1. John John Florence (HAW) 39,900 pts
2. Matt Wilkinson (AUS) 36,000 pts
3. Gabriel Medina (BRA) 35,700 pts
4. Adrian Buchan (AUS) 26,200 pts
5. Julian Wilson (AUS) 25,200 pts



http://www.worldsurfleague.com/
Maxence Gallot - PubliŽé le
A ne pas manquer !

Billabong Tahiti Pro 2016 : Retour sur les perles de Teahupoo

Des perfects 10 plein la face, Jeremy Florès champion du Billabong Tahiti pro en 2015, que [...]

Billabong Tahiti Pro 2016 Jour 1: Quand Teahupoo se fait désirer...

Inconsistant, petit, désordonné... autant de qualificatifs inhabituels pour dépeindre le [...]