» »

Sessions magiques à  Rocky Point, Pupukea et Haleiwa

Lumières intenses
Lumières intenses - Léa Brassy

Dimanche 3 décembre Ce matin, session vidéo. Je m'étonne de voir que la houle et le vent sont constants. Je pensais que sur cette île au milieu de l'océan pacifique, les éléments auraient été plus changeants. Décision est prise de [...]

Dimanche 3 décembre

Ce matin, session vidéo. Je m'étonne de voir que la houle et le vent sont constants. Je pensais que sur cette île au milieu de l'océan pacifique, les éléments auraient été plus changeants. Décision est prise de surfer Rocky Point en comité réduit : Joana, Mirka, Rebecca et moi. Il y a de jolies gauches entre 1m et 1m20 mais les surfeurs rentrent cinq par cinq, le spot est rapidement surpeuplé. C'est très motivant de voir les pros surfer d'autant plus que ce jour la vague est plutôt accessible pour nous. Je finis sur les rotules après plus de 3 heures de session.

Dans l'après-midi, j'aperçois enfin le soleil hawaïen et la chaleur qu'il procure. Je commençais à  désespérer. Nous assiégeons pour l'occasion une droite de sable toute mignonne appelée Pupukea. Treize nanas en bikini sur le même pic qui envoient des rollers dans tous les sens, ça ne passe pas inaperçu ! J'ai entendu parler de cette session jusqu'à  la fin du trip !

Qui saute la première ? Du haut du rocher, sur la plage de Waimea, nous nous apprêtons à  faire le grand saut ! Cinq mètres ! Mais de quoi procurer des sensations à  certaines. Et puis nous nous laissons brassées par le shorebreak puissant mais gentil ce jour-là . Difficile de croire que dans cette baie si calme, déferlent des vagues gigantesques !

Ce soir, nous fêtons l'anniversaire de Kelly, la team manager australienne et le départ d'Airini, Rebecca et Keala pour Maui. Le repas est mexicain et chacune s'adonne à  une t'che pour un résultat fameux et une soirée très sympa. Nous jouons au billard et discutons des endroits d'où nous venons et de ceux que nous avons découvert lors de nos voyages. Il semble qu'Hossegor marque les esprits des filles de par la qualité des vagues et l'ambiance des soirées !


Lundi 4 décembre

Puisqu'il y a toujours un jour en trip où l'on n'est pas dans ses baskets, et bien c'est aujourd'hui. Je m'octroie donc une matinée de sommeil pour chasser ce coup de froid et repartir de plus belle. Petit surf à  Rocky Point à  midi mais les conditions ne sont pas terribles.


Mardi 5 décembre

La lune brille encore dans un ciel dégagé. Le vent s'est un peu calmé. La houle aussi. Rendez-vous avec José, notre photographe espagnol, à  Rocky Point. Non pas que nous n'aimions pas les autres spots mais c'était le seul endroit où les vagues étaient vraiment bonnes, en raison de la direction de la houle. Et c'est pour cette raison que le spot ressemble à  la galerie d'un centre commercial la veille de Noël ! Ca vous parle ? Surfeurs pros et photographes occupent la place. Je parviens tout de même à  obtenir quelques vagues mais la bataille est rude.

L'après-midi nous tentons de fuir la foule en allant à  Haleiwa avec Sylvain Cazenave. C'est plus tranquille mais pas extraordinaire. En revanche, j'ai croisé à  l'eau une tortue gigantesque qui m'a fait beaucoup rire avec sa grosse tête émergée. Et puis la lumière sur les collines était intense et donnait beaucoup de poésie à  cette fin de journée. Un arc-en-ciel est resté là  toute la session.

De retour, nous faisons un groupe de blondes et allons manger dans le resto de poissons dont je ne me lasse pas. On échange des blagues de blondes, même en anglais, ça existe ! Heureusement, au milieu des australiennes, je suis presque brune, alors j'en profite !

A ne pas manquer !

Bienvenue sur le North Shore !

Jeudi 30 novembre Je suis arrivée la veille au soir, tard. Le jour se lève sur la baie de [...]

Sessions magiques à  Rocky Point, Pupukea et Haleiwa

Dimanche 3 décembre Ce matin, session vidéo. Je m'étonne de voir que la houle et le vent [...]

Gros swell, shopping, balades et barbecue

Mercredi 6 décembre Debout sur mon lit, j'observe un plan d'eau glassy et une jolie houle. [...]