» »

Première mise à  l'eau à  La Torche

Jarrad Howse
Jarrad Howse - O'Neill

Une petite houle sur le spot de la Torche a permis ce matin aux neuf surfeurs professionnels du O'Neill The Mission de se rafraîchir les idées après plus de 900 km de route sur les deux premières étapes. Bien que ces conditions de vagues n'aient [

Une petite houle sur le spot de la Torche a permis ce matin aux neuf surfeurs professionnels du O'Neill The Mission de se rafraîchir les idées après plus de 900 km de route sur les deux premières étapes.

Bien que ces conditions de vagues n'aient pas offert la possibilité aux surfeurs de vraiment montrer toute l'étendue de leur talent sur le spot breton, les vagues de 60cm ont tout de même permis à  Jarrad Howse et à  Hugo Savalli d'assurer le spectacle sur des stand up paddle boards.

« Je cr'nais tout simplement, » a déclaré Jarrad. « C'était une bonne journée pour se mettre à  l'eau. Car avant cela nous n'avons fait que de la route et nous perdre. Adam Robertson et moi, nous nous sommes perdus à  chaque fois que nous avons pris la route depuis le début de semaine alors pouvoir prendre quelques vagues, jouer au foot sur la plage et donner des cours de surf, cela fait vraiment du bien. »

Matt Wilson, le directeur de compétition a été l'un des autres membres du O'Neill The Mission à  s'enthousiasmer pour cette première mise à  l'eau. « On essaye vraiment de s'occuper en attendant la houle prévue pour les prochains jours. Mais que cela soit en stand up paddle board ou sur tout autre engin, chaque session donne la possibilité aux rideurs de surfer des vagues qu'ils pourront inclure, ou pas, dans leur montage vidéo. Ce n'est pas une compétition dans le sens strict du terme. Les décisions sont prises en fonction du désir d'exploration et d'aventure comme le veut le concept O'Neill The Mission. Car il y a un nombre impressionnant de baies et de plages à  explorer dans la région, » a conclu Matt.

« C'est presque mieux que O'Neill The Mission de l'année dernière à  Tahiti, » a déclaré Jarrad. « J'apprécie vraiment que l'on puisse monter dans nos campings cars, faire 100km et arriver dans un endroit complément différent. Il ne manque plus que les vagues ! ». Malgré le manque de houle, le moral est au beau fixe. Et l'accueil chaleureux de Didier Tirilly, un surfeur local qui a créé la toute première école de surf bretonne, a été très apprécié tout comme la présence d'un pub de l'autre côté de la route.

En attendant la houle, O'Neill The Mission découvre la magie de la Bretagne sous des températures clémentes et un soleil radieux, sans l'ombre d'un nuage de pluie à  l'horizon !

A ne pas manquer !

Le convoi O'Neill avale les kilomètres jusqu'en Bretagne !

Ces dernières 72 heures, O'Neill The Mission n'a pas chômé : en rassemblant neuf des meilleurs [...]

Première mise à  l'eau à  La Torche

Une petite houle sur le spot de la Torche a permis ce matin aux neuf surfeurs professionnels [...]

Airs et bataille de nourriture pour cette troisième journée

La houle annoncée ayant pris du retard, c'est avec l'aide des jets-skis que les surfeurs ont [...]

La houle et la pression monte !

Même si The Mission est une épreuve freesurf, aujourd'hui sur la plage de la Torche, la [...]

Julian Wilson remporte le O'Neill The Mission France

Le verdict des neuf surfeurs est tombé vers 2h30 du matin au camp de base de Soustons. [...]