» »

Fleurs de Tiaré, ukulele et... Teahupoo

Beauté locale
Beauté locale - Billabong

Mon diplôme d'infirmière enfin en poche, voici venu le temps de profiter et de surfer. Je m'envole vers Tahiti pour la première fois. Là -bas, pendant un mois, je retrouverai mon ami Cédric avant de rejoindre Joana et Mirka, les autres surfeuses du [.

Mon diplôme d'infirmière enfin en poche, voici venu le temps de profiter et de surfer. Je m'envole vers Tahiti pour la première fois. Là -bas, pendant un mois, je retrouverai mon ami Cédric avant de rejoindre Joana et Mirka, les autres surfeuses du team européen Billabong. Dix jours ensemble pour surfer les vagues tahitiennes, découvrir cette île, réaliser une séance de photos life style pour l'été prochain et assister à  la compétition WCT de Teahupoo. Après quoi, je resterais encore un peu pour prolonger le plaisir du voyage.

Fleur de Tiaré sur l'oreille et sourire aux lèvres, je sors de l'aéroport au son des ukulélés. Le voyage a été long, j'ai parcouru la moitié du tour de la Terre ! Alors évidemment, fatigue aidant, je suis émue.

Quelle bonne idée d'arriver un dimanche car Cédric et ses amis sont en congés et nous allons directement à  Teahupoo pour assister aux trials. Je me laisse bercer, perturbée par le décalage horaire, je vis la journée un peu comme un rêve éveillé. La découverte de cette vague massive, effrayante est un moment très touchant pour moi. J'en avais l'envie depuis longtemps. Les séries, aux alentours de 2m50, arrivent par surprise sur un plan d'eau très calme. Elles viennent avec arrogance montrer leur plus effrayant profil pour resserrer leurs m'choires autour du surfeur avant de recracher leur colère dans un souffle surpuissant. J'ai pris le stand up paddle avec Poema pour voir de plus près. Et bien, même à  l'écart, nous sommes sur le qui-vive, un peu effrayées par les murs d'eau qui s'élèvent d'un coup devant nous.

A ne pas manquer !

Fleurs de Tiaré, ukulele et... Teahupoo

Mon diplôme d'infirmière enfin en poche, voici venu le temps de profiter et de surfer. Je [...]

Des Princesses à  Papara

Les jours suivant sont difficiles, entre torticolis et angine carabinée. Il est vrai que le [...]

Petites vagues à  Taapuna

Dimanche. Nous avions projeté d'aller surfer les vagues de Moorea qui captent davantage la [...]

Comme un poisson dans l'eau

Mardi. La chance nous sourit. Une jolie session à  Taap's : 1m20 creux mais facile avec un [...]

Shooting sur Moorea

Mercredi. Reprise du shooting à  Papara avant de partir sur Moorea, à  une demi-heure de ferry [...]

A la découverte des lieux légendaires de Tahiti

Jeudi. Zéro swell pour découvrir les spots de l'île : Haapiti et Atiha. Avec, Mirka, nous nous [...]

Teahupoo force le respect

Vendredi. Tôt le matin, le ferry nous ramène à  Tahiti. Nous nous initions au stand up paddle [...]

De l'engagement à  Vairao et Teahupoo

Dimanche. Réveil difficile. Une mise à  l'eau s'impose pour nous éclaircir les idées. Quelques [...]

Une journée à Moorea et déjà il faut rentrer

Vendredi. 6h à  Taapuna, je rencontre Pascal, un surfeur tahitien que j'avais déjà  vu à [...]