» »

Entre Vallée du Paradis et vagues de folie

La pointe des ancres
La pointe des ancres - www.mango-surf.com

Jeudi 21 janvier 2010, 11h00, Anchor Point Aujourd'hui, c'est le pic du swell. Dimanche sera encore plus gros, mais nous serons dans l'avion. Les séries s'enchaînent très rapidement, il y a environ 2 mètres, peut être 2m50 + sur quelques [...]

Jeudi 21 janvier 2010, 11h00, Anchor Point

Aujourd'hui, c'est le pic du swell. Dimanche sera encore plus gros, mais nous serons dans l'avion. Les séries s'enchaînent très rapidement, il y a environ 2 mètres, peut être 2m50 + sur quelques bombes. Surtout au take-off. Tout le monde s'est donné le mot et il y a un peu plus de surfeurs et de photographes que d'habitude. A l'eau, nous sommes une bonne quarantaine. Quelques uns ont un sacré niveau et tapent de bons tricks. Peu sont puissants cependant, la plupart se contentent de rider cette interminable droite. Les sections sont faciles à  rattraper car la vague de la pointe des ancres est finalement très lente. Ce n'est pas G-Land ! C'est l'idéal pour un très bon longboardeur. Difficile aussi de prendre une bonne vague au pic, il faut quelquefois savoir jouer des coudes et prendre son tour. Mais après, la récompense est là , sous le soleil en plus ! Lire la session

La journée de mardi s'est déroulée tranquillement. Entre les sessions matinales à  la pointe et l'après-midi passée à  fl'ner et surfer à  Banana Beach, le temps passe vite. Nous avons bien pris nos marques sur ce petit bout de côte marocaine. Le soir, nous nous régalons à  la Vague, un petit resto plein de charme, où le chef ne manque pas d'imagination et de talent. La lotte aux agrumes est divine. Quoi de mieux pour clôturer des journées déjà  magiques...

Avant le swell attendu pour cette deuxième partie de semaine, nous avons décidé hier de profiter de la région et sommes partis dans la vallée verte, la vallée du Paradis. Et il faut avouer qu'elle porte bien son nom, tant elle est sublime et calme. Une petite rivière s'écoule paisiblement au fond des montagnes rocheuses, l'eau est claire, on piquerait bien une tête. Mais attention, elle est fraîche. La terre est rouge par endroit, puis elle passe à  l'orangé et reprend des couleurs plus chocolat. Chaque virage découvre un incroyable paysage. Plus nous montons dans la montagne, plus la vue devient spectaculaire.

En déjeunant au Panoramic d'un succulent tajine d'agneau aux raisins, le temps semble s'être arrêté. Les discussions avec Hassen, notre chauffeur, se poursuivent autour d'un thé et déjà  nous repartons vers Agadir pour une petite balade en fin d'après-midi. Bye bye la vallée des hippies, nous voilà  en ville station balnéaire. Le choc est saisissant, les grands hôtels rongent le littoral. On trouvait Taghazout touristique, mais là  c'est le summum ! Le Maroc a un énorme potentiel et le roi l'a bien compris. A Tamraght, on aurait dû voir une tonne d'hôtels d'une chaîne espagnole sur plusieurs kilomètres de côte. Le remblai est bien visible, mais rien n'est sorti de terre. La crise a saboté le projet. Jusqu'à  quand ? Le Maroc a't-il envie de devenir une résidence secondaire géante ? Mais comment lui en vouloir, quand on voit la manne financière possible pour ce pays en plein boom ?

Les vagues nous appellent à  nouveau, la marée est basse, il est temps. Et pour nous reposer, un hammam ne sera pas de trop...

A ne pas manquer !

Premières sessions à  Taghazout

Dimanche 17 janvier 2010, peu avant midi, Anchor Point, Taghazout Nous voici dans de [...]

Thé à  la menthe, tajines et balades au souk de Taroudant

Lundi 18 janvier 2010, 18h30, Taghazout J'ai enfin la sensation d'être en terres berbères. [...]

Entre Vallée du Paradis et vagues de folie

Jeudi 21 janvier 2010, 11h00, Anchor Point Aujourd'hui, c'est le pic du swell. Dimanche [...]

Derniers plaisirs marocains

Samedi 23 janvier 2010, 18h50, Agadir Le voyage se termine tranquillement sous le soleil. [...]