» »

Détours par Arequipa et le lac Titicaca

Santa Catalina
Santa Catalina - mango-surf.com

Puno, vendredi 1er août 2008, 18h12 Dans la nuit de mercredi à  jeudi, nous sommes passés de 600 à  2350 mètres. Arequipa se mérite : 10 heures de bus ! Au petit matin, nous avons commencé à  percevoir le grand froid des montagnes. On se [...]

Puno, vendredi 1er août 2008, 18h12

Dans la nuit de mercredi à  jeudi, nous sommes passés de 600 à  2350 mètres. Arequipa se mérite : 10 heures de bus ! Au petit matin, nous avons commencé à  percevoir le grand froid des montagnes. On se demande parfois ce que nous faisons là , alors que nous pourrions être au chaud sur une plage des tropiques. Mais dès qu'on lève les yeux, on savoure l'instant, peu importe la température.

Une fois n'est pas coutume, Arequipa a également connu des catastrophes naturelles au fil des siècles : séismes, éruptions volcaniques. Mais tout se reconstruit rapidement dans cette ville.

Pour débuter la journée, un bon petit déjeuner nous attendait sur les balcons des arcades de la place des Armes. Nous avons ensuite rendu une petite visite à  Juanita, princesse des glaces, au Museo Santuary. Cette jeune Inca de 12 ans a été sacrifiée il y a 500 ans au sommet du volcan Nevado Ampato pour faire offrande aux dieux. Sa momie a été conservée dans les glaces. Lorsque que l'on voit son visage, on voit toute l'histoire d'une civilisation aujourd'hui disparue. Très impressionnant.

Un peu plus tard, nous avons arpenté les ruelles du monastère Santa Catalina. Une véritable ville dans la ville avec ses rues, son petit restaurant, son église, ses cloîtres magnifiques. L'un est bleu et orné d'orangers, l'autre est plus grand mais tout aussi fleuri. La pause déjeuner s'est un peu éternisée, tant c'était agréable et délicieux. Un régale pour les yeux et les papilles.

Pour terminer notre découverte d'Arequipa, direction le marché couvert. Plus un seul touriste dans ces ruelles, mais à  la place des étals de viandes, des pyramides de fruits et légumes de toute les couleurs, des épices par dizaines, des objets et ustensiles de toutes sortes et pleins d'autres choses encore. Un arrêt s'impose au stand de jus de fruits frais préparés à  la commande. Pour nous, ce sera un mixte orange, papaye, pomme, banane. Quelques échanges avec la vendeuse et nous voilà  aux stands des vêtements. Pulls en Alpaga, gants, chaussettes et bonnets, nous nous équipons pour à  peine 20 euros. Le froid n'a qu'à  bien se tenir !

La nuit a été agitée. Etant un peu malade, on a décidé de se reposer et ne pas sortir le soir. Mais l'ambiance est venue à  nous car l'hôtel était dans un quartier animé. C'est comme si nous dormions dans une salle de concert. C'est seulement à  4 heures du matin que tout s'est arrêté, pour reprendre vers 6 heures avec les klaxons des taxis.

Aujourd'hui, nous avons quitté Arequipa à  10 heures pour arriver à  Puno à  15h30. Nous avons encore passé un palier, nous sommes à  présent à  3830 mètres ! Aucun de nous deux n'avons le mal des montagnes pour l'instant, mais on sent que l'on s'essouffle plus vite. Nous vivons donc au ralenti pour habituer notre corps. En revanche j'ai dû attraper une angine hier matin et la fièvre m'a assommé toute l'après midi. Heureusement la pharmacie m'a donné antibiotiques et spray pour la gorge. Déjà , ce soir, je sens que je me remets sur pied... Demain, je serai en forme pour la visite des îles du lac Titicaca. Rien que le nom fait rêver...

Entre Puno et Cuzco, dimanche 3 août 2008, 07h30

Ce matin, nous quittons Puno pour Cuzco et la vallée sacrée. Toute la journée, nous allons sillonner entre les cols des hauts sommets la Raya (4350 mètres) et les sites Pukana, Sicuani, Racqchi... Encore de belles découvertes en perspective.

Hier, j'ai fait un rêve. Je naviguais sur le lac Titicaca, je rencontrais les peuples des îles et je déjeunais à  Taquile devant les cimes enneigées de Bolivie.

Mais ce n'était pas un rêve... Nous avons embarqué dès 7 heures pour les Islas Flotantes. Cet endroit est magique. Ces îles sont conçues à  l'aide de roseaux. Les racines terreuses servent à  la flottaison et les tiges sont empilées dessus pour stabiliser l'ensemble. Nous sommes donc en suspension sur le lac. Les habitants des îles flottantes vivent ainsi depuis toujours. Leurs maisons sont construites en roseau, leurs embarcations également. Toute leur existence tourne autour du lac Titicaca. Cela ne les empêche pas d'avoir la télé et l'électricité gr'ce à  un panneau solaire ! Notre arrivée est un peu orchestrée, chronométrée, mais les sourires d'une petite fille et les paysages ne s'achètent pas. Tout semble hors du temps...

Après un rapide tour en bateau de roseaux, nous mettons le cap sur l'île de Taquile. Deux heures en bateau à  moteur. La récompense est à  peine croyable. Il faut d'abord monter au sommet de l'île pour rejoindre la Plaza de Armas. On s'essouffle vite à  4000 mètres ! Mais la vue laisse sans voix. Difficile de retranscrire avec des mots ce que le coeur ressent.

Et nous avons de la chance ! Une fiesta locale a lieu depuis quelques heures sur la Place. Tous sont habillés en tenue traditionnelle. Les officiels sont tout de noir vêtus, les femmes ont des jupes et des coiffes multicolores, les danses et la musique nous ensorcellent. Les enfants n'ont pas école le samedi, ils sont donc là  aussi à  Taquile et gambadent dans les ruelles en pierre. Leurs yeux noirs brillent de malice.

Le déjeuner restera un grand moment. Au menu, soupe de quinoa aux légumes, truite a la plancha accompagnée de son riz et ses pommes frites, maté de coca pour mieux respirer. Un délice... Et quelle vue ! Le lac d'un bleu profond, l'île d'un vert nature et les montagnes blanches au loin... La beauté a un nom : Taquile !

En repartant à  Puno, le temps semble s'être arrêté. Nous avançons si lentement... Le soleil se couche sur le lac Titicaca. C'est comme si nous avions rêvé. Etions nous vraiment là , sur cette immense étendue d'eau coincée entre le Pérou et la Bolivie...

A ne pas manquer !

Premier stop à  Punta Hermosa

Punta Hermosa, samedi 26 juillet 2008, 16h11 Nous y sommes. Nous avons quitté notre vie de [...]

A la découverte de la réserve de Paracas et des lignes de Nazca

Entre Ica et Nazca, mardi 29 juillet 2008, 19h04 La journée a été incroyable. Après une [...]

Détours par Arequipa et le lac Titicaca

Puno, vendredi 1er août 2008, 18h12 Dans la nuit de mercredi à  jeudi, nous sommes passés [...]

Le Machu Picchu, un moment inoubliable

Lima, mercredi 6 août 2008, 15h07 Trois jours se sont déjà  écoulés. De Puno à  Cuzco, la [...]

Puerto Chicama, la plus longue gauche du monde

Puerto Chicama, vendredi 8 août 2008, 9h52 Dès les premières lueurs du jour, direction les [...]

Huanchaco, les origines du surf

Huanchaco, jeudi 14 août 2008, 10h03 Les jours s'écoulent paisiblement au rythme des [...]

Dernières images péruviennes à Lima et Miraflores

Aéroport de Lima, dimanche 17 Août 2008, 7h33 Le voyage se termine ici, là  où il a commencé [...]