» »

Teahupoo en compagnie de Jamie O'Brien et Maya Gabeira !

Ce matin, nous prenons le chemin mythique du PK 0, le bout du chemin autrement dit Teahupoo ! Nous arrivons vers midi pour l'heure du repas. De la plage, nous apercevons les séries qui rentrent dans la passe... Tout simplement balèze !

Jamie O'Brien
Jamie O'Brien - www.mango-surf.com

Voir les photos

Ce matin, nous prenons le chemin mythique du PK 0, le bout du chemin autrement dit Teahupoo ! Nous arrivons vers midi pour l'heure du repas. De la plage, nous apercevons les séries qui rentrent dans la passe... Tout simplement balèze ! Après un rapide repas, nous prenons la direction du spot en bateau pour pouvoir prendre quelques photos. Et en arrivant au pic, il y a du beau monde : Jamie O'Brien, Maya Gabeira, Raimana Van Bastoler en SUP et le photographe Tim McKenna pour immortaliser la session.

Je suis complètement hypnotisé par la vague, elle me paraît énorme. Je l'ai vu dérouler des milliers de fois dans les vidéos mais cette fois-ci je suis à  quelques mètres de ce tube somptueux. Et malgré les sessions à  G-Land, Puerto Escondido, Mundaka... je crois que là , c'est le nirvana. Mais sans vous mentir, je crois que c'est la première fois que j'ai aussi peur à  l'idée de me mettre à  l'eau... L'ambiance est très chaleureuse, tout le monde se dit bonjour, discute, échange, une vraie session Polynésienne ! A chaque tube, les « waouh » retentissent dans la passe.

Les sets passent et les chargeurs sont au rendez-vous. Enorme take off et tube profond pour Jamie, Raimana dévale la pente creuse avec son SUP comme s'il surfait un shortboard et Maya va encore gagner le XXL ! C'est dingue de se retrouver au milieu de ces surfeurs de talent.

Il est temps pour Misael et moi de nous mettre à  l'eau ! Je rame lentement vers le pic où les surfeurs sont regroupés. Je fixe continuellement l'horizon pour ne pas me faire surprendre par une série dévastatrice. Je reste plusieurs dizaines de minutes sans prendre aucune vague pour ressentir le spot, m'imprégner du lieu et surtout partir sur une première vague intermédiaire. Règle numéro un, il ne faut jamais prendre la première de la série parce que si tu bouffes, il y a ses petites soeurs pour te coller sur le reef. C'est marrant dans l'eau, tout le monde est cool, rigole et surfe des vagues magiques sans pression, alors que je suis complètement flippé à  l'idée de me jeter dans un premier take-off.

Après un coup de rame dans le vide, je refuse une première vague mais la deuxième sera la bonne !! Pas très grosse mais suffisamment puissant pour être dans un état second. Le take-off est complètement fou, il faut ramer comme un dératé pour partir, ensuite tu descends direct dans le creux et le mur tourne sur le reef, il faut savoir sortir au bon moment. Et pour cette première, je me fais surprendre et j'ai le droit à  ma première petite bouffe sur le spot. Je rame comme un fou pour dégager de la zone d'impact, un canard qui passe et je ressors vite de la zone critique.

Après plusieurs minutes à  regarder tout le monde prendre des bombes, c'est à  mon tour de prendre une seconde vague bien plus grosse que la première ! Sensation garantie ! Cette vague est démente mais j'avoue que l'idée de me faire déchirer sur le reef m'effrayait.

Je n'ai pris que deux vagues, mais cette session restera gravée dans ma mémoire pour longtemps !!

Spot de surf : Teahupoo
Auteur de la session : Romain Thierry
PubliŽé le
Publiez un commentaire