» »

Surf avec les dauphins à Puerto Viejo !

Nous sommes au Pérou depuis 3 heures environ et il est temps d'enfiler la combinaison !

Puerto Viejo
Puerto Viejo - mango-surf.com

Nous sommes au Pérou depuis 3 heures environ et il est temps d'enfiler la combinaison ! Il est bien loin celui des sessions dans les eaux chaudes du Mexique ou d'Indonésie... Bien au contraire, nous sommes sur une plage sauvage, sans touristes en bikini ou autres Italiens qui font les beaux ! Il n'y a pas beaucoup de lumière, ce qui donne une atmosphère du bout du monde ! Mais l'essentiel est là , les vagues sont présentes... Puerto Viejo propose un joli point break en gauche qui déroule suffisamment longtemps pour contenter n'importe quelle surfeur !

Après une longue course pour rejoindre la mer, je me jette à  l'eau tel un mort de faim. Les vagues oscillent entre 1m50 - 2m, et la mise à  l'eau se fait le long d'un caillou où sont amassés une multitude d'espèces d'oiseaux. Arrivé au pic, je prends le temps de saluer tous les locaux qui sont très accueillants. Je regarde un peu comment ils partent sur la vague, et je comprends vite qu'il faut se caler sur le rocher et attendre que la vague rebondisse dessus pour partir sur une espèce de reforme qui te propulse rapidement sur la deuxième section de la vague. La vague est très sympa à  surfer, longue, puissante et termine sur une section très rapide sur laquelle il y a moyen de sortir un tube ! Malheureusement, je n'ai pas réussi à  me caler.

Les vagues s'enchaînent, puis d'un seul coup je vois un aileron sortir de l'eau ! Les premières secondes, j'ai flippé mais un peu plus tard je me suis vite rendu compte qu'il s'agissait de dauphin ! C'est magique, il y en avait une dizaine qui remontent sous la planche avec toi au pic... A chaque canard tu as l'impression que tu vas les toucher mais il n'en est rien... Ils sont très rapides et agiles. Je suis dans un état second, et Oscar me dit très vite qu'il y en a régulièrement sur cette zone de surf.

Après quelques vagues, les crampes commencent à  arriver. Après 24h00 sans dormir, je suis cassé et je sors de l'eau, heureux de cette première session péruvienne.

Le lendemain, nous avons remis cela sur le même spot. Les conditions étaient bien différentes, il y avait bien 3 mètres et pour aller au pic c'était une mission ! J'ai même réussi à  atteindre le pic et me prendre un set dans la gueule et revenir du même coup sur la plage ! Inutile de vous dire que j'étais vert. Après une deuxième tentative, j'ai pris 3 vagues dans la session, où j'ai passé mon temps à  ramer, ramer et encore ramer... Mais le bonheur procuré sur chacune des vagues, et le partage de la session avec les dauphins revenus nous dire bonjour efface en quelques secondes toutes les difficultés à  rejoindre ce « putain de pic » !

Spot de surf : Puerto Viejo
Auteur de la session : Romain Thierry
PubliŽé le
Publiez un commentaire