» »

Session long ride sur la plus longue gauche du monde : Puerto Chicama

Le soleil est a peine levé, j'ouvre un oeil, je regarde par la fenêtre... Pour le moment il n'y a aucun surfeur dans l'eau.

Puerto Chicama
Puerto Chicama - mango-surf.com

Le soleil est a peine levé, j'ouvre un oeil, je regarde par la fenêtre... Pour le moment il n'y a aucun surfeur dans l'eau. J'aperçois un longboarder qui sort de son hôtel, je me précipite sur ma planche, j'enfile rapidement ma combinaison et je fonce le rejoindre ! A première vue la vague est longue, très longue ! Je me mets à  l'eau facilement et rejoins le « pic de l'éolienne » assez facilement. Les vagues oscillent entre 1m50 et 2m pour les belles séries !

Première vague et première sensation agréable de glisser sur une vague pendant un long moment... Il y a des sections qui creusent un peu et il me semble que des petits barrels sont possibles en fin de vague. Inutile de remonter à  la rame, c'est impossible ! A Puerto, tu remontes au pic par la plage !! Le temps de rencontrer un compagnon de session et de discuter quelques longues minutes avant de te remettre à  l'eau pour une autre série de vagues. En général tu surfes entre 2 à  3 vagues.

En sortant de l'eau je croise 3 bodyboarders locaux qui m'invitent à  me remettre à  l'eau avec eux ! J'accepte bien volontiers, d'autant plus qu'ils me font découvrir la vague dans son ensemble. En effet, ce matin je me suis mis à  l'eau sur la dernière section. En longeant la falaise pendant une bonne vingtaine de minutes, tu te retrouves sur une série de vagues bien plus creuses mais plus courtes que tu surfes par section.

Au final tu te retrouves sur le pic de Puerto en face de la roche noire ! Enfin si tu rames fort, très fort ! Il est impossible de maintenir sa position sur le pic... Il y a un fort courant qui te tire constamment vers le bas. C'est con, car la première section de la vague est vraiment creuse ! A moins d'utiliser le bateau moyennant finance pour t'assurer une remontée rapide au pic et économiser des forces pour rester en place, tu laisses les autres surfeurs plus frais partir au pic et toi tu shootes la vague un peu plus bas !

Après avoir surfé des vagues vraiment creuses en Indo, c'est agréable cette sensation de glisser longtemps sur une vague. Il n'y a pas d'adrénaline ou de peur liée à  un danger particulier, c'est juste un plaisir de pouvoir prendre des vagues pendant un long moment... En ridant sans faire de virage ou autre cut back tu peux prendre une vague sur 500 mètres facile !

La dernière section qui casse devant l'hôtel El Hombre offre un joli barrel super rapide... Inutile de te dire que tu ne sors quasiment jamais ! (Je parle pour moi...) Je me suis fait plaisir jusqu'au sunset lors de ma dernière session de la journée sur cette partie de la vague de Puerto Chicama !!

Spot de surf : Puerto Chicama
Auteur de la session : Romain Thierry
PubliŽé le
Publiez un commentaire