» »

Avatoru, petite droite qui déroule dans un cadre magique !

Après le kayak ou les grosses sessions de rame pour rejoindre le pic, c'est maintenant une longue marche que je dois effectuer pour atteindre la passe d'Avatoru.

Jean Michel et rOmanO
Jean Michel et rOmanO - www.mango-surf.com

Après le kayak ou les grosses sessions de rame pour rejoindre le pic, c'est maintenant une longue marche que je dois effectuer pour atteindre la passe d'Avatoru. Notre pension se trouve à  une demi-heure de la vague et nous n'avons pas de vélo à  disposition pour y aller. Arrivé sur le spot, il y a une jolie petite droite qui déroule, pas bien grosse mais suffisante pour prendre quelques vagues. Le lieu est paradisiaque, une belle passe avec des cocotiers, l'eau est translucide et laisse apparaitre les poissons... Au coucher du soleil, la lumière devient rouge avec les nuages, c'est juste magique !!

La mise à  l'eau est un peu chaude car il y a un fort courant qui tire vers l'intérieur du lagon. Toutes les 6 heures, le courant s'inverse et il vaut mieux surfer quand il est sortant pour remonter plus rapidement. Une fois arrivé au pic, enfin ce que j'ai défini comme le pic, car il n'y a personne à  l'eau pour me donner cette information, je me cale tranquillement et j'attends une première vague. Erreur ! Après une petite minute sans ramer vers la droite de la passe, tu te retrouves à  100 mètres du pic à  cause du courant ! Je recommence donc à  ramer pour mieux me placer, une fois cette chose faite, je pars sur une première petite droite sympa. La vague est assez puissante au take-off mais ramollit rapidement pour recreuser vers la fin où il n'y a presque plus d'eau ! Je sors assez vite pour ne pas me retrouver sur le platier de corail. J'enchaîne quelques vagues jusqu'à  ce qu'un local me rejoigne. Jean-Michel se met à  l'eau, c'est un bodyboardeur, il a commencé depuis 2 mois et il n'a pas de palmes, je vous laisse imaginer avec le courant ! Il est cool et m'accueille de manière très chaleureuse.

Il m'explique que les vagues étaient vraiment belles il y a quelques jours et que les bons jours, Avatoru peut offrir des tubes énormes et que la vague déroule très longtemps ! Après plusieurs vagues, je commence à  partir de plus en plus à  l'intérieur en face d'un caillou qui ressort de l'eau. A cet endroit, la vague est plus creuse et tu peux te caler un petit tube avant d'entamer la section où tu rides, mais par contre si tu te rates c'est directement sur le platier et je vous laisse imaginer la suite !! Je n'aurais pas ce genre de problème car je fais très attention à  mon choix de vague et j'ai déjà  assez de souvenirs de Polynésie dans mes bagages...

Après une belle session, je sors de l'eau heureux d'avoir pu re-surfer depuis Raiatea ! Le lendemain, nous serons un de plus à  l'eau avec un brésilien de passage en lune de miel avec sa femme !

Spot de surf : Avatoru
Auteur de la session : Romain Thierry
PubliŽé le
Publiez un commentaire