»

Zoom sur les 45 surfeurs du World Tour 2010

45 surfeurs, 1 seul trophée
45 surfeurs, 1 seul trophée - www.aspworldtour.com

L'ASP a dévoilé cette semaine la liste officielle des 45 surfeurs qualifiés pour le WT 2010. Déceptions côté européen, quelques surprises et grosse polémique pour les wildcards. Explications.

Le WT 2010 ne sera plus vraiment comme les autres. Un changement radical se prépare avec un nouveau format à  32 dès l'été prochain et un classement mondial unique. Mais pour le moment, rien ne change et la saison 2010 commencera avec 45 surfeurs.

Comme les années précédentes, le top 27 du WT se maintient dans l'élite. On retrouvera donc les ténors du circuit mondial, de Fanning à  Slater, de Burrow à  Parko, en passant par Durbidge et les frères Hobgood. Les jeunes qui confirment comme de Souza et Martinez sont en bonne place également, tout comme Reynolds et Smith qui se sont bien installés dans le top 15 mondial.

Up and down sur le WT et le WQS

Côté européen, seuls Michel Bourez (21ème), Tiago Pires (24ème) et Jeremy Flores (25ème malgré sa blessure) sont dans le bon wagon. Pour Tim Boal, cela s'est joué à  très peu de chose (30ème). Il accumule 3 mauvais scores en fin de saison et il lui a surtout manqué un gros résultat pour viser le top 27. Pas mieux pour Miky Picon (36ème), Aritz Aranburu (39ème) et Marlon Lipke (44ème), auteurs d'un parcours très moyen. On retiendra cependant la superbe 3ème place d'Aritz à  Teahupoo : mémorable !

On attendait beaucoup mieux également de la part de Nathaniel Curran, vainqueur du QS 2008, qui termine seulement 41ème ou de David Weare (43ème) et Nic Muscroft (36ème). Et que dire des malchanceux Tim Reyes et Heitor Alves qui manquent la qualification pour moins de 10 points ! Rageant !

Rageant, c'est également le mot à  employer pour parler de la non qualification de Joan Duru ! Le landais a fait partie des gars qui ont dominé la saison WQS 2009. Il est très rapidement entré dans le top 15 au printemps et ne l'a plus jamais l'ché. Après sa victoire à  Lacanau cet été, le plus dur était fait, mais le circuit qualificatif a rarement été aussi chaud. Après Hawaii, Joan termine 15ème ex à¦quo et par une règle mathématique de l'ASP, il est out ! Coup de massue pour le frenchy. Aucun Européen n'est donc représenté dans ce top 15 WQS qui intègrera le World Tour l'an prochain. Gros niveau de Gony Zubizaretta (21ème), Glenn Hall (22ème) et Alain Riou (27ème) pour lesquels ce n'est quand même pas passé loin. Il faudra remettre ça en 2010 !

A noter que cette année aucun surfeur ne s'est « double qualifié » par les 2 circuits. Cela montre bien le niveau et la régularité qu'il fallait montrer ! Les frères Gudauskas continueront la saga des fratries sur le WT après les Hobgood, Lopez ou Irons... Dan Ross est très attendu, tout comme les jeunes Dusty Payne, Owen Wright et Jadson Andre.

L'invité surprise

En plus de ces 42 qualifiés, 3 wildcards sont décernées chaque année par les représentants de l'ASP et des WPS (World Pro Surfers). Andy Irons avait déjà  négocié la sienne l'an dernier. Il restait donc 2 places à  prendre. 4 surfeurs pouvaient y prétendre du fait de leur blessure sur la saison 2009. Et il faut avouer que le choix final en a surpris plus d'un. Absent toute la saison, Luke Stedman en a pris une, logique. Mais l'autre a été décernée à  Neco Padaratz. Et là , il a fallu que l'ASP s'explique, tant cela a provoqué un tollé dans le monde entier. Il suffit de lire les posts sur les forums australiens, américains et européens pour comprendre...

Pourquoi pas Josh Kerr ? Pourquoi pas Gabe Kling ? Neco termine 28ème du QS ! Bref, c'est l'incompréhension totale pour beaucoup. L'argument est pourtant recevable. En 2007, le brésilien se requalifie pour le WT 2008. Mais à  l'été 2008, il se blesse gravement, il insiste et continue sa saison jusqu'à  ce qu'il se fasse évacuer de l'eau à  Trestles. Il postule logiquement pour une wildcard fin 2008, puis se retire car il n'est toujours pas guéri et ne pourra démarrer la saison 2009 en février. La wildcard est donc donnée à  Marlon Lipke, 16ème du QS. Padaratz finit par revenir à  l'eau en mai / juin 2009 et retrouve son meilleur niveau. Mais difficile de se qualifier par le QS en commençant à  la mi saison.

OK, on comprend mieux. Mais je ne suis pas sûre que Gabe et Josh comprennent vraiment eux. Surtout quand on connaît le passé controversé de Neco et son contrôle anti-dopage positif lors du Quik Pro 2004 (aux stéroïdes anabolisants et amphétamines). Ç l'insu de son plein gré évidemment ! L'ASP l'avait d'ailleurs sanctionné en l'interdisant de compétition en 2006. Çtonnant de voir comme les choses changent...

Bref, 45 surfeurs seront donc alignés au départ du WT 2010 avec seulement 3 européens. Puis, en septembre, le top 45 deviendra le top 32. Décryptage à  suivre prochainement sur mango-surf.com

Liste officielle des 45 surfeurs du WT 2010 :

ASP Top 27 (ASP World Tour)
Mick Fanning (AUS)
Joel Parkinson (AUS)
Bede Durbidge (AUS)
Taj Burrow (AUS)
Adriano de Souza (BRA)
Kelly Slater (USA)
C.J. Hobgood (USA)
Bobby Martinez (USA)
Damien Hobgood (USA)
Dane Reynolds (USA)
Jordy Smith (ZAF)
Taylor Knox (USA)
Tom Whitaker (AUS)
Kieren Perrow (AUS)
Fredrick Patacchia (HAW)
Dean Morrison (AUS)
Kai Otton (AUS)
Kekoa Bacalso (HAW)
Mick Campbell (AUS)
Chris Davidson (AUS)
Michel Bourez (PYF)
Ben Dunn (AUS)
Adrian Buchan (AUS)
Tiago Pires (PRT)
Jeremy Flores (FRA)
Roy Powers (HAW)
Drew Courtney (AUS)

Top 15 (ASP WQS)
Dan Ross (AUS)
Patrick Gudauskas (USA)
Jadson Andre (BRA)
Adam Melling (AUS)
Owen Wright (AUS)
Luke Munro (AUS)
Jay Thompson (AUS)
Nathan Yeomans (USA)
Dusty Payne (HAW)
Brett Simpson (USA)
Matt Wilkinson (AUS)
Tanner Gudauskas (USA)
Travis Logie (ZAF)
Marco Polo (BRA)
Blake Thornton (AUS)

ASP Wildcards
Andy Irons (HAW)
Luke Stedman (AUS)
Neco Padaratz (BRA)

Emilie Dalibert - Publié le
Sur le même sujet

Le Billabong Pro Mundaka n'aura plus lieu !

Après concertation avec l'Association des Surfeurs Professionnel (ASP) et des World [...]

Rip Curl Europe annonce le renouvellement de l'étape de Péniche !

Mardi 8 décembre 2009, Rip Curl Europe tenait une conférence de presse à  Paris afin de [...]