»

Tubes à  profusion et conditions calmes pour cette seconde journée du O'Neill CWC

O'Neill cold water
O'Neill cold water - O'Neill

Avant l'arrivée d'une grosse tempête, les surfeurs ont pleinement profité de vagues propres, rapides et tubulaires pour cette seconde journée de compétition sur ce O'Neill Cold Water Classic Afrique du Sud. De retour à  Misty Cliffs, avec une [

Avant l'arrivée d'une grosse tempête, les surfeurs ont pleinement profité de vagues propres, rapides et tubulaires pour cette seconde journée de compétition sur ce O'Neill Cold Water Classic Afrique du Sud.

De retour à  Misty Cliffs, avec une houle stationnaire mais mieux rangée par rapport à  la veille, c'est le jeune hawaïen de 16 ans John John Florence qui a assuré le spectacle devant une foule venue nombreuse au pied des falaises. Sur chacune de ses vagues, il a trouvé un tube à  chaque fois salué par un tonnerre d'applaudissements.

Sa dernière vague, où il se cala dans son dernier tube de la journée, lui valu la meilleure note de la compétition pour l'instant: un 9.6. -Les vagues étaient bonnes aujourd'hui,'? a déclaré John John. -Je me battais contre Hedgy et j'ai vu cette grosse vague arriver sur moi et je suis parti.'?

Ce sont les deux dernières vagues de John John qui lui ont permis de faire la différence face à  l'ancien surfeur du World Tour et d'éliminer l'australien de cette troisième étape des O'Neill Cold Water Series. -Je ne suis généralement pas à  l'aise quand une série est si serrée,'? a admis John John à  propos de cette confrontation avec Nathan. -Je suis d'habitude très nerveux mais, aujourd'hui cela s'est bien passé.'?

L'élimination surprise de Nathan alors qu'il revient de blessure va le faire dégringoler au classement du CWC Series, ce qui l'éloigne un peu plus encore des 50 000 dollars de récompense alors que l'australien était 4ème au classement après la Tasmanie et l'Ecosse.

Une autre surprise de taille aujourd'hui a été le départ du champion d'Afrique du Sud, Sean Holmes, qui s'est incliné face au local de l'épreuve Josh Salie.

-Je suis très heureux de m'être qualifié pour le prochain tour ,'? a déclaré Josh. -C'est dans les dernières secondes que j'ai réussi à  prendre cette vague. J'avais mes amis et ma famille sur la plage qui m'encourageaient. Ils m'ont en fait rendu un peu nerveux aujourd'hui.'?

-Le fait de bien connaître les spots du Cap m'a donné un petit avantage,'? a-t-il ensuite expliqué. -Mais je surfe bien plus souvent du côté de Longbeach alors, je ne pense pas que ma connaissance de la région ait vraiment joué sur ce spot assez spécifique.'?

C'est un résultat que Josh espérait depuis longtemps mais il ne s'y attendait pas forcément. -Je devais en fait aller à  Port Elizabeth cet après-midi pour les sélections universitaires d'Afrique du Sud. » a-t-il poursuivi. «J'espère que j'aurai encore à  retarder mon départ si je surfe de nouveau bien demain.'?

Selon les dernières prévisions météo du spécialiste local Spike, il semblerait que les surfeurs rassemblés ici à  Cape Town vont pouvoir apprécier le déchainement de la nature sur cette compétition déjà  sauvage car la tempête et la houle ne montrent aucun signe d'apaisement.

-Nous allons avoir deux jours de gros temps mardi et mercredi,'? a expliqué Spike. -Cela va être puissant, déchaîné et dans tous les sens. Cela va faire peur !'?

John John Florence qui semble bien parti sur cette compétition a l'habitude de la puissance et de la taille sur les vagues du North Shore d'Hawaii et est impatient de voir arriver ces vagues qui devraient atteindre de 8 à  10 mètres avec 14 secondes de période.

-Cela va être super de voir une houle comme celle-là ,'? a déclaré John John. -Mais cela va être aussi très froid.'?

Rendez vous est pris demain matin, 22 Juin à  7h30.

Publié le