»

Tribune d'Hugo Savalli - Mais qui êtes-vous ?

Hugo Savalli
Hugo Savalli - Carlos Pinto

Voilà  à  peine deux semaines que Mathieu nous a quitté d'une façon atroce. Je lis sur des forums de discussion et dans les médias des choses on ne peut plus méprisantes envers la communauté des surfeurs.

Nous sommes accusés de vengeance, de l'cheté, de vouloir massacrer les requins... Le petit groupe d'écolos que vous êtes veut nous faire passer pour ce que nous ne sommes pas. Une tentative incompréhensible de nous décrédibiliser face au grand public, non averti. Vous parlez de nous comme de gens ignorants, irrespectueux de la nature et enfin comme des non Réunionnais fraîchement arrivés de Métropole (des zoreils). Alors que la communauté de surfeurs réunionnais est peut être la plus hétéroclite au monde, et ce à  l'image de notre île. Les fanatiques des requins que vous êtes sèment la confusion et la haine ! Il est temps de remettre les choses à  leur place.

Qui êtes vous pour vous exprimer ainsi, face à  des personnes qui vouent leur vie à  l'océan ?

Qui est ce Gery Vangrevelynghe? L'homme qui s'est auto proclamé spécialiste des attaques de requin il y a 20 ans. L'homme qui profite de chaque nouvelle attaque pour nourrir son égo dans des interviews inutiles. 20 ans et qu'a t-il fait? Un spécialiste ça ? Il a osé parler de "méconnaissance du milieu" en citant le nom des pêcheurs qui ont capturé le requin probablement auteur de la première attaque. On parle bien là  de 3 ex-bodyboardeurs professionnels, nés à  la Réunion, qui sont maintenant des pêcheurs professionnels ! Ces 3 garçons ont passé leur vie entière dans les eaux côtières de l'île ! Ils ont même voyagé à  travers le monde, pêché et plongé dans de nombreux espaces marins. Leur expérience et leur connaissance de la mer ne sauraient être mise en doute. Ils connaissent les vagues, les courants et les poissons, leur façon de réagir, leur façon de se nourrir... Toutes ces choses ne s'apprennent pas dans les livres !

Mon père pêche depuis son plus jeune 'ge et m'a fait partager cette passion et son amour de l'océan dès l''ge de 3 ans. Je surfe depuis que j'en ai 7 et j'en ai même fait mon métier. Depuis plus de 15 ans, je représente fièrement mon île à  travers le monde. Des gens comme moi, comme Mathieu et comme de nombreux autres surfeurs qui ont grandi sur l'île ont passé leur enfance à  pêcher, plonger et surfer les récifs de l'ouest.

Cette zone précise où ont eu lieu toutes ces attaques, nous la connaissons tous par coeur ! La moindre patate de corail nous est familière. Toutes ces plongées pour ne voir que très rarement des requins et jamais les espèces dont il est question en ce moment, qui avaient pour habitude de rester dans les eaux profondes. Comment osez-vous vous autoproclamer plus spécialiste ou plus connaisseur du milieu que nous ? Nous n'avons peut être pas la connaissance des noms latins de tous les poissons vivants près des lagons mais nous connaissons ces espèces et la mer bien mieux que vous. Les eaux côtières de la Réunion font bien partie de Notre élément ! Et il n'y a pas plus amoureux et respectueux de la mer que nous !

Vous n'avez aucune idée de la réalité ! Posez-vous les bonnes questions et remettez les choses dans leur contexte. Vous faites erreur. Votre combat est ailleurs. Et pour moi c'est évident, vous n'êtes pas des spécialistes.
Si l'on observe la nature, on constate qu'il y existe deux raisons de tuer auxquelles les requins se tiennent : pour se nourrir ou pour se défendre ! A quel titre prétendez vous nous faire la morale et nous expliquer ce qui doit être fait ? Vous le dites vous même, l'océan n'est pas votre élément. Et les eaux côtières de moins de 30m ne sont pas non plus celles du bulldog et du tigre.

Vous vous butez à  empêcher la pêche de quelques requins dans la réserve ? Mais parlons-en de cette réserve ! La 1ere réserve que vous avez mis en place en jouant les apprentis sorciers il y a quelques années. Qu'elle coïncidence ! Pile la zone concernée par les attaques ! Cette même zone qui était, il y a encore quelques années, considérée comme la zone la moins risquée de l'île en ce qui concerne les attaques de requins. Vous rendez vous compte ? Vous avez peut-être une part de responsabilité dans la mort de deux personnes...

Vous vous êtes trompés quelque part dans votre projet et votre erreur a couté des vies.

Vous avez choisi de redévelopper la zone côtière au détriment des eaux plus profondes (où vivaient les tigres et les bulldogs). Forcément les pêcheurs devaient bien aller quelque part... Il y a de plus en plus de pêcheurs et vous restreignez leurs zones de pêche. Le résultat est attendu, ces zones sont très vite vidées de leur faune... Aujourd'hui des espèces se frustrent devant d'immenses filets remplis de nourriture inaccessible dans la baie (la ferme aquacole) et dans des eaux profondes vidées de ressources, elles n'ont pas d'autre choix que de changer leurs habitudes et de s'aventurer près des côtes pour se nourrir.

Sur ce lieu d'aquaculture dans la baie de Saint Paul, les plongeurs qui réparent les filets ne veulent même plus aller avec un "shark shield" tant l'endroit est infesté de bulldogs... Pourquoi ne pas la déplacer là  où les gens ne se baignent pas ? Dans le nord par exemple ? Vous voulez parler de la nature et d'élément ? De qui doit être où ? Je vais vous le dire ! Mathieu devait être chez lui, sur le spot qui l'a vu grandir. Il faisait partie du décor. Ces requins par contre, n'avaient rien à  faire là  ! Vous les avez fait venir !

Il est grand temps de rectifier votre tir et de réguler la population de requins sur la côte !

Il y a là  urgence, non pas pour des raisons d'agrément mais de sécurité publique. La protection des surfeurs comme celle des baigneurs, des réunionnais comme celle des touristes doit être égalitaire, inconditionnelle et non négociable. Il est question ici de vies humaines ! Quant à  ceux qui prétendent que la solution passe par l'interdiction d'entrer à  l'eau, à  L'île de la Réunion, ça frôle la plaisanterie (douteuse s'il en est) !
Bien entendu cela ne sera pas suffisant à  long terme. Cette idée de réserve dont vous vous êtes inspiré chez d'autres, pourquoi ne pas s'en inspirer jusqu'au bout ? Pourquoi ne faites vous pas comme les autres ? La Réunion n'est pas le seul espace maritime peuplé de requins. L'île semble malheureusement être le seul territoire où le requin peut se nourrir d'hommes à  sa guise...

L'Australie par exemple, considéré comme l'un des pays les plus écologistes au monde, a su concilier protection de la nature et des individus. Les australiens changent perpétuellement leurs zones de réserve marine, afin de réguler la faune. Ils installent des drumlines en continu devant les stations balnéaires, pour diminuer le risque d'attaques. Ils pèchent les gros prédateurs égarés qui, s'ils sont vivants lors de leur capture, sont rel'chés au large. C'est le cas aussi chez nos voisins sud africains qui on fait le choix de remplacer les filets par ces drumlines pour des raisons écologiques. En effet, les drumlines ne capturent que les requins contrairement aux filets dont les tortues, dauphins et d'autres espèces peuvent être victimes.

Mais honnêtement, connaissez-vous le nombre de requins pêchés dans la légalité (sans que personne ne s'en alarme) tous les ans à  la Réunion? Sûrement plusieurs centaines... Avez-vous une idée du nombre de requins massacrés par la France et d'autre pays dans le monde chaque jour ? On parle de plus de 750 000 tonnes donc l'E.U est le deuxième continent (juste derrière l'Indonésie). Imaginez-vous à  quel point les eaux profondes de l'ile regorgent de squales ?

Beaucoup de gens parlent pour parler. Beaucoup de gens sont touchés qu'on tue le requin qui n'a pourtant pas l'air si méchant dans Némo ! Beaucoup de gens voient ça comme un acte irréfléchi de vengeance. Beaucoup de gens trouvent que le requin qu'ils ont vu à  l'aquarium ou à  la télévision avait l'air majestueux, ils ne sont pas directement concernés et trouvent bien plus simple d'empêcher tout le monde de se baigner plutôt que de tuer la belle bête.

Revenons à  la réalité !

Le requin n'est ni bon ni méchant et personne ne cherche à  se venger de lui. Il s'agit ici de protéger des vies et de remettre à  sa place un grand prédateur qui n'a rien à  faire en zone côtière.

Il y a la un sérieux problème créé par l'Homme, il y a là  une communauté d'amoureux de la mer qui paye pour vos faux pas et essaye de trouver des solutions et non « une bande de froussards vindicatifs » comme s'est permis de l'écrire Mme Essemlali (présidente de Sea Shepherd France) dans son article du 30 septembre dernier. Cette femme sensée se battre pour de vraies causes s'est défoulée gratuitement contre une population qu'elle ne connaît vraisemblablement pas en parlant d'un sujet et d'un problème dont elle ignore beaucoup de choses dans un texte faux à  bien des égards. J'aimerais lui dire : Mme Essemlali, « des phoques à  la Réunion » ?? Sérieusement !?

Face à  nous, une bande de fanatiques se prenant pour des super héros qui coulent toute initiative. La Réunion n'en est pas à  sa 1ere attaque et si nous étions vraiment des « l'ches revanchards » nous serions en train de tuer tous les requins rencontrés depuis des dizaines d'années. Nous n'aurions pas cherché à  trouver des solutions avec les collectivités telles que marquer les requins, ou faire venir de VRAIS spécialistes d'Afrique du Sud ou d'Australie pour avoir des réponses plus claires sur les causes de cette recrudescence. Ces idées viennent de JF Nativel le surfeur pécheur qui à  attrapé le requin présumé auteur de l'attaque en février dernier.

Mesdames, messieurs, votre bon steak haché a été autrefois une belle vache dans un pré avant qu'elle soit amenée a l'abattoir et qu'elle prenne une balle entre les deux yeux (par surprise pour que la viande soit tendre). Votre délicieux tartare de poisson était encore la semaine dernière un thon qui voguait libre dans l'océan au gré des courants avant de mordre le mauvais poisson ou de tomber dans les mailles d'un chalutier. C'est comme ça mes amis : l'homme tue. Ou l'homme, comme dans votre cas, fait tuer par d'autres.

L'homme, contrairement aux autres animaux, tue pour des tonnes de raisons... Mais il y en a seulement deux qui restent bonnes : pour se nourrir et pour se défendre ! Je tiens aussi à  rappeler que les surfeurs sauvent chaque année des baigneurs de la noyade lors des grosses houles. Que c'est à  des surfeurs comme Patrick Flores et d'autres que nous devons la baignade surveillée des plages. Ce sont eux qui se sont battus pour les baigneurs, pour que les Réunionnais puissent se baigner en sécurité même quand il n'y avait pas de surfeurs au large.

Alors, qui êtes vous pour décider que la vie de quelques requins passerait avant celle de nos frères !? Qui êtes vous pour dire que Mathieu n'avait qu'à  pas surfer ce jour là  ? Sachez une chose, votre couleur politique ne fait en rien de vous des spécialistes de la mer et de la nature. Tout cela ne vous regarde qu'en un point, votre part de responsabilité !
Si vous ne voulez pas laver vos mains du sang de notre frère, respectez au moins sa mémoire et fermez la !

Hugo Savalli - Publié le