»

Torche Pro France 2014 - Une journée de folie en Bretagne

Vague de Fou
Vague de Fou - Ronan Gladu

Hier au soir alors que les ½ finales des Trials n’étaient pas encore courues. C’est dans des conditions superbes, avec une houle qui avait encore grossi et un vent quasi nul que cette phase finale démarrait. Retour sur une journée de folie

Le niveau est très relevé et les écarts de points sont faibles. Dans le dernier carré du jour Pierre Girardeau (FRA) se défait assez aisément d’Arthur Arutkin (FRA) avec 13.33 pts contre 9.17 pts. Suivent Omri Hazor (ISR) avec 8.80 pts et Sébastien Maubourgue (FRA), 6.47 pts…

Après une bonne nuit réparatrice nous sommes de retour sur le spot. A peine arrivés à La Torche nous savons parfaitement qu’il va y avoir de l’action aujourd’hui. Le bruit des vagues qui s’écrasent sur les plages de Pors Carn et de La Torche ne trompe pas. Pas plus que la présence de la brume ambiante. En fait, il ne s’agit pas vraiment de ces voiles légers et subtils qui enveloppent nos belles matinées d’automne. Non, ici il s’agit bel et bien des embruns qui proviennent de la houle qui déferle sur le littoral Bigouden et qui s’élève assez haut dans les lumières du soleil levant.

Le vent n’est pas trop fort, le soleil pointe à l’horizon. Les vagues sont beaucoup plus consistantes que la veille et c’est bien cela le plus important… Il est donc 7h30 quand Tristan Boxford, Directeur de la Waterman League, fait l’annonce officielle :

« Bonjour à toutes et à tous. Comme vous pouvez le constater les conditions sont bien au rendez-vous. Nous allons donc envoyer les premiers "heats" du Round 1 du Main Event à 8h15. Les juges vont privilégier la réalisation de la belle manœuvre plutôt qu’une combinaison de petits "turns". Plus le "move" sera "radical", meilleur sera le score. La durée des "heats" est de 25 minutes. Vous pouvez prendre dix vagues maximum, vos deux meilleures vagues seront retenues. Bonne journée à tout le monde et bon surf… »

Les heures défilent au rythme des heats qui se succèdent sous le yeux ébahis d’un public venu encore en nombre. Les conditions sont superbes. C’est du très gros surf qui nous est proposé là et le niveau est le meilleur qu’il soit. La preuve avec le 1er heat du jour dans lequel Kai Lenny, Champion du Monde en titre se défait sans problème d’un excellent surfer Kai Bates (AUS).
Le local Ben Carpentier entre en scène dès le 2ème heat et tombe sur un bon « rider » en la personne de Giorgio Gomez (USA). Le match est très serré. Giorgio bat Ben d’un écart de 1.45 pts. Peu importe, les deux premiers de chaque heat sont qualifiés directement pour le Round 3. Donc Giorgio et Ben passent au prochain tour.

Le dernier du heat est quant à lui basculé dans un Round 2, qui est en quelque sorte une deuxième chance offerte aux « perdants » du Round 1. C’est le Round de « repêchage ».
Il faut attendre les heats 6 et 7 pour voir les premières surprises du jour avec Léo Paul Etienne (Guadeloupe) et Poenaki Raioha (Tahiti) qui se font sortir du jeu. La marée descend, les vagues grossissent et surtout elles ferment sur toute la longueur. C’est un peu la loterie et les deux jeunes loups se font surprendre. Pour regagner le Main Event, ils devront donc passer eux aussi par le repêchage.

Vu que les conditions ne sont pas optimums, le Chef Juge décide de faire un break. Nous sommes autour de la basse mer. Avec la marée qui remonte les vagues sont de plus belles factures même si elles sont moins grosses. Le Round 2 est donc envoyé dans de très belles conditions devant une foule massée sur la Pointe de La Torche.

Les « accidentés » du matin passent ce tour sans encombre et rejoignent ainsi leurs petits camarades de jeu dans le Round 3. Beau Nixon (AUS), Casper Steinfath (DK), Poenaki Raioha (PYF), James Casey (AUS), Leo Paul Etienne (FRA), Alexandre Rouys (FRA), Fisher Grant (USA) et Omri Hazor (ISR) vont donc pouvoir se ressourcer et préparer au mieux ce Round 3 qui peut réserver encore de belles surprises.

A l’heure où nous écrivons ces lignes le « Na Kama Kai » est en route. Cette épreuve concerne les moins de 16 ans. La relève est assurée…

Gaia - Publié le
Sur le même sujet

Torche Pro France 2014, on vous dit tout !

A trois semaines de l’ouverture de la finale du circuit de la Coupe du Monde de Stand Up [...]

Torche Pro France 2014 - Ca approche à grand pas !

Dans une semaine les meilleurs « paddleurs » de la planète vont poser « boards » et bagages [...]

Benoit Carpentier en grande forme avant la Torche !

Le breton se présentera sur la finale du 2014 lundi à La Torche auréolé de plusieurs titres [...]

Une première belle journée de Stand-Up Paddle surf devant 15000 personnes

C’était la foule des grands jours sur le site de La Torche Pro France cet après midi. La [...]