»

Torche Pro France 2012 - Action today !

Torche Pro France 2012
Torche Pro France 2012 - Ronan Gladu

Nous y sommes ! Il va y avoir enfin de l'action. C'est ce que l'on pouvait lire sur tous les visages à  7h30 ce matin. Le vent est encore fort, la pluie est toujours de la partie mais rien à  voir avec ce que nous avons vécu hier. Les vagues sont [...]

Nous y sommes ! Il va y avoir enfin de l'action. C'est ce que l'on pouvait lire sur tous les visages à  7h30 ce matin. Le vent est encore fort, la pluie est toujours de la partie mais rien à  voir avec ce que nous avons vécu hier. Les vagues sont beaucoup plus consistantes et c'est bien cela le plus important. Même si les rafales de vent dépassent encore les 30 noeuds, elles ont l'énorme avantage de souffler du secteur Sud / Sud-Ouest. Le spot est donc totalement abrité par le tumulus de La Torche et les vagues sont propres. Quelle bonne idée ils ont eu là  nos lointains collègues surfers du néolithique d'édifier ce tertre devenu si célèbre aujourd'hui...

Il est donc 7h45 quand Tristan Boxford, Directeur de Compétition, fait l'annonce officielle :

« Bonjour à  tous. Les conditions sont au rendez-vous. Nous allons donc envoyer les premiers "heats" des trials à  9h00. Les juges vont privilégier la réalisation de la belle manoeuvre plutôt qu'une combinaison de petits "turns". Plus le "move" sera "radical", meilleur sera le score. La durée des "heats" est de 15 minutes. Vous pouvez prendre dix vagues maximum, vos deux meilleures vagues seront retenues. Bonne journée à  tous et bon surf... »

Il est 8h30 quand le chef juge hawaiien Rich Pierce briefe son panel de juges. Ils sont six à  noter les 64 inscrits ; un californien, un hawaiien et quatre français dont trois finistériens. Le « Beach Marshal » et le speaker sont également en place, la sono crache ses watts, les premiers compétiteurs s'échauffent et partent à  l'eau. On peut affirmer que La Torche Pro France 2012 est bien lancé...

Les « heats » se succèdent au rythme de quatre par heure. Avec 28 « heats » le tableau d'élimination des trials va donc prendre sept heures. Le projet du jour est bien de finir cette compétition et de commencer le 1er tour du Main Event. Les conditions de surf ne sont pas exceptionnelles mais le terrain de jeu est le même pour tous. Quelques surprises à  noter dans ce premier tour des trials avec l'élimination prématurée d'Arthur Arutkin et les qualifications d'Iballa Moreno et Olivia Piana. Alors qu'il restait quelques places disponibles à  la fin des inscriptions, les filles ont décidé de participer aux trials ; avec l'accord de Tristan Boxford. La canarienne Iballa Moreno est quand même l'une des meilleurs windsurfeuses au monde il convient de le rappeler. Elle excelle dans les vagues. Ce n'est donc pas une surprise de la retrouver à  ce niveau là  de la compétition.

Quant à  Olivia elle est une sportive accomplie et plutôt du style touche à  tout. Elle s'engage dans une année définitivement orientée stand up. Cette première sortie dans les vagues bretonnes est plutôt de bon augure pour elle.

Les canariens d'adoption Moritz Mauch et Daniel Bruch font également belle figure et semblent spécialement à  leur aise dans ces conditions. Les vagues perdent un peu en taille mais ils surfent avec beaucoup de précision et d'énergie.

Le talentueux windsurfer wave rider Scott Mc Kercher trouve lui aussi facilement ses marques sur un spot qu'il connait bien. L'homme de Margaret River (Western Australia) accède au « Main Event » grâce à  des surfs très fluides. Les français Jérémy Boisson, Charles Vandemeulebroucke, Lionel Angibaud et le canarien David Rodal Santiago l'accompagnent. Les locaux Yvan Quilfen et Théo Vigouroux vont eux aussi défendre chèrement leur peau dans le Round # 1 du Main Event. Enfin, Guillermo Cadena tout fraîchement débarqué de Mexico participe pour la première fois à  La Torche Pro France. Il a été très impressionnant durant toute la journée. Il rejoint ses petits camarades de jeu dans la liste des huit heureux élus.

Il est 17h00 quand les 16 compétiteurs du Round # 1 du Main Event sont convoqués par le Beach Marshal. Les 8 qualifiés des trials retrouvent donc les 8 invités du Main Event.

Alexis Deniel, Greg Closier, Manu Portet, Casper Steinfath, Dorence David, Jeremy Massière, Rico Leroy et Kieren Taylor entre à  leur tour dans l'arène.

Il y a moins de vague mais elles sont de très belle facture. Il est 18h00 quand les résultats tombent. Alexis Deniel, Dorence David, Scott Mc Kercher, Greg Closier, Jérémy Massière, Guillermo Cadena, Casper Steinfath et Théo Vigouroux atteignent le Round # 2.

Après avoir passé pratiquement toute la journée en combinaison, les trialistes qui continuent l'aventure dans ce tableau du Main Event vont certainement très bien dormir ce soir.

Rendez-vous demain à  7h30 pour avancer dans le Main Event mais aussi pour lancer l'épreuve du « Na Kama Kai » réservée au moins de 16 ans. Le tableau féminin sera lui aussi à  l'honneur. Encore une longue journée à  venir...

Publié le
Sur le même sujet

Torche Pro France 2012 - Joli pied de nez à  l'histoire

Incontestablement la pointe de La Torche doit sa réputation aux grandes épreuves [...]

Torche Pro France 2012 - Quand la magie opère

Il y a foule aujourd'hui sur le site de La Torche Pro France. Comme souvent en fait. L'équipe [...]

Dernière ligne droite avant le Torche Pro France 2012 !

On le disait ici les conditions climatiques de ce début de semaine n'ont pas vraiment aidé [...]

Roland Jourdain, parrain de La Torche Pro France

Marin d'exception, infatigable coureur d'océans, éco-citoyen de longue date, Roland Jourdain [...]

La Torche Pro France dans les starting-blocks !

A moins de quinze jours de l'ouverture de La Torche Pro France, le comité d'organisation de [...]