»

Tim Boal finaliste de l'US Open 2008 !

Nathaniel Curran
Nathaniel Curran - www.aspworldtour.com

Tim Boal a crée la sensation au WQS 6 étoiles de Huntington Beach, Californie. Il termine 2ème à  quelques points de Nathaniel Curran. Autres belles réussites : Joan Duru atteint les quarts et chez les filles, Lee-Ann Curren se hisse en huitièmes !

Du 18 au 27 juillet 2008 s'est déroulé l'US Open of Surfing, la plus grosse étape nord-américaine du WQS. Beaucoup de monde avait rendez-vous à  Huntington puisque l'on pouvait assister toute la semaine à  des compétitions variées : longboard, pro junior filles et garçons, WQS 6 étoiles hommes et femmes.

Chez les hommes, 192 surfeurs de tous horizons se sont retrouvés sur la mythique plage californienne pour décrocher les précieux points WQS. Dès les premiers tours, certains se sont montrés en forme comme les locaux Timmy Reyes et Brett Simpson ou encore le floridien Cory Lopez, qui ont tous scoré à  plus de 18 points ! Simpson obtient même la meilleure vague (9,87) et le meilleur total (18,87) de vendredi lors du round 4. Mais son beau parcours sera stoppé net par... un français !

Tim Boal s'est en effet illustré à  Huntington en se hissant jusqu'en finale comme Jeremy Flores l'an passé. Un frenchy en finale de l'US Open, ça devient une habitude ! Mais malheureusement, c'est toujours un américain qui finit par gagner ! Cette année, il s'agit de Nathaniel Curran, qui signe ici sa première grosse victoire en QS et surtout qui prend la 1ère place du classement général. Curran a su prendre l'avantage malgré le peu de vagues offertes lors de la finale et s'impose 11,66 à  10,70 : « Je pense que l'entraînement et la concentration ont payé. Tim Boal a été fantastique et je suis vraiment content d'avoir gagné ! ».

Tim a été très fort en effet et a sorti des gars comme Dusty Payne en quarts et Brett Simpson en demi. Déçu d'avoir perdu, cela ne l'empêche pas de remonter à  la 18ème place WQS, très près des qualifiés pour le World Tour 2009 ! L'EuroForce n'était pas en reste non plus à  Huntington, puisque Joan Duru a atteint les quarts, Marlon Lipke les huitièmes et Michel Bourez et Hodei Collazo les seizièmes.

Chez les dames, les grosses pointures du World Tour étaient présentes à  Huntington pour se faire plaisir et prendre quelques points WQS. Stéphanie Gilmore, Sofia Mulanovich et Melanie Bartels ont ainsi fait le show dès le début du contest. Mercredi, Sofia a montré ses ambitions de titre avec une vague proche de la perfection notée 9,87. Gilmore l'a vite imitée en scorant 9,50. Mais les championnes 2006 et 2007 se sont fait surprendre par les jeunes talents du WQS.

Samedi en finale, la jeunesse hawaiienne était à  l'honneur. Malia Manuel, 14 ans, l'a emporté face à  Coco Ho, 17 ans ! Elle devient ainsi la plus jeune gagnante de l'US Open ! Titulaire d'une wildcard pour participer à  l'évènement, Malia n'en croyait pas ses yeux. Et pourtant, son parcours n'était pas des plus faciles... En quarts, elle a dû se défaire de la péruvienne Sofia Mulanovich, puis c'est Sally Fitzgibbons qui se retrouvait sur sa route en demi finale. Pour Coco Ho, même réussite face à  Mel Bartels puis Steph Gilmore. Les deux jeunes hawaiiennes se sont donc retrouvées opposées dans une finale historique et cela a très rapidement tourné à  l'avantage de la plus jeune. Coco s'est consolée avec la victoire en pro junior devant Nikita Robb, Sage Erickson et Courtney Conlogue.

Pauline Ado et Lee-Ann Curren signent les meilleurs résultats français avec une 13ème place pour Popo et une 9ème place pour Lee-Ann qui s'incline de très peu face à  Mulanovich et Fitzgibbons au 4ème tour. Elle continue de progresser au classement et se retrouve maintenant 13ème.

En pro junior, c'est l'américain Tanner Gudauskas qui s'impose devant l'australien Julian Wilson, très en forme à  Huntington depuis le mois dernier. Chris Salisbury termine 3ème et Nat Young 4ème.

Enfin en longboard, c'est le californien Taylor Jensen qui est monté sur la plus haute marche du podium pour la seconde fois de sa carrière. Il devance Noah Shimabukuro, Ned Snow et Tony Silvagni.

Prochains rendez-vous WQS au Japon pour ces messieurs et au Portugal pour ces dames. Restez en ligne !

Retrouvez les réactions à  chaud de Lee-Ann Curren !
Un an sur le WQS 2008 avec Michel Bourez : découvrez ses impressions !

Emilie Dalibert - Publié le