»

Le Team France est bien arrivé en Equateur

Team France
Team France - FFS

L'équipe de France est bien arrivée à Salinas, Equateur, où débutent ce dimanche les championnats du monde juniors de l'ISA. Cette vague n'est quasiment jamais surfée car elle se situe sur une base militaire.

La vague déferle le long d'une pointe rocheuse sur laquelle ont élues domicile plusieurs dizaines de lions de mer. Les Français ont passé trois heures dans l'eau jeudi, deux le matin et une en fin de journée, afin d'apprivoiser une vague capricieuse. Pour Kim Véteau (U18), « elle est un peu compliquée. Au large, c'est plus gros mais c'est mou et pas terrible. Au milieu, c'est pas mal. Il y a beaucoup de sections différentes. Il faut être actif sur cette vague. Il va falloir être placé au bon endroit durant la compétition. Savoir attendre et surfer au maximum de ses possibilités. »

« Ne pas faire d'erreurs sur cette vague »

Même son de cloche pour le jeune Mathis Crozon (U16), qui, bien que goofy foot, pied droit devant et donc face à la vague, confesse que ce ne sera pas facile : « Je sens bien cette vague mais elle est difficile, il y a des parties creuses et d'autres molles. Elle est très longue, c'est un bon spot pour une compétition. Même s'il va falloir ne pas faire d'erreurs et ne pas prendre n'importe quelle vague. Elle est si longue qu'il nous faudra beaucoup de temps pour remonter au large. »

Défilé samedi dans Salinas

En fin de journée, les Français se sont aussi essayés sur le spot de repêchages, un beach break capricieux, situé à 300 m au nord du site principal. Aux dires de tous, il vaudra mieux rester dans le tour principal est surfer la gauche de La Fae. C'est exactement la consigne des coaches. Lesquels adressent un salut tout particulier à Patrick Florès, l'entraîneur national, absent pour la première fois depuis sept ans car retenu pour ses obligations professionnelles à l'île de La Réunion. Ce vendredi, deux autres sessions d'entraînement sont prévues pour les Bleuets. Lesquels assisteront ce samedi à la cérémonie d'ouverture avant de participer à la parade des nations dans les rues de Salinas. Les choses sérieuses débuteront dimanche avec le 1er tour. Le programme sera établi la veille et nos 12 juniors ne connaîtront donc leurs adversaires et l'horaire de passage que samedi soir.

La sélection française

U18 : Nommé Mignot (Biarritz, pays basque), Diego Mignot (Biarritz, pays basque), Tim Bisso (St François, Guadeloupe), Nelson Cloarec (Capbreton, Landes) - Kim Véteau (St François, Guadeloupe), Tessa Thyssen (St Barth', Antilles)
U16 : Titouan Boyer (St Martin, Antilles), Len's Arancibia (Biarritz, pays basque), Mathis Crozon (St Leu, La Réunion), Léo-Paul Etienne (St François, Guadeloupe) ; Nina Reynal (St Barth', Antilles), Lisa Girardet (St Benoit, La Réunion)
Staff : Stéphane Corbinien (directeur), Jean-Robert Vignes (coach), Nicolas Berthé (coach), Pitou Gaillard (préparateur physique), Thierry Durantel (docteur), Stéphane Sisco (média)

Ce qu'il faut savoir

- L'équipe de France participe du 5 au 13 avril aux championnats du monde juniors ISA à Salinas, en Equateur.
- Ces Mondiaux juniors sont organisés chaque année par l'ISA (International Surfing Association) depuis 1980 et la première édition qui a eu lieu à Biarritz.
- Tom Curren (USA), Gabriel Medina (Brésil), Jordy Smith (Afrique du Sud), Julian Wilson (Australie), Tyler Wright (Australie) ou encore Stephanie Gilmore (Australie) ont remporté le titre junior ISA au début de leur carrière.
- Les Mondiaux juniors regroupent 300 surfeurs représentants une trentaine de pays. Chaque équipe est composée de 12 surfeurs (4 garçons et 2 filles en U18 ; 4 garçons et 2 filles en U16).
- Trois Français ont remporté le titre mondial depuis sa création : le Tahitien Vetea David (1986), l'Hendayaise Pauline Ado (2006) et la Réunionnaise Cannelle Bulard (2011). La France n'a jamais remporté le titre par équipes.
- L'an dernier, la France a terminé 4e nation, l'Hendayais Andy Crière prenant la 3e place individuelle en U18.
- Les Mondiaux juniors ont déjà eu lieu à Salinas, en 2009. L'équipe de France avait terminé 6e, Maxime Huscenot avait pris la 3e place en individuelle en U18.
- L'objectif de l'équipe de France est le podium par équipes.
- Les principaux adversaires de l'équipe de France seront l'Australie, les Etats-Unis, Hawaii et le Brésil.
- Les championnats du monde seront retransmis en LIve sur : http://www.isawjsc.com

FFS - Publié le