»

Teahupoo : la belle ou la bête ?

Teahupoo
Teahupoo - Jalil Sekkaki

Chaque année en mai, tous les regards se portent sur la perle de Tahiti. Teahupoo est l'une des plus belles vagues du monde. Mais sous le tube se cache un récif menaçant. Damien Hobgood en a fait les frais la semaine dernière...

Du 8 au 18 mai 2008 se tiendra la 10ème édition du Billabong Pro Tahiti. Troisième étape du prestigieux World Tour, Teahupoo est l'une des compétitions les plus attendues du circuit mondial. Champion en titre du contest, Damien Hobgood était arrivé dès lundi 14 avril sur le spot pour monter en puissance jusqu'au jour J.

C'était donc l'un de ces jours parfaits à  Teahupoo. Idéal pour la rame, donc pas trop de jets venant briser la quiétude au line-up... Pour Damo et ses potes Dean Morrison, Brian Conley et Gavin Beschen, la session est magique. Enfin presque...

Dans l'après-midi, Teahupoo délivre une bombe de huit pieds (2m50). Hobgood hésite et finalement se lance. Un peu trop tard malheureusement... Il termine son take-off sous la lèvre qui le projette tout droit sur le reef : « Je savais que j'allais passer au travers. J'ai été propulsé sur le récif. Je l'ai tapé très fort, notamment à  la tête. J'essayais de rester conscient sans trop lutter non plus ». Il remonte avec chance à  la surface et tente d'atteindre le lagon. Chris O'Callahan, directeur du Billabong Pro, le ramène sur le bateau. Damo sera finalement transféré à  l'hôpital. Verdict : trois fractures à  l'épaule.

Retour à  la maison pour Hobgood. Ce n'est d'ailleurs pas la première fois que la belle Teahupoo lui joue des tours. En 2005, il se déboîtait la même épaule en finale contre Kelly Slater. Côté positif, Damo n'a pas de blessures à  la tête. Au final, rien de dramatique, mais cela aurait pu être très grave.

A San Diego, le vainqueur 2007 attend. Son chirurgien lui recommande un mois de break. Ce qui nous amène mi-mai en plein dans la waiting period à  Tahiti. Il n'a donc pas encore renoncé et n'est pas forfait : « J'espère encore faire le Billabong Pro. Si je peux ramer, c'est bon, donc s'il y a une petite chance de surfer, je serai là  ! ».

Kelly sera là  aussi. Et on attend de voir ça car comme dit l'adage : jamais deux sans trois, non ?! Mick Fanning espère bien revenir sur le devant de la scène, Bobby Martinez pourrait bien mettre le feu. On peut aussi parier sur une perf' de Manoa Drollet. Si la belle osait sortir ses griffes et se faire monstrueuse, alors là , le champion du XXL Monster Barrel partirait favori.

Alors Teahupoo, la belle ou la bête ? Un peu des deux sans doute. Mais on aime tellement ça.

A vous de juger :
Voir les photos des Trials 2007
Voir les photos de Tim McKenna
Voir les photos de Herenui Germain
Voir les photos de Jalil Sekkaki

Emilie Dalibert - Publié le