»

Les surfeurs de gros adorent El Nino !

  • Keala Kennelly repousse les limites du surf de gros féminin - Tim McKenna
  • Nazare, Portugal - Helio Antonio
  • Justin Holland au large de la côte Ouest Australienne - Nimai Strickland
  • Sebastian Steudtner - Nazare - Bruno Aleixo

Les surfeurs de grosses vagues ont été particulièrement actifs ces derniers mois, défiant des conditions dantesques aux quatre coins du monde pour le plus grand plaisir des amateurs d’images spectaculaires.

Les WSL Big Wave Awards, l’équivalent des Oscars dans la discipline recense les exploits de ces surfeurs téméraires et délivre des récompenses dans 7 catégories jugées sur preuve photo et vidéo.

Cet hiver, un épisode climatique “El Niño” d’une intensité rare promet de délivrer des conditions de vagues géantes et les meilleurs surfeurs de la planête se préparent à affronter les plus grosses vagues de l’histoire de la discipline.

Ce réchauffement de l’océan Pacifique Nord est une source d’excitation mais également de méfiance pour les habitants de l’archipel d’Hawaii et de la côte Ouest des États-Unis. Les trois derniers épisodes El Niño de 1969/70, 1982/83 et 1997/98 ont enregistré des houles énormes mais bien souvent trop grosses pour être surfées. La récente évolution du matériel et des techniques de surf de gros pourraient permettre cet hiver de défier ces monstres marins à travers les océans.

“Les vagues de Janvier et Février 1998 étaient les plus grosses jamais vues,” a déclaré Bill Sharp, directeur des WSL Big Wave Awards. “Mais à l’époque, l’idée d’utiliser des bateaux et jetskis pour accéder à ces vagues n’en était qu’au stade de l’expérimentation. Depuis les techniques ont considérablement évoluées et les limites du surf tow-in et à la rame ont été repoussées. Je suis persuadé que de nouveaux caps seront franchis dans les mois à venir.”

Cette année, les WSL Big Wave Awards ont considérablement évolué également et vont attribuer jusqu’à $250,000 de prizemoney pour les lauréats des différentes catégories, ainsi que des montres du partenaire TAG Heuer pour les vainqueurs. La saison s’étend jusqu’au 15 Mars 2016 et les récompenses seront remises lors d’une soirée de gala en Californie in Avril.

En plus de cette compétition innovante, le World Surf League (WSL) Big Wave Tour a également quatre événements dans l’hémisphère Nord, en attente de conditions suffisantes pour être lancés:

- Le Peahi Challenge à Jaws sur la côte Nord de l’île de Maui, Hawaii, USA
- L’Oregon Challenge à Nelscott Reef au large de Lincoln City, Oregon, USA
- Le Punta Galea Challenge, au large du port de Getxo, au Pays Basque Espagnol
- Le Todos Santos Challenge au large d’Ensenada, BCN, Mexico

WSL - Publié le