»

Sunny Garcia et Jeremy Flores, fight masters

Flores
Flores - www.aspworldtour.com

Après avoir terminé la saison en fanfare à  Hawaii en remportant le Pipe Masters, Jeremy Flores commence aussi fort l'année en faisant parler de lui, cette fois-ci en Australie. Dans un autre registre malheureusement.

Le surfeur tricolore Jeremy Flores est actuellement dans le viseur des officiels de l'ASP. En marge du Breaka Burleigh Pro qui a couronné Taj Burrow le week-end dernier, le frenchy s'est retrouvé au beau milieu d'une violente altercation avec un local du spot.

Samedi, alors qu'il s'entraînait et se préparait pour les quarts de finale de l'étape Star Series australienne, le Pipe Master 2010 est venu donner un « coup de main » à  son pote Stone Garcia, 16 ans, malmené par un aussie au sang chaud. Et quand papa Sunny est arrivé, ça a vite dégénéré, car l'hawaiien n'est pas du genre tendre si on le provoque. Les images diffusées sur toutes les télés australiennes parlent d'elles-mêmes, le résultat du fight aussi. Le local sort de l'eau avec pas mal de bobos, voire même un peu de casse paraît-il.

L'ASP n'a pas tardé à  réagir et Jeremy est privé de quart de finale à  Burleigh. Pour Sunny, le Burton Toyota Pro, prochaine étape du Star Series, ce sera sans lui. Le comité disciplinaire s'est réuni aujourd'hui pour préciser que l'ASP ne tolérait aucune violence de la part des surfeurs pros. Jeremy a quant à  lui tenu à  préciser aux caméras locales qu'il n'était pas « le premier à  avoir commencé ». Sur son site web, il écrit « Je ne regrette rien de ce que j'ai fait (...) je ne laisserai personne me frapper sans me défendre. Je suis trop triste que ça se soit passé comme ça, je déteste la violence et j'adore l'Australie ».

Emilie Dalibert - Publié le
Sur le même sujet

Sunny Garcia et Jeremy Flores, fight masters

Après avoir terminé la saison en fanfare à  Hawaii en remportant le Pipe Masters, Jeremy [...]