»

Stephanie Gilmore intouchable à  Haleiwa

Gilmore
Gilmore - www.aspworldtour.com

Qui peut stopper Gilmore ? Sur le Cholo's Hawaiian Pro, aucune des surfeuses en course n'a été en mesure de contester la domination de l'australienne, qui remporte haut la main cette première étape de la Triple Crown !

Il est presque l'heure de passer à  table et devinez quoi ? Gilmore se met à  l'eau accompagnée de ses 3 adversaires du jour dans une finale qui promet de nous offrir du spectacle. Les vagues sont au rendez-vous, le soleil aussi... La fête peut commencer ! Les 3 adversaires de la « Miss Gilmore » sont : Tyler Wright, jeune australienne de 16 ans originaire de Lennox Head, Alana Blanchard, la locale de l'étape et la brésilienne Jacqueline Silva.

Gilmore a surclassé ses adversaires !

Mais aujourd'hui, Steph était sur une autre planète. Elle poste un 8.67 pts en première vague et assure sa victoire à  8 minutes de la fin en déchirant une vague notée 9.10 pts. Avec un total de 17.77, elle laisse loin derrière elle la jeune Tyler qui totalise 13.90. Alana Blanchard complète le podium et Jacqueline Silva termine 4ème.

Gilmore prend donc les commandes de la Triple Crown et empoche les 4500$ de la victoire. C'est bien partie pour l'australienne qui vise une 3ème victoire dans cette prestigieuse compétition. De leur côté, Wright, Blanchard et Silva assurent leur maintien dans le WT pour 2011.

Les filles se donnent rendez-vous maintenant à  Sunset du 24 au 6 décembre pour la seconde étape de la Vans Triple Crown.

Voir les photos du Cholo's Hawaiian Pro

Romain Thierry - Publié le
Sur le même sujet

Canelle Bullard, Maxime Huscenot et Alain Riou brillent à  Haleiwa

Le Cholo Women's Hawaiian Pro a été lancé ce matin. Les enjeux sont importants puisque les [...]

Cholo Women's Hawaiian Pro 2010 : journée 2

Qui peut stopper Gilmore ? Sur le Cholo's Hawaiian Pro, aucune des surfeuses en course n'a été [...]

Cholo Women's Hawaiian Pro 2010 : journée 1

Le Cholo Women's Hawaiian Pro a été lancé ce matin. Les enjeux sont importants puisque les [...]