»

Un sponsor pour Johanne Defay ! Et si c'était vous ?

Johanne Defay à Honula Bay
Johanne Defay à Honula Bay - ASP / Masurel

Roockie of the Year et 8ème au classement général au terme d'une première saison sur le WCT sans sponsor majeur, Johanne Defay pouvait prétendre légitimement à en décrocher un pour 2015. Nada... C'est quoi le problème !?

L'énigme Johanne Defay. Roockie of the Year, 8ème au classement général pour sa première année sur le WCT, la surfeuse originaire de la Réunion ne trouve toujours pas de sponsor majeur pour la suivre en 2015. Étrange.

Les caisses sont vides, circulez !

Il n'y a pas qu'en Grèce que les euros se font rares. L'industrie du surf est également au régime sec. Terminé, la belle époque ou on tapait à la porte des Teams Managers avec quelques résultats pour signer un contrat de sponsoring. Les investissements sont ciblés et les filles peinent - encore plus que les hommes - à tirer leurs épingles du jeu. Les surfeuses, en plus d'avoir un très bon niveau de surf, doivent être sexy pour attirer les marques. Alana Blanchard illustre parfaitement le modèle que recherche aujourd'hui les marques.

Vive le financement participatif !

Johanne doit réunir 18 000 euros pour lancer sa saison en Australie. Une somme qui couvrira les frais logistiques pour elle et son entraîneur pour 5 compétitions QS et WCT. Pour information, son budget total pour la saison 2014 était de 65 000 euros. Vous pouvez vous rendre sur RevoluSport pour soutenir Johanne. Les heureux donateurs qui s'acquitteront d'un chèque de 500 euros ou plus auront la joie de surfer une demi-journée en sa compagnie. L'occasion pour mango-surf de réaliser l'interview la plus chère de notre histoire mais je n'ai malheureusement pas cette somme sous la main :-)

Johanne s'est envolée hier pour le pays d'Oz et rejoindra Snapper Rocks où se déroulera la première étape de la saison. On lui souhaite toute la réussite dans ses projets mais on ne peut pas s'empêcher de se poser la question... C'est quoi le problème avec Johanne Defay ?


rOmanO - Publié le