»

Sooruz Lacanau Pro : Joan Duru en quarts de finale !

Joan Duru
Joan Duru - Aquashot/ASP Europe

Le landais Joan Duru se qualifie pour les 1/4 de finale du Soöruz Lacanau Pro, étape du championnat du monde de surf professionnel. Il élimine le français du WCT Michael Picon dans d'excellentes conditions de vagues sur la plage centrale de Lacanau [..

Le landais Joan Duru se qualifie pour les 1/4 de finale du Soöruz Lacanau Pro, étape du championnat du monde de surf professionnel. Il élimine le français du WCT Michael Picon dans d'excellentes conditions de vagues sur la plage centrale de Lacanau Océan, qui voit également l'élimination du jeune Romain Cloître dans le tour précédent. Une pléiade des meilleurs surfeurs venus des quatre coins du monde se qualifie pour les 1/4, promettant des phases finales d'un très grand cru demain pour ces 30 ans du French Pro.

Ce matin, un océan digne des plus grandes compétitions de surf WCT s'offre à  l'ensemble des meilleurs surfeurs mondiaux qualifiés pour ces 1/16 de finale particuliers : ce tour, composé de 8 séries de 3 surfeurs, est le tour de transition entre les séries de 4 compétiteurs et le man-on-man, c'est-à -dire 2 surfeurs à  l'eau. La stratégie est complètement altérée mais le spectacle et le suspense sont beaucoup plus intenses dans ce genre de duel, au grand plaisir du nombreux public d'aficionados massés sur la plage de Lacanau.

Dans ces conditions, Romain Cloître semble à  côté de sa série, laissant passer certaines vagues au profit de ses adversaires et chutant sur une très bonne vague. Deux séries plus tard, le tenant du titre Nathaniel Curran fait les frais d'un Joan Duru exemplaire qui score la meilleure vague de la journée avec un tube parfait noté 9,83 points. L'américain Curran, pensionnaire du Top 45 depuis sa victoire à  Lacanau l'année dernière, stoppe son parcours face au pragmatisme de Duru et à  la volonté du portoricain Brian Toth, tous deux qualifiés pour les 1/8 de finale dans l'après-midi. Dans la série suivante, Alain Riou ne réussit pas à  contrer l'australien Shaun Gossmann, ni un Michael Picon qui ne développe pourtant pas son meilleur surf. La dernière série de ce 1/16 voit la victoire de l'Australien Drew Courtney auteur du meilleur score de la matinée avec un 17,50 points grâce à  la combinaison de ses deux meilleures vagues notées 7,83 et 9,67 points.

Après une pause à  la mi-journée pour cause de marée basse, les 1/8 de finale sont lancés à  14h30 dans des conditions optimales de marée remontante. Le nombreux public massé sur la plage de Lacanau Océan assiste à  l'élimination annoncée d'un français car on retrouve les deux landais Duru et Picon face à  face en man-on-man dans la 5ème série. Malgré une bonne note de 8,9 points grâce à  trois manoeuvres radicales et bien placées, Michael Picon ne parvient pas à  prendre assez de vagues - seulement 3 - pour faire la différence face à  Joan Duru qui remporte sa série avec les points nécessaires devançant son homologue landais de 87 centièmes. A sa sortie de l'eau, Joan se confie tout heureux de sa victoire et de son statut de dernier français en lice dans ce Soöruz Lacanau Pro : "Ca fait quelque chose... surtout avec ces conditions de vagues, c'est vraiment de la compétition. C'est un peu dommage qu'on se retrouve avec Miky à  ce stade de l'événement, c'était mon idole quand j'étais jeune et j'aurais préféré le rencontrer plus tard, peut-être même en finale !" dit-il très motivé pour aller encore plus loin. Il rajoute : "C'est déjà  énorme d'en arriver là , mais maintenant je veux gagner. Je vais être opposé à  des surfeurs tous excellents, mais je veux donner le meilleur de moi-même et être à  mon maximum sur ces vagues"

Les autres séries de cette sélection pour les 1/4 de finale se soldent par un panel cosmopolite avec les victoires des américains Patrick Gudauskas et Austin Ware, du brésilien Léonardo Neves, du sud-africain Travis Logie, du portoricain Brian Toth et des australiens Adam Melling et Matt Wilkinson.

Demain, ce très grand cru du Soöruz Lacanau Pro débute à  8h30 avec les 1/4 de finale, suivi des 1/2. La finale de ce 30ème French Pro est prévue vers 15h00 dans des conditions plus que parfaites car le vent s'ajoute à  la taille de la houle puisqu'il souffle de terre (off-shore) permettant de lisser la surface de glisse.

Publié le