»

Rip Curl Pro Search Chili : Taj Burrow et Andy Irons repêchés

Taj Burrow
Taj Burrow - www.aspworldtour.com

Taj Burrow et Andy Irons, deux grosses pointures du top 45, ont remporté leurs séries respectives du 2ème tour et restent ainsi dans la course au titre du Rip Curl Pro Search 2007.

Il est 7 heures à  Arica. Comme prévu, pour cette deuxième journée de compétition, le swell a encore augmenté. Des sets réguliers à  6-8 pieds s'offrent aux pros ce matin. Ex-Isla Alacran est déjà  considérée comme l'une des vagues les plus dangereuses du circuit, en particulier à  cause des rochers du bord. Aujourd'hui, il reste 4 séries du 1er tour à  envoyer, puis les séries en man on man avec élimination directe ouvriront les hostilités.

La compétition démarre très tôt pour permettre aux organisateurs d'envoyer le maximum de séries avant que le vent on shore ne se lève en début d'après-midi. Aujourd'hui, c'est donc à  7h30 que les 1ers surfeurs se mettent à  l'eau. Le heat 13 du 1er tour est 100% Sud-Africain. Travis Logie fait le show du début à  la fin, c'est lui qui mène la danse face à  Royden Brysen, victime d'un wipeout impressionnant, et Greg Emslie.

Dans les séries suivantes, Leonardo Neves et Kai Otton écrasent leurs opposants, avec des scores sans appel. Leonardo domine Cory Lopez et Shawn Cansdell dans le heat 14 en scorant la plus belle vague de la compétition : un 9,93 !! Il frôle la perfection. Kai Otton enchaîne dans le heat 15 et se paie le luxe de décrocher à  2 minutes de la fin la même note que le brésilien : un 9,93 providentiel qui le propulse au 3ème tour. Il devient par la même occasion le titulaire du meilleur total du Rip Curl Pro : 18,10 pts sur les 20 possibles. Notre icône nationale Jérémy Florès n'est donc plus détenteur de la meilleure vague mais il a marqué les esprits américains et australiens...

La dernière série du round 1 est lancée vers 9h. C.J Hobgood est en tête durant les 15 premières minutes gr'ce à  une vague à  5,17, mais Taylor Knox reprend les rennes de la série gr'ce à  une superbe sélection de vagues. Avec une vague notée 8,33, il se qualifie pour le 3ème tour et laisse C.J et Dayyan Neve sur le carreau.

A présent, les choses sérieuses peuvent vraiment commencer. Chaque défaite sera synonyme d'élimination et de retour à  la maison. Taj Burrow inaugure ce tour de repêchage (round 2) et remporte sa série sans trop de difficulté. Malgré un début plutôt calme, des vagues de 8-10 pieds permettent à  Taj de totaliser deux bonnes vagues à  6,83 et 6,67. Le local Cristian Merello s'illustre quant à  lui par un wipeout terrible. Son total de 5,90 pts ne suffira pas pour passer.

Andy Irons est lui aussi en mauvaise posture et obligé de passer par les repêchages. Et il a bien failli quitter la compèt' très tôt cette année. Le chilien Manuel Selman prend 2 vagues moyennes à  6 points, ce qui le laisse en tête pendant pas mal de temps. Le chrono tourne. On commence à  se dire qu'un local au 3ème tour, ce serait peut être pas mal. Mais à  deux minutes de la fin, Andy se lève sur une gauche incroyable et surgie de nulle part. Les juges le récompensent d'un 9,70. Et non, AI n'a pas dit son dernier mot et se remet en selle pour le 3ème tour !

Dans la dernière série de la matinée, Kieren Perrow sort Bede Durbidge. Les 2 surfeurs ont scoré très fort : un 8,50 pour Bede, un 9,73 pour Kieren ! C'était encore une série à  barrels. C'est une pluie de vagues à  9 points qui s'est abattue à  Arica.

Au terme de ce heat 3 du round 2, la compétition est stoppée dans son élan. Dommage, le vent on shore est déjà  là  aujourd'hui... un peu plus tôt que d'habitude ! Il va falloir attendre demain pour retrouver les pros du top 45 et surtout Arica, qui nous fait déjà  rêver à  de futures vacances au Chili... Pas vous ?

Emilie Dalibert - Publié le