»

Le retour au top de Jordy Smith au O'Neill Cold Water Classic Tasmanie

Jordy Smith
Jordy Smith - O'Neill

L'une des étapes WQS 6 étoiles les plus originales de la saison vient de s'achever en Tasmanie. Des vagues incroyables, un site reculé, des locaux cool et une finale de rêve. Jordy Smith reprend le pouvoir et l'emporte face à  Damien Hobgood !

C'était l'une des étapes du circuit WQS les plus attendues de la saison. Et il faut dire que O'Neill a fait très fort cette semaine... Et ce ne sont pas les surfeurs engagés sur ce Cold Water Classic qui diront le contraire. Du 23 au 29 mars, ils se sont retrouvés dans un monde totalement inconnu, entre mer et campagne, complètement isolés sur cette côte nord ouest de la Tasmanie. Et à  les écouter jour après jour, ça donne plutôt envie...

Dès le 17 mars, Mark Mathews, célèbre chargeur australien et habitué de Shipstern Bluff, annonçait la couleur : "C'est l'une des côtes les plus belles mais aussi les plus rudes au monde. J'y ai surfé la meilleure vague de ma vie". Et lundi dernier, on a vite compris ce qu'il voulait dire. Un solide 6-8 pieds, soit 3 mètres, s'est offert à  Bluff Reef et a permis au tasmanien Dustin Hollick de montrer à  tous comment on surfe dans ce petit coin du monde ! Un tube impressionnant lui a valu un 8,33 bien mérité. Et quand on lui parle d'avantage local, il nous parle de température : "Certains des gars me disaient qu'ils étaient congelés !". C'est sûr qu'on est loin des eaux chaudes polynésiennes et que la combi prend tout son sens dans ces contrées lointaines...

Pour la plupart des surfeurs en compétition, la Tasmanie était une aventure tout à  fait inédite. Même des gars comme Cory Lopez n'y avaient jamais mis les pieds ! Et comme le dit si bien le britannique Sam Lamiroy, "ce n'est pas juste une compétition. C'est aussi tout ce qu'il y a à  côté, le paysage, les gens tous si accueillants, et même les serpents et les diables de Tasmanie !". Christophe Allary a lui aussi était impressionné : "On s'est garé et on a marché le long de la baie pendant des lustres et enfin on est arrivé. Et puis on a réalisé qu'on ne voyait toujours pas le site de la compétition, c'était quelque part derrière une autre série de rochers et de dunes !".

image2Il faut dire qu'ils en ont vu des spots les pros du circuit WQS. Sur 6 jours de compétition, 4 sites différents ont été proposés. Quand O'Neill disait que l'étape était mobile, ce n'était pas des blagues ! Lundi à  Bluff Reef, mardi à  Kelpy's, mercredi à  Lighthouse Beach et vendredi à  Nettle's. Un vrai road trip, ça c'est l'aventure ! Mais l'aventure a tourné court pour pas mal de stars. Dès vendredi, c'en était fini pour C.J Hobgood, pourtant bien inspiré au 2ème tour (18,57), mais aussi pour Aritz Aranburu, Cory Lopez et Mark Mathews, qui n'espère qu'une chose : "Après tout ça, j'espère que je pourrais participer à  l'ensemble des Cold Water Classic Series !".

Du côté des européens, Joan Duru et Gony Zubizaretta sont toujours dans les bons coups. Mais il leur aura manqué le petit plus pour passer en quarts de finale. Les 1375 points sont tout de même bons à  prendre pour le classement WQS. Patrick Beven et Hugo Savalli ont également fait un joli parcours et ont atteint le 3ème tour. Moins de réussite pour Romain Cloître, Christophe Allary ou Hodei Collazo qui s'inclinent dès le round 2, tandis que Alain Riou, Jean Seb Estienne, Marc Lacomare et Tamaroa McComb flanchent d'entrée de jeu.

De toute façon, cette semaine, il n'y en a eu que pour lui. Lui, c'est le sud af' Jordy Smith. De retour sur quelques WQS après avoir remporté le circuit il y a deux ans, il renoue avec la victoire en Tasmanie. Des gros scores jour après jour, pas surpris donc de le retrouver en finale dimanche. Pas de surprise non plus de le voir opposé à  Damien Hobgood, auteur lui aussi de séries incroyables (17,67 au 2ème tour, pour n'en citer qu'une). De retour à  Bluff Reef pour le dernier jour, ce sont encore des vagues de 8 pieds avec un vent offshore qui attendaient les pros. Un vrai petit paradis on vous dit ! Jordy a fait le show, sorti Owen Wright, puis Jadson Andre. Damien n'a rien pu faire. "Ca faisait un moment !" déclarait-il après sa victoire. Jordy a gagné, vive Jordy et vive la Tasmanie !

Revivre la compétition en image

Toutes les news de l'évènement :
- Damien Hobgood en favori pour les phases finales du O'Neill CWC
- Grosse surprise lors de la 5ème journée du O'Neill CWC
- Nouveau spot et nouvelle journée mémorable en Tasmanie !
- Vagues parfaites, vent offshore et niveau de surf exceptionnel pour le O'Neill Cold Water Classic
- Le O'Neill Cold Water Classic a été lancé dans des conditions solides à  Bluff Reef

Top 5 WQS :
1/ Bruno Santos 2813 pts
2/ Jean da Silva 2550 pts
3/ Jordy Smith 2500 pts
4/ Darrell Goodrum 2488 pts
5/ Pablo Paulino 2813 pts
------------------------
9/ Gony Zubizarreta 1900 pts
25/ Joao Guedes 1525 pts
33/ Joan Duru 1375 pts

Emilie Dalibert - Publié le
Sur le même sujet

O'Neill Cold Water Classic Tasmanie - Dernière journée

Le retour au top de Jordy Smith au O'Neill Cold Water Classic Tasmanie. L'une des étapes WQS 6 [...]

O'Neill Cold Water Classic Tasmanie - Journée 6

Damien Hobgood en favori pour les phases finales du ONeill CWC. Cette avant dernière journée [...]

O'Neill Cold Water Classic Tasmanie - Journée 5

Grosse surprise lors de la 5ème journée du O'Neill CWC. Quelques unes des stars de la [...]

O'Neill Cold Water Classic Tasmanie - Journée 3

Nouveau spot et nouvelle journée mémorable en Tasmanie ! Cette troisième journée de [...]

O'Neill Cold Water Classic Tasmanie - Journée 2

Quand il s'agit de vagues de classe mondiale, dur de faire mieux que les conditions qu'a connu [...]

O'Neill Cold Water Classic Tasmanie - Journée 1

Le O'Neill Cold Water Classic Series a débuté dans des conditions épiques aujourd'hui, avec [...]