»

Quiksilver Pro France : Michel Bourez fait son show !

Bourez on fire !!
Bourez on fire !! - www.aspworldtour.com

Le 3ème tour est bouclé et les surprises s'enchaînent à  Seignosse. Aujourd'hui, c'est le tahitien Michel Bourez qui a survolé sa série face à  l'australien Bede Durbidge, n°3 mondial. Il sera le seul rescapé européen au 4ème tour. Slater est tou

Après une journée off hier, les hostilités ont repris ce matin dès 8h30 à  Seignosse, France. La compétition s'annonçait intéressante et on attendait particulièrement le choc des rookies Dane Reynolds contre Jordy Smith (Heat 10). Mais les grosses séries à  ne pas rater étaient bien sûr celles des trois surfeurs encore en course pour le titre mondial, à  savoir M. Kelly Slater, Taj Burrow et Bede Durbidge. Notre Mimi Flores national était lui aussi très demandé sur les plages landaises. Mais un tahitien était bien décidé à  faire parler de lui...

19,57 points sinon rien

Tout le monde connaît le tahitien Michel Bourez. L'an dernier, c'est lui qui avait sorti Kelly Slater au round 3 du Quik Pro France et qui avait, du même coup, brisé ses espoirs de titre mondial. Après deux excellents résultats lors des dernières étapes WQS 5 étoiles en Espagne, Michel est arrivé à  Hossegor en pleine pêche et s'est payé le luxe de sortir Parko au round 2. Aujourd'hui, Kelly peut même lui pardonner son comportement de l'an dernier, puisque c'est Bede Durbidge qui a dû subir les assauts du jeune polynésien au 3ème tour ! Une aubaine pour le King Slater !

Michel était tout simplement imbattable cet après midi ! Durant les 30 minutes de la série, il a placé une vague à  9,80, suivie d'une autre à  9,77. C'est pratique pour les spectateurs qui auraient raté la première ! Résultat sans appel, Bede cherche désespérément une combinaison de vagues, il est COMBO ! La wildcard a battu le n°3 mondial. Et l'australien voit ses chances de titre s'envoler. C'est terminé pour cette année.

Un total de 19,57 que Bourez analyse de la façon suivante : « Il y avait quelques bonnes droites et gauches (...) J'ai ramé sans pression, je voulais juste profiter de ces vagues solides ». Tout ce qu'on espère, c'est qu'il en profitera autant demain face à  Kieren Perrow lors du round 4.

Hossegor ou Mundaka ?

Après la sortie prématurée de Bede, il ne reste donc plus que Kelly et Taj à  encore pouvoir prétendre à  la couronne mondiale. Mais la vraie question, c'est surtout de savoir si le King va pouvoir décrocher son 9ème titre dès le Quik Pro. Pour cela, il va falloir qu'il l'emporte à  Hossegor-Seignosse et que Taj n'atteigne pas les demi finales. Pas facile... mais pas impossible non plus. Commentaire de l'intéressé : « J'aimerais bien le faire ici, mais je ne crois pas que cela va arriver ».

Aujourd'hui, Slater n'a pas vraiment montré son plus haut niveau de surf. Le français Joan Duru a bien failli lui faire perdre la face, mais c'était sans compter sur un retour en force du King en fin de série avec deux belles vagues à  8 points. De son côté, Taj n'a pas faibli face à  Gabe Kling et a les yeux rivés sur une victoire en France. Il est vrai que Kelly n'a pas été très partageur cette saison et que les gars du top 45 ont un peu oublié ce que l'on ressent quand on gagne un contest ! Demain, Taj sera opposé au rookie Dane Reynolds, victorieux d'un heat aérien face à  Jordy Smith.

Flores et Pires en perte de vitesse

N°10 mondial et récent demi finaliste en Californie, Jeremy Flores n'a rien pu faire face au brésilien Rodrigo Dornelles (13,43 à  9,33). Pas mieux pour le portugais Tiago Pires, incapable de trouver les bonnes vagues et auteur d'un petit score de 8,17, assez inhabituel pour le local d'Ericeira. Il va falloir aller chercher les points en fin de saison pour sécuriser davantage la requalification...

Un an sur le WQS 2008 avec Michel Bourez : découvrez ses impressions !

Voir les vidéos :
- Quik Pro France 2008 : deuxième journée
- Quik Pro France 2008 : première journée

Résultats du Round 3 :
Heat 1 : Adriano de Souza (BRA) 13.17 bat Travis Logie (ZAF) 10.50
Heat 2 : Dayyan Neve (AUS) 10.83 bat Heitor Alves (BRA) 8.50
Heat 3 : Ben Dunn (AUS) 14.00 bat Chris Ward (USA) 7.84
Heat 4 : Bobby Martinez (USA) 14.67 bat Jihad Khodr (BRA) 12.83
Heat 5 : Mick Campbell (AUS) 12.33 bat Kai Otton (AUS) 12.00
Heat 6 : Luke Stedman (AUS) 12.56 bat Pancho Sullivan (HAW) 12.5
Heat 7 : Taylor Knox (USA) 15.00 bat Tom Whitaker (AUS) 12.46
Heat 8 : Kelly Slater (USA) 16.00 bat Joan Duru (FRA) 13.00
Heat 9 : Taj Burrow (AUS) 16.34 bat Gabe Kling (USA) 9.77
Heat 10 : Dane Reynolds (USA) 17.26 bat Jordy Smith (ZAF) 12.50
Heat 11 : Rodrigo Dornelles (BRA) 13.43 bat Jeremy Flores (FRA) 9.33
Heat 12 : Adrian Buchan (AUS) 11.83 bat Tiago Pires (PRT) 8.17
Heat 13 : Michel Bourez (PYF) 19.57 bat Bede Durbidge (AUS) 10.67
Heat 14 : Kieren Perrow (AUS) 11.00 bat Roy Powers (HAW) 7.57
Heat 15 : C.J. Hobgood (USA) 12.17 bat Daniel Wills (AUS) 8.13
Heat 16 : Damien Hobgood (USA) 13.17 bat Fredrick Patacchia (HAW) 6.73

Les affiches du round 4 :
Heat 1 : Adriano de Souza (BRA) vs. Dayyan Neve (AUS)
Heat 2 : Ben Dunn (AUS) vs. Bobby Martinez (USA)
Heat 3 : Mick Campbell (AUS) vs. Luke Stedman (AUS)
Heat 4 : Taylor Knox (USA) vs. Kelly Slater (USA)
Heat 5 : Taj Burrow (AUS) vs. Dane Reynolds (USA)
Heat 6 : Rodrigo Dornelles (BRA) vs. Adrian Buchan (AUS)
Heat 7 : Michel Bourez (PYF) vs. Kieren Perrow (AUS)
Heat 8 : C.J. Hobgood (USA) vs. Damien Hobgood

Emilie Dalibert - Publié le