»

Quiksilver Pro France 2012 - La grosse frayeur de Jérémy Florès

Flores
Flores - ASP

Après une longue matinée d'attente, le Quiksilver Pro France a repris son cours sur la plage de la Gravière à  Hossegor. Comme prévu, la houle a nettement forci au cours de la nuit et tout au long de la journée, les vagues n'ont cessé de [...]

Après une longue matinée d'attente, le Quiksilver Pro France a repris son cours sur la plage de la Gravière à  Hossegor. Comme prévu, la houle a nettement forci au cours de la nuit et tout au long de la journée, les vagues n'ont cessé de grossir culminant à  plus de 3 mètres à  marée haute.

Le 2ème tour a débuté avec l'écrasante victoire de Joel Parkinson sur Wiggolly Dantas par 18,27 points - le plus gros score du jour - contre 2,66 pts pour le Brésilien. Sorti par la wildcard 2011 Ramzi Boukhiam l'an dernier, l'Australien qui pointe actuellement au 3ème rang mondial ne s'est, cette fois, pas laissé surprendre par l'invité de la compétition.

Quelques minutes plus tard c'est l'Hawaiien John John Florence qui faisait une démonstration face à  son compatriote Dusty Payne. Pour sa saison inaugurale parmi l'élite, l'Hawaiien fait forte impression. Il s'impose par le score de 15 points grâce notamment à  une vague proche de la perfection notée 9,17 pts.

Mais c'est sans conteste la série qui opposait Jérémy Florès à  l'Australien Yadin Nicol qui a déclenché l'hystérie sur la plage. Après avoir assuré une bonne première vague notée 5,33 points puis récolté un 7,17 pts sur un tube, le Français a d'abord cassé son leash et perdu sa planche. Un aller-retour sur la plage plus tard dans la Gravière des grands jours, Florès s'est fait une énorme frayeur en s'écroulant sous un épais mur d'eau de plus de 3 mètres. Poussé par le fond, le Réunionnais s'est retrouvé pris dans le courant puis à  nouveau enseveli sous une énorme vague sans pouvoir remonter : « Ce n'est pas la plus grosse vague que j'ai surfée mais je peux dire que c'est ma plus grosse peur à  l'eau. Ça ne m'était jamais arrivé de rester collé au fond sous deux vagues de suite. Ça m'a paru long, très long... Je ne pensais qu'à  une chose : remonter pour respirer. » Après ce wipe out qui l'a sonné, Jérémy est à  nouveau sorti de l'eau pour retrouver ses esprits, son souffle et ses jambes. Mais sa trop courte avance au score sur Yadin Nicol l'a contraint à  puiser dans ses réserves pour retourner à  l'eau et tenter de neutraliser son rival jusqu'à  la fin de la série. Bloqué par le Français, l'Australien qui avait pourtant récolté un 10/10 pour un tube somptueux, n'a jamais été en mesure d'ajouter une seconde bonne vague à  son score. Jérémy Florès est donc qualifié pour le 3ème tour du Quiksilver Pro France.

Autres qualifiés du jour, le vétéran Taylor Knox (USA) qui a éliminé l'un des favoris, le Brésilien Adriano de Souza ; mais aussi Kolohe Andino (USA), Owen Wright (Aus) et Julian Wilson (Aus).

Un peu plus tôt dans la journée, c'est l'Australien Mikey Wright qui s'était imposé dans la finale mondiale du Quiksilver King of the Groms face à  Kanoa Igarashi (USA). Sous les yeux de son frère aîné Owen, membre de l'élite, le petit prodige du team Quiksilver a su tirer son épingle du jeu dans la houle grossissante de la Gravière. Il s'impose finalement par 9,66 pts contre 7,13 pts pour l'Américain et succède à  Gabriel Medina ou encore Yan Daberkow au palmarès de cette épreuve devenue incontournable pour les surfeurs de 16 ans et moins.

Demain, la direction de compétition a convoqué les surfeurs à  8h plage de la Gravière à  Hossegor pour la suite du 2ème tour et certainement le début du 3ème.

Publié le
Sur le même sujet

Surf'n Co : le festival de surf étudiant éco-responsable

Faire vivre la Surf Culture dans le monde étudiant dans un esprit fun, professionnel et [...]