»

Quiksilver va-t-il disparaître ?

Pub Quiksilver Dane Reynolds
Pub Quiksilver Dane Reynolds - Quiksilver

Quiksilver s’est placée le 9 septembre dernier sous la protection de la loi américaine sur les faillites. Le groupe, basé à Huntington Beach, ne fait plus rêver les jeunes américains qui se tournent vers d’autres marques.

Quiksilver va-t-il déposer les armes ? La branche américaine de la marque s’est placée le 9 septembre dernier sous la protection de la loi américaine sur les faillites après avoir perdu 79% de sa valeur en bourse depuis janvier. La nouvelle équipe dirigeante qui a débarqué en mars à Huntington Beach n’a pas réussit redresser la barre. Pire l’action était à son plus bas niveau, 44 centimes de dollars le 8 septembre. Cette année, les ventes ont fondu de 13 % et les pertes se sont creusées pour atteindre 309,4 millions de dollars. Au total, sa dette est évaluée à 826 millions de dollars. Près de trois fois son chiffre d’affaires.

Oaktree Capital Management peut-il sauver Quiksilver ?

Un plan de reprise pourrait permettre à la marque de rester en vie. Le fond Oaktree Capital Management propose d’injecter 175 millions de dollars pour restructurer la marque. En échange Oaktree Capital Management prendrait la majorité du capital de Quiksilver. Ce montage doit être validé par les instances américaine. Les activités des branches européenne et asiatique ne sont pas menacées mais on peut imaginer les répercutions désastreuses que pourrait provoquer la faillite de Quiksilver US.

Kelly Slater est parti avant la tempête !

On comprend mieux pourquoi Kelly Slater est parti pour créer sa marque avec un partenaire solide, le groupe Kering dirigé par François Pinault. En attendant, le Quiksilver / Roxy Pro France se tiendra bien à Hossegor avec des conditions plutôt solides ! Le rêve continue.

rOmanO - Publié le