»

Le Quik et Roxy pro France débarque à la fin du mois

Mick Fanning
Mick Fanning - ASP

A partir du 23 septembre, la France réunit l’élite du surf masculin et féminin sur la côte landaise pour l’événement surf de l’année. En effet, deux compétitions s’y tiendront simultanément : le Quiksilver et le Roxy Pro France !

Toutes les stars du surf seront présentes : Mick Fanning et Carissa Moore, actuels Champions du Monde ; Kelly Slater et Stephanie Gilmore, 16 titres de Champions du Monde à eux deux ; Gabriel Medina et Sally Fitzgibbons en quête d’un premier sacre mondial… sans oublier les Français : Michel Bourez, Jérémy Florès, Pauline Ado et Johanne Defay. Les wildcards de l’épreuve ont été remises à Lee-Ann Curren qui vient étoffer le contingent français et à l’Américain Dane Reynolds, finaliste au Quiksilver Pro France en 2012.

Pour accueillir ce double événement, trois communes sont mobilisées : Seignosse, Hossegor et Capbreton dont les plages sont susceptibles d’accueillir la compétition, selon les conditions. Organisée par l’ASP, l’épreuve française a les marques Quiksilver et Roxy pour sponsors titres et ce, pour 3 années.

Les stars du Quiksilver Pro France

Gabriel Medina : La star brésilienne est l’actuel n°1 mondial devant Kelly Slater qu’il a récemment battu en finale à Tahiti. Talent précoce, il s’est déjà imposé au Quiksilver Pro France à 17 ans seulement. Cette saison, le prodige de Sao Paulo qui compte déjà 3 victoires (Gold Coast, Fiji et Tahiti) est candidat à son premier titre de Champion du Monde. A 20 ans.

Kelly Slater L’homme aux 11 titres de Champion du Monde et aux 54 victoires sur l’ASP World Tour est en quête d’une première victoire dans l’élite cette saison. Toujours placé, il pointe tout de même au 2ème rang mondial avant son épreuve fétiche de Trestles. Victorieux en 2012 dans les Landes, le Floridien a une histoire très ancienne avec la France où il obtint le premier succès de sa carrière professionnelle.

Mick Fanning Recordman de victoires en France (4) et tenant du titre, le Champion du Monde est l’homme à battre du Quiksilver Pro France. Avec deux victoires au compteur cette année (Bells Beach et J Bay) mais une déconvenue à Rio (25ème), l’Australien pointe actuellement au 5ème rang mondial.

Carissa Moore Son premier titre de Championne du Monde, l’Hawaiienne l’a décroché en France – c’était à Biarritz en 2011 – alors qu’elle n’avait que 19 ans. Depuis, la surfeuse d’Honolulu a remporté un 2ème sacre mondial, fin 2013. Championne du Monde en titre et actuelle n°1 mondiale avec ses 2 victoires à Bells Beach et Margaret River, Carissa convoite une première victoire sur le sol français pour s’assurer un nouveau titre cette saison.

Sally Fitzgibbons Victorieuse du Roxy Pro l’an passé aux dépens de Tyler Wright, l’Australienne de 23 ans est à la lutte avec Carissa Moore pour le leadership du tour féminin cette saison. Comme l’Hawaienne, Sally compte deux victoires – à Rio et Fiji - cette saison et espère décrocher ce premier titre de Championne du Monde qu’elle convoite depuis plusieurs années.

Stephanie Gilmore Quintuple Championne du Monde, Stephanie Gilmore est la surfeuse la plus titrée du circuit féminin. A 26 ans, la surfeuse de Murwillumba a débuté sa saison par une victoire sur la Gold Coast et vient d’enchainer deux finales à Fiji et l’US Open qui la placent au 4ème rang mondial avant Trestles. Francophile, elle ne cache pas son attachement pour l’hexagone où elle a déjà remporté deux de ses 23 victoires dans l’élite.

Les Européens en lice

Michel Bourez Il est actuellement le meilleur européen de l’ASP World Tour, occupant le 4ème rang mondial après Tahiti. Auteur d’un début d’année sensationnel (victoire à Margaret River et à Rio), « the Spartan » réalise à 28 ans, sa meilleure saison en 6 années de présence sur l’ASP World Tour. La clé de cette réussite ? L’expérience et la mâturité. Depuis qu’il a ouvert son compteur de victoires début 2014, le puissant Tahitien qui adore les Landes, fait plus que jamais partie des favoris du Quiksilver Pro France.

Jérémy Florès Recordman européen de saisons au sein l’élite ASP (8), le Réunionnais de 26 ans est le surfeur le plus titré d’Europe (Champion du Monde WQS, ISA, vainqueur du Pipe Masters…). Star précoce, le surdoué du surf français vit à l’inverse une année délicate avec des résultats en dents de scie et une suspension qui l’a privé de l’US Open et de Teahupoo. Un gros résultat en France pourrait sauver sa saison.

Aritz Aranburu De retour parmi l’élite ASP après 4 ans d’absence, le Basque de 29 ans originaire de Zarautz est à la recherche de son premier gros résultat cette année. Sa parfaite connaissance des beach break landais pourrait lui être particulièrement utile pour demeurer dans l’élite.

Tiago Pires A 34 ans, Tiago est le doyen du contingent européen de l’ASP World Tour. Professionnel depuis près de 20 ans, il est aussi le plus expérimenté. Après une année quasi blanche en 2013 perturbée par une blessure au genou, le Portugais a obtenu une injury wildcard qui lui permet de demeurer dans le cercle des top-surfeurs mondiaux cette saison et disputer ainsi sa 7e saison de rang sur l’ASP World Tour.

Pauline Ado Championne du Monde Junior et triple championne d’Europe, la Française de 23 ans figure depuis 2011 dans le cercle fermé des 17 meilleures surfeuses du monde. Malgré une bonne 5ème place à Rio, la meilleure surfeuse française de l’histoire n’a pas encore l’assurance d’enchainer sur une 5ème année dans l’élite. Cette étape à domicile est indéniablement, le temps fort de sa saison.

Johanne Defay Nouvelle promue sur le tour en 2014, la Réunionaise de 20 ans réalise un parcours remarquable. Si son maintien dans l’élite n’est pas encore garanti, l’horizon de Johanne s’est nettement éclairci grâce à ses deux bons résultats à Fiji et à Huntington (5ème). La protégée de Jérémy Florès (qui l’a aidée à financer sa saison) et de Bianca Buitendag (qui l’a prise sous son aile à son arrivée dans l’élite) doit encore marquer des points mais elle peut aborder l’étape française avec sérénité.

Lee-Ann Curren Double championne d’Europe ASP, Lee-Ann s’est qualifiée pour l’élite féminine mondiale en 2010. Blessée, elle n’est pas parvenue à se requalifier l’année suivante. Qu’importe, cette free-surfeuse dans l’âme cultive sa liberté, héritage de son illustre père Tom Curren. Quand elle n’est pas dans l’eau, elle chante et compose avec son complice Charphil sous le pseudo Betty the Shark.

Une épreuve mobile pour dénicher le meilleur spot

Le Quiksilver Pro et le Roxy Pro France ont la particularité d’être des épreuves mobiles. Contrairement à la plupart des sites de l’ASP World Tour qui possèdent une vague fixe (Bells Beach, Teahupoo, Trestles, etc…), les spots des Landes sont soumis à une équation complexe - mouvements des bancs de sable, marées, direction de la houle et du vent – qui a pour effet de déplacer régulièrement les vagues. C’est pourquoi, le périmètre d’action des surfeurs s’étend de Seignosse à Capbreton en passant par Hossegor. A une quinzaine de jours de l’événement, c’est la plage du Gardian située entre entre le spot des « Culs nus » à Hossegor et celui des Estagnots à Seignosse, qui devrait accueillir la compétition. Avec la possibilité de changer de plage grâce à une structure mobile, si les conditions le nécessitent. Pour se tenir informé du lieu de compétition et du programme, consultez le site web de l’événement : aspworldtour.com

Une vague de classe mondiale

Depuis sa création en 2002, le Pro France a bâti sa réputation sur les nombreux spots des Landes et leur impressionnante variété de vagues. Souvent puissantes, parfois périlleuses, les vagues des beach breaks landais à cette époque de l’année sont réservés aux gros cœurs. Habitués à ces conditions musclées, les surfeurs de l’élite plébiscitent le Quiksilver Pro France où les tubes s’enchainent. Et depuis l’an denier, les filles aussi se réjouissent de bénéficier de conditions à la hauteur de leur talent. Entre Seignosse, Hossegor et Capbreton, les pros auront l’embarras du choix des spots.

Cathy - Publié le
Sur le même sujet

On a testé pour vous : Le longe côte à Wimereux

Samedi matin en famille, nous sommes à Wimereux, petite station balnéaire qui se situe à [...]

Sally Fitzgibbons remporte le Roxy Pro France 2013 !

On attendait Carissa Moore et Tyler Wright... C'est finalement Sally Fitzgibbons qui décroche [...]