»

Protest Vendée Pro 2010 : Lever de rideau en demi-teinte

La Sauzaie - Brétignolles-sur-Mer
La Sauzaie - Brétignolles-sur-Mer - DR

La première étape de la Coupe de France de Surf programmée pour ce week-end en ouverture du Protest Vendée Pro, est annulée à  cause d'une houle inexistante sur la côte brétignolaise. La présence d'un anticyclone bien ancré au large des [...]

La première étape de la Coupe de France de Surf programmée pour ce week-end en ouverture du Protest Vendée Pro, est annulée à  cause d'une houle inexistante sur la côte brétignolaise. La présence d'un anticyclone bien ancré au large des côtes françaises bloque le passage des dépressions, nécessaires à  la formation des vagues.

Même si le passage de la tempête Xynthia a laissé des traces sur le littoral atlantique et dans les esprits vendéens, la nature adopte actuellement un calme estival peu enclin à  la présence d'une houle. Le report ou l'annulation de l'épreuve Pro Junior féminine est décidé ultérieurement. Les prévisions s'annoncent toutefois bonnes pour le milieu de semaine prochaine où débute l'étape du championnat du monde de surf professionnel : le Protest Vendée Pro avec 85 000 $ de prize money.

Des duels au sommet sont attendus avec la présence de Joan Duru vainqueur 2009 qui va tenter de rééditer sa performance face à  quelques tenants du titre et face aux 90 surfeurs internationaux et européens venus en découdre sur la vague mythique de la Sauzaie.

Tout d'abord, luttons contre une idée préconçue : ce n'est pas le vent du littoral qui permet la formation de vagues et qui influe sur leur qualité ! C'est le vent du large qui agit sur la houle.
Le vent du large au sein d'une dépression a le même effet sur l'océan qu'un pavé dans une mare : il y fait naître des trains d'ondes. Ces ondes sinusoïdales, autrement appelées trains de houle ou "swell", parcourent l'océan pour atteindre le plateau continental. Avant d'atteindre la côte vendéenne, la houle est engendrée au large des îles britanniques par les dépressions venant du Groenland : 5 à  8 mètres de houle au nord-ouest de l'Irlande donne 1 à  2 mètres de vague sur la côte atlantique française.

En arrivant sur le plateau continental, les vagues ont besoin de fonds homogènes pour déferler. Les vagues sont plus au moins puissantes selon que la remontée du fond est soudaine ou progressive. Ainsi, les points chauds qui constituent l'archipel d'Hawaii offrent des fonds de lave séchée (corail) dans un milieu océanique très profond : conjoncture idéale pour des vagues rapides et puissantes. Les fonds de déferlement des vagues peuvent être de trois origines : sables (beach break), rocher (souvent des point break) ou le corail mort ou vivant (reef). Ç la Sauzaie, une dalle de rocher prédomine et la vague brétignolaise s'apparente aux vagues de reef avec un tube puissant, lorsque les conditions le permettent !

Le landais Joan Duru, tenant du titre du Protest Vendée Pro et auteur d'une saison extraordinaire avec un carton plein en 2009 sur les deux seules étapes françaises WQS - Protest Vendée Pro et Lacanau Pro - finit son année en demi-teinte, ratant d'un cheveu sa qualification pour le top 45 mondial. "Cette victoire à  la Sauzaie qui était ma première sur le territoire français, m'a donné énormément confiance pour le reste de la saison, confie-t-il. "La bonne ambiance générale, les excellentes conditions de surf et l'accueil d'un public nombreux sont mes principaux souvenirs sur l'édition 2009. Cette année va être spéciale car je suis le tenant du titre et j'aurais à  coeur de montrer que je suis capable de le conserver malgré un niveau général de surf qui a considérablement évolué, et plus particulièrement en France". Joan ne cache pas que sa saison passée a été très éprouvante physiquement et mentalement, mais son entraînement récent et ses nouvelles planches en font la tête de liste n°1 du Protest Vendée Pro 2010.

Face à  lui, plusieurs anciens tenants du titre l'attendent de pied ferme : le vétéran réunionnais Frédéric Robin, double vainqueur ici à  la Sauzaie en 2002 et 2003 est un adepte des vagues de rochers et de reef ; il peut être un dangereux challenger surtout s'il développe son surf backside (dos à  la vague) réputé être l'un des meilleurs au monde ! La présence du vainqueur de 2004 Patrick Beven n'est pas rassurante non plus pour Joan car ce surfeur accompli physiquement est doté d'une éternelle jeunesse le propulsant souvent sous les feux de la rampe. Le franco-brésilien Eric Rebière a peu brillé depuis sa victoire à  la Sauzaie en 2005 mais il a la possibilité de contrer Duru avec un surf tout aussi puissant. Romain Laulhé et Tim Boal, respectivement vainqueurs du Protest Vendée Pro en 2008 et 2007 sont les plus sérieux prétendants pour la reconquête du titre vendéen. Il faut également se méfier de Marc Lacomare, pétillant revanchard qui s'est fait ravir sa place en finale face à  son ami Joan Duru l'an dernier.

Publié le