»

Le Projet BLUE pour sauver les océans, les vagues et les plages

Pour que ce rêve ne disparaisse pas...
Pour que ce rêve ne disparaisse pas... - www.aspworldtour.com

Les grandes marques US de surf apportent leur soutien au projet BLUE. L'objectif de cette campagne est de réunir plus d'un million de dollars pour financer les actions de Surfrider Foundation USA.

Aux Etats-Unis comme ailleurs, l'environnement n'est pas toujours une priorité. Dans son rapport sur l'état des plages américaines publié en 2006, Surfrider Foundation USA a montré une baisse significative de la qualité de l'eau, une surexploitation des zones côtières et un recul significatif du trait de côte dû à  une forte érosion. C'est à  partir de ces constats qu'est né l'idée du Projet BLUE.

Pour protéger cette ressource naturelle indispensable, il faut agir vite. Voici pourquoi le Projet BLUE a décidé de réunir des fonds destinés à  financer les actions de Surfrider Foundation USA visant à  protéger les océans et les plages.

Pour cela, le projet fait appel à  la générosité des marques leaders du secteur. Billabong, Da Kine, Electric, Nixon et Reef ont répondu à  l'appel en signant un partenariat pour trois ans et se sont engagés à  créer des produits en édition limitée pour le Projet BLUE. Billabong sortira des board shorts, Da Kine commercialisera des sacs à  dos, Electric proposera des lunettes de soleil, Nixon vendra des montres et Reef des sandales. Chaque marque aura donc une exclusivité sur le type de produit. Les surfeurs américains pourront les retrouver en magasin à  partir de juin 2007.

Le Projet BLUE est donc une belle initiative pour lutter contre les dommages causés à  l'environnement marin et va permettre de récolter plus d'un million de dollars aux USA. Alors si vous passez cet été par les States, n'hésitez pas à  faire un tour dans les surf shops et offrez vous quelques petits accessoires sympas !

Et si vous vous sentez concernés et que vous ne partez pas aux USA prochainement, vous pouvez aussi faire en geste pour la planète en devenant membre de Surfrider Foundation Europe. Rendez vous sur www.surfrider.fr

Emilie Dalibert - Publié le