»

Pro Anglet 2015 - Julien Thouron brille devant son public

Julien Thouron
Julien Thouron - WSL / Laurent Masurel

Troisième journée du Pro Anglet 2015. Aujourd’hui, les hommes ont pu compléter les rounds 4 et 5 avec une avalanche de scores élevés. La compétition des filles était off pour la journée.

L’espagnol Vicente Romero, 23 ans, a brillé aujourd’hui dans le pays basque, en scorant deux très belles vagues pour empocher un 17,43/20, et s’est offert au passage le second meilleur score du Round 4, juste derrière l’australien Teale Vanner. Le talentueux espagnol, qui connait une saison 2015 difficile, se qualifie ainsi pour le prochain tour grâce à un des plus beaux barrels de la journée.
« J’ai débuté avec un bon score. J’avais donc, très vite, un peu d’avance » a expliqué Vicente Romero. « J’ai eu la priorité pendant un petit moment et j’ai pris une très belle vague à 8 pts. Puis, j’ai refait exactement la même chose et j’ai eu ce très beau barrel avec un turn pour conclure. J’ai surfé trop prudemment ces derniers temps, ça fonctionne pour un ou deux heats mais si je veux gagner une compétition, je dois prendre plus de risques et c’est ce que j’ai fait aujourd’hui. »

Le local Joan Duru, 26 ans, un des favoris de l’épreuve, a frappé fort dès sa première vague avec un score quasi-parfait de 9,73 pts grâce à une série de manœuvres puissantes.
« J’attendais que les gauches arrivent mais cette parfaite droite est finalement arrivée et je ne pouvais pas ne pas la prendre » a déclaré Joan à sa sortie de l’eau. « Je ne pouvais pas avoir mieux comme vague. Les conditions sont difficiles et tu dois sélectionner les bonnes vagues. Tout le monde a pu en avoir. Il y a vraiment de superbes conditions ici, à Anglet. »

La wildcard Julien Thouron (FRA), a pris la deuxième place de son heat juste derrière Joan Duru, en grande partie due, à une interférence de la part de Mihimana Braye (PYF), juste avant le coup final. Le jeune secouriste a également su profiter du fait de jouer à domicile.

« Je suis vraiment content. Tous mes amis étaient présents sur la jetée pour m’encourager. » a déclaré Julien Thouron. « J’ai eu des très bons petits barrels. C’est top de pouvoir surfer sur ce spot avec seulement trois personnes autour de soi. C’est un spot très difficile entre ces deux pents de pierre rocheuses, avec beaucoup de courant. Le fait d’être secouriste ici est un bel avantage sur les autres surfeurs qui découvrent l’endroit pour la première fois. »

Dans le round suivant, Julien Thouron a confirmé sa grande forme de la journée en prenant l’avantage sur ses adversaires dès le début du heat. Alors qu’il était un peu excentré, l’Angloy a pris une sublime vague qui s’est terminée en barrel juste devant la jetée et ses supporters. Les juges ont apprécié autant que le public et lui ont accordé un 9,60. Avec cette note, le jeune français a assuré la victoire.

« Je tiens à remercier le spot, j’ai eu deux super vagues et je suis plus qu’heureux » a déclaré Julien. « C’est le premier évènement QS de ma carrière et je suis étonné d’être toujours en course. Je vais même pouvoir m’acheter une nouvelle planche avec mon prize money et pouvoir arrêter de tout emprunter à mes amis. (Rires). »

Andy Criere (FRA) 20 ans, a signé l’un des plus gros scores de la compétition jusqu’à maintenant et se dirige tout droit vers le Round 6.

« Je me suis levé à 7h ce matin et j’ai eu un très bon heat avec deux bombes » a déclaré Andy Criere. « J’ai ensuite dû attendre six heures avant de me remettre à l’eau. Cette dernière série était très difficile et j’étais très fatigué. Ce dernier heat, c’était plus de la survie qu’autre chose mais j’ai réussi à faire ce qu’il fallait pour être de nouveau présent demain. »

Cette année est sa dernière saison parmi les juniors. Andy pense déjà prendre part au circuit QS à plein temps. Grâce à une solide expérience dans toutes sortes de conditions, le jeune français sera un sérieux adversaire dès 2016.

« Je pense qu’il y a de très bons juniors qui sont forts en technique mais ce qui fait la différence, c’est le mental quand tu arrives sur les QS » a poursuivi Andy. « Avec le système de priorité et tous les aspects du haut niveau à prendre en compte, il doit y avoir beaucoup de préparation et de travail avant son heat et c’est là où tu fais la différence. ».

Olivia - Publié le
Sur le même sujet

Pro Anglet 2015 - Les séries s'enchaînent à la Chambre d’Amour

Place au Round 3 chez les hommes et début de la compétition chez les femmes avec le Round 1 et [...]

Pierre-Valentin Laborde domine la première journée du Pro Anglet 2015

Le Pro Anglet 2015, nouvelle épreuve QS 1,500 masculine et féminine du Circuit Qualificatif [...]