»

Présentation du Swatch Girls Pro 2010

L'affiche
L'affiche - Swatch

Du 12 au 16 mai 2010, les plages landaises (40) d'Hossegor - Seignosse accueillent l'élite des surfeuses mondiales lors d'une étape du Championnat du monde de surf professionnel, le SWATCH GIRLS PRO. Classée 6 étoiles au plus haut grade du QS, [...

Du 12 au 16 mai 2010, les plages landaises (40) d'Hossegor - Seignosse accueillent l'élite des surfeuses mondiales lors d'une étape du Championnat du monde de surf professionnel, le SWATCH GIRLS PRO.

Classée 6 étoiles au plus haut grade du QS, cette épreuve se déroule sur les plus beaux beach-breaks de la planète avec les plus belles surfeuses. Dotées d'un niveau flirtant avec celui de leurs homologues masculins, ces filles possèdent leur propre style de surf et de vie dévoilé au cours de cet événement placé sous le "Girl Power" en ce week-end de l'ascension.

La compétition est précédée les 12 et 13 mai d'une compétition Pro Junior féminine où se distinguent l'élégance et la pugnacité de la nouvelle garde.

Des beautés et des exploits au pays des ondines

L'australienne triple championne du Monde Stéphanie Gilmore, 22 ans, possède tous les atouts pour conquérir une quatrième couronne cette année, mais la concurrence s'avère relevée. Avec tout d'abord, en provenance d'Hawaii, Coco Ho, à  peine 19 ans et déjà  4ème mondiale : cette charmante surfeuse au délicieux minois n'en est pas moins agressive et puissante dans son surf. Fille du très respecté Michael Ho et nièce du champion du Monde 93 Derek Ho, cette étonnante compétitrice foule le sol landais pour la première fois et nul doute que si l'océan développe son meilleur swell, elle est une sérieuse prétendante au titre ultime. Sa consoeur hawaïenne, Alana Blanchard, 20 ans, a également appris à  surfer sur des vagues mythiques comme le Pipe ou Sunset Beach. Toute aussi ravissante, elle a été élue la surfeuse la plus sexy du tour par le magazine américain "Surfer".

La 5ème mondiale Sally Fitzgibbons, australienne de 19 ans et auréolée d'un titre junior mondial, est également une puissante challenger avec un surf très rapide ; l'expression de son surf risque d'en dérouter plus d'une jusqu'aux plus hautes marches.

La France n'est pas en reste pour les séries de ce SWATCH GIRLS PRO avec Lee Ann Curren, 20 ans et fille du célèbre triple champion du Monde Tom Curren. Pour l'anecdote, Tom décroche son premier titre mondial en junior, ici même à  Hossegor en 1980 ! Lee Ann, également accroc à  la guitare comme son père, possède un potentiel extraordinaire qui lui a permis d'accéder au cercle très prisé des 17 meilleures surfeuses mondiales. A ses côtés, Johanne Defay, auvergnate d'origine, porte aussi les espoirs français du haut de ses 16 ans avec une troisième place au championnat du Monde Junior acquis l'an dernier. Elle compte se faire remarquer dans son pays même si le SWATCH GIRLS PRO est pour elle une compétition d'entraînement.

Publié le