»

Présentation du Quiksilver Pro France 2013

Kelly Slater
Kelly Slater - Quiksilver

Du 26 septembre au 6 octobre prochains, l’élite mondiale masculine du surf a traditionnellement rendez-vous en France pour disputer le Quiksilver Pro France, la 8ème des 10 épreuves de l’ASP Men’s World Tour 2013.

L’élite mondiale masculine et féminine du surf exceptionnellement réunies dans les Landes en septembre. Suite au report du Roxy Pro à Biarritz, les 17 meilleures surfeuses du monde seront exceptionnellement associées aux hommes pour donner lieu à un rassemblement de l’élite mondiale du surf, inédit en France depuis 10 ans.

C’est donc bien un casting de rêve qui est attendu sur les beach breaks landais en fin d’été : Kelly Slater (USA), Joel Parkinson (Aus), John John Florence (Haw), Jérémy Florès (Fra), Stephanie Gilmore (Aus), Sally Fitzgibbons (Aus), Pauline Ado (Fra), entre autres…

Roxy Pro : Honneur aux dames

Le Roxy Pro Biarritz annulé faute de vagues en juillet, le top 17 mondial féminin est donc à nouveau convié en France, cette fois dans les Landes, en parallèle de l’épreuve masculine du Championnat du Monde ASP. La période d’attente dévolue à l’élite féminine débutera le 24 septembre, deux jours avant les hommes, et s’achèvera le 30 septembre, juste avant l’ultime manche de la saison au Portugal. La reprise du Roxy Pro dans les Landes proposée par Roxy et validée par l’ASP a suscité l’enthousiasme des intéressées qui se réjouissent de conserver un calendrier intact et une opportunité de surfer les houles solides du début d’automne dans la Mecque européenne du surf.

Plus que jamais, le Roxy Pro, désormais 7ème manche des 8 étapes du calendrier d’élite féminin, sera crucial dans la course au titre de Championne du Monde 2013. A la veille de l’US Open, Tyler Wright (Aus) est toujours en tête mais Carissa Moore (Haw) et Sally Fitzgibbons (Aus) ont encore les atouts pour faire chuter l’Australienne dans sa quête d’un premier titre mondial.

Le Quiksilver Pro France : un must de la saison

Le Quiksilver Pro France débutera le 26 septembre sur l’un des spots de classe internationale dont regorgent les Landes. Les 34 meilleurs surfeurs du monde qui disputeront cette unique étape française auront jusqu’au 6 octobre au plus tard pour boucler l’épreuve et s’adjuger de précieux points pour la course au titre de Champion du Monde 2013.

Vainqueur en titre du Quiksilver Pro France, Kelly Slater remettra son trophée en jeu mais jouera aussi un potentiel 12ème titre mondial en France. En effet, Slater est au coude à coude avec l’Australien Mick Fanning qui possède une courte avance avant Tahiti (15 au 26 août), tandis que l’actuel Champion du Monde en titre Joel Parkinson talonne la star floridienne du team Quiksilver au classement. Il faudra aussi surveiller la wildcard Dane Reynolds qui avait atteint la finale l’an passé.

Les stars françaises du surf à surveiller

Cette année, le public français aura 4 mousquetaires à supporter sur ses terres. Le Réunionnais et landais de cœur Jérémy Florès ainsi que le Tahitien Michel Bourez d’une part, l’Hendayaise Pauline Ado et la wildcard biarrote du Roxy Pro Lee-Ann Curren d’autre part. Tous connaissent les spots landais par cœur et tous ont l’ambition de bien figurer à la maison.

Si Jérémy Florès et Michel Bourez sont à l’abri en vue d’une requalification l’an prochain, Ado, elle, a besoin d’un gros résultat pour s’assurer une 4ème année dans l’élite en 2014. Quant à Lee-Ann Curren, son statut de wildcard la délestera de toute pression du résultat. On a vu l’an passé que ce statut avait particulièrement réussi à Dane Reynolds (arrivé en finale face à Slater)…

Des vagues de classe mondiale

En une décennie, le Quiksilver Pro France s’est durablement inscrit parmi les étapes incontournables du Championnat du Monde de Surf ASP au même titre que Tahiti, la Gold Coast australienne ou Pipeline à Hawaii. Le site des Landes – avec les communes d’Hossegor, Seignosse et Capbreton - et la période choisie – le début d’automne - formant une équation gagnante pour garantir des vagues aux meilleurs surfeurs du monde.

Quant au site de compétition, il sera choisi au plus près de l’événement afin de garantir des conditions de surf optimales compte tenu des mouvements des bancs de sable, de la direction de la houle et des prévisions. Toutefois, le Quiksilver Pro France est doté d’un site mobile qui permet de déplacer en quelques heures le site de compétition vers une plage du littoral si les conditions le nécessitent. La responsabilité stratégique de lancer la compétition dans le bon timing reviendra au duo composé de Miky Picon pour les hommes et Lisa Andersen pour les femmes avec pour conseil avisé, le landais Charley Puyo.

Quiksilver - Publié le