»

Présentation des Championnats du monde ISA de bodyboard

Yohan Florentin
Yohan Florentin - YveS Sobansky

Championne du monde en titre de bodyboard, l'équipe de France s'envole ce mardi pour le Venezuela où se disputent les deuxièmes championnats du monde ISA (International Surfing Association) de la discipline, du 25 novembre au 2 décembre. [...]

Championne du monde en titre de bodyboard, l'équipe de France s'envole ce mardi pour le Venezuela où se disputent les deuxièmes championnats du monde ISA (International Surfing Association) de la discipline, du 25 novembre au 2 décembre.

La France au Venezuela pour conserver son titre mondial

Il y a un an, aux Canaries, Pierre-Louis Coste avait enlevé le titre en Open devant son compatriote Amaury Lavernhe, Anne-Cécile Coste terminait deuxième chez les filles et Maxime Castillo 5e en juniors.

Un an plus tard, les deux leaders du bodyboard français ne sont plus là , pris par la dernière étape du tour mondial professionnel IBA à  El Fronton (Gran Canaria). En leur absence, la Fédération française a fait appel au tout récent champion de France Open, le Réunionnais Yoan Florantin. Les performances de « Ti Pec » sur le circuit pro et ses deux titres nationaux consécutifs, celui de 2011 en battant Coste et Lavernhe, en font un élément fort et incontournable du bodyboard français. Anne-Cécile Coste tentera pour sa part d'égaler, au moins, sa performance de l'an passé mais c'est bien le titre mondial que la Girondine vise en Amérique centrale. Idem pour le junior Maxime Castillo, lequel se verrait bien coiffer une couronne mondiale pour sa dernière compétition dans la catégorie d'âge.

La sélection française

Open : Yoan Florantin (La Réunion), Martin Mouradian (Guadeloupe), Jérémy Arnoux (Gironde, Guadeloupe)
Open fille : Anne-Cécile Coste (Gironde)
Junior : Maxime Castillo (Gironde)
Junior fille : Maïka Etcheverria (Pays Basque)
Drop Knee : Martin Mouradian (Guadeloupe)

Le spot de Playa Parguito

Playa Parguito est située dans le nord-est d'Çle de Margarita. Elle dispose de 2,000 mètres de plages de sable blanc avec des palmiers, des vagues océaniques puisque ce côté de l'île reçoit des houles de l'Océan Atlantique. C'est le spot le plus célèbre au Venezuela, avec des compétitions de bodyboard internationales qui ont lieu chaque année. Playa Parguito dispose de différents spots de beach break. Le plus célèbre est la « Poceta ». Les vagues peuvent se culminer à  deux mètres, mais la taille moyenne tourne autour de 1,20 m. L'eau y est chaude toute l'année, donc pas de combinaison !

Publié le