»

Pourquoi Lacanau veut accueillir l'épreuve de surf des Jeux Olympiques ?

Lacanau Pro
Lacanau Pro - LP

Ce jeudi 30 juillet, le Maire de Lacanau et la majorité municipale porteront une motion en conseil municipal pour soutenir la candidature de Lacanau comme ville hôte de l'épreuve de surf aux Jeux Olympiques de 2024 en cas de victoire de Paris.

La ville de Lacanau a été la première ville en France à accueillir une compétition mondiale de surf, le Lacanau Pro (1979). Résistant aux assauts financiers des pays émergents dans ce domaine, Lacanau dispose d’une notoriété mondiale grâce au surf et à son rôle dans le développement de cette discipline.

Toute l’année, le Lacanau Surf Club et les écoles de surf de la ville démontrent la qualité de pratique et d’enseignement qui s’y trouvent. Chaque année lors de ses événements, la commune et ses partenaires démontrent leur capacité à organiser des compétitions de niveau mondial, reconnues par le championnat international.

Lacanau souhaite continuer à revendiquer son identité de ville pionnière en matière surf en lançant un nouveau défi en matière d’organisation de compétition sportive.

A ce titre, la candidature de Paris aux Jeux Olympiques de 2024 représente une opportunité importante.

La ville dispose d’atouts de taille pour la présentation de sa candidature : sa proximité avec la métropole bordelaise et avec les grands axes de communication (une heure de l’aéroport international Bordeaux-Mérignac et de la Ligne à Grande Vitesse à la gare Bordeaux Saint-Jean), les capacités d’hébergements (38000 lits) d'une grande ville touristique.

Le comité d’organisation des Jeux Olympiques de Tokyo 2020 a annoncé la sélection de huit nouveaux sports susceptibles d’être au programme Olympique dans cinq ans, dont le surf. Cette liste sera soumise au Comité International Olympique (CIO) avant le mois de septembre 2015. La décision finale sera prise par CIO en août 2016 pendant les Jeux de Rio.

Lors de sa séance plénière du 22 juin 2015, les élus du Conseil Régional d’Aquitaine ont adopté une motion de soutien à l’intégration du surf au programme des Jeux Olympiques. En continuité de cette démarche, la municipalité de Lacanau affirme sa volonté de voir cette épreuve se dérouler à Lacanau en cas d’organisation des JO par la ville de Paris.

Comme l’ont rappelé les élus régionaux dans leur motion. « Le surf répond aujourd’hui aux exigences formulées par le CIO pour faire son entrée aux Jeux Olympiques d’été :

- L’universalité, la discipline est pratiquée sur les cinq continents et on estime à plus de 35 millions le nombre de pratiquants dans le monde, dont 450 000 en France ;
- La représentativité, avec une Fédération Internationale (ISA) qui regroupe 94 nations ;
- Un sport en constante évolution avec un nombre croissant de disciplines pratiquées et un impact médiatique incontestable notamment auprès des jeunes. »

Le Maire et la majorité municipale de Lacanau :

- Apportent leur soutien à la Fédération Française de surf pour l’intégration du surf au programme Olympique à l’occasion des Jeux Olympiques de Tokyo de 2020 ;
- Apportent leur soutien à Paris pour sa candidature à l’organisation des Jeux Olympiques de 2024 ;
- Expriment leur souhait de candidater à l’organisation de l’épreuve de surf aux Jeux Olympiques de 2024 en cas de victoire de Paris.

PB - Publié le
Sur le même sujet

Le surf aux Jeux Olympiques de Tokyo : rêve ou réalité ?

Kelly Slater - médaille d'or aux Jeux Olympiques de Tokyo ! Il ne sera plus tout jeune en [...]

Le surf va-t-il faire son entrée aux Jeux Olympiques de Tokyo 2020 ?

Le travail de l'ISA pour démontrer la pertinence de la présence du surf à Tokyo nous permet, [...]