»

Pierre-Louis Costes remporte l'Annaëlle Challenge 2015

Ca va faire mal !
Ca va faire mal ! - Reveillas

La période d’attente fut longue avant d’obtenir les conditions requises. Et après ces 2 jours intenses, nous pouvons affirmer que cette longue attente et tout ce travail valaient bien la peine !

Pour la 6ème édition de cette célèbre compétition de bodyboard, inscrite en tant que « Specialty Event » au calendrier du tour mondial professionnel APB, les 16 compétiteurs ont d’abord dû s’adapter à un contexte des plus extrême, proche de la tempête lorsque nous étions isolés sur notre petite île au large des côtes du Finistère Nord : vent, pluie, froid… Annaëlle se mérite et le voyage mouvementé pour accoster sur l’île en atteste ! Mais elle sait rester généreuse avec une grosse houle pendant les 2 jours, nous offrant ainsi de grosses vagues creuses et radicales. Et malgré un plan d’eau des plus exigeants, chaque rider a pu tenter d’exprimer au mieux son talent et son engagement au cours de la compétition.

Le déroulement est simple : 2 tours de 30mn sans élimination, un nombre illimité de vagues, pour pouvoir déterminer les 4 meilleurs bodyboardeurs, réunis lors d’une grande finale de 45mn qui décidera du successeur de Jérémy Arnoux, double vainqueur des éditions 2013 - 2014, et avoir ainsi la chance de brandir le célèbre trophée tomahawk !

Tour 1

Et qui de mieux placé pour lancer cette compétition que notre champion du monde 2011 (et tout récent vice-champion du monde cette année) Pierre-Louis Costes ?! Personne, vu la manière avec laquelle il donne le ton pour la suite, et envoi un message clair à ses concurrents : il n’a pas fait le voyage pour rien depuis Puerto-Rico ! Avant d’enchainer dans la foulée sur 2 autres vols en 24h pour rejoindre le Maroc et devenir une nouvelle fois Champion d’Europe (désolé PLC on a arrêté de compter tes titres, il y en a trop !!). Il nous offre ses fameux backflips pour un total de 18,5 points, qui restera le plus gros score de la compétition. Ne laissant que des miettes aux 2 locaux pourtant habitués du spot Yves-Marie Le Fourn et Laurent Jegoudez.

Dans la série suivante, Jérémy Arnoux confirme sa maitrise totale sur cette vague et remporte sa série devant le méditerranéen Geoff Vaquie qui découvre Annaëlle et remporte au passage le pire wipe out ! Killian Quiroz trouvera la bombe de la journée mais malheureusement quelques minutes après la fin de la série et Erwan Genre n’a jamais eu les fameuses gauches qu’il attendait !

La troisième série fut forte en émotion, le breton Nicolas «Chinook » Richard dominant ses 3 adversaires (dont le finaliste de l’an dernier David Lefevre) grâce à 2 bonnes gauches ! Il se blesse sur la vague suivante, perdant au passage sa planche mais rentre sur l’île sans problème sous l’œil attentif des sauveteurs présents.

La dernière série de la journée a vu le basque espagnol Borja Gainzarain s’affirmer comme un sérieux candidat à la finale en s’imposant malgré une très bonne performance du jeune breton Julien Le Sehan deuxième derrière lui pour seulement 0,5 point ! A noter le gros engagement de Derek Crater, mais il lui manquera une bonne deuxième vague. Une fois de retour sur terre, chacun en profite pour manger des crêpes, faire une sieste, se balader sur la côte avant le traditionnel repas qui réunit tout le monde au pub O’Porsmeur. Et comme chaque année, certains prolongent la soirée jusque tard dans la nuit alors que le rendez-vous est très matinal le lendemain !

Tour 2

Le réunionnais Laurent Bègue a dominé les débats lors de la première série grâce à une bombe, lui offrant au passage le trophée de la plus grosse vague de cette édition ! Borja Gainzarain confirme sa forme du moment et termine deuxième pour 0.4 point seulement. Malheureusement pour eux, ni Erwan Genre ni Laurent Jegoudez ne trouveront de bonnes vagues pendant cette série.

La deuxième série a permis à Jérémy Arnoux de confirmer son statut de favori, il trouve les meilleurs vagues et y exécute des manouvres tout en maitrise. Avec 2 victoires il accède tout logiquement à la finale. Les 2 bonnes vagues d’Yves-Marie Le Fourn ne suffiront pas pour refaire les 2 points d’écart.

Il n’était plus que 2 compétiteurs dans la série 3 après les abandons sur blessure des bretons Nicolas Richard (pas remis de sa rencontre avec le fond la veille) & Irwin Cloarec, touché plus lourdement aux côtes en free surf juste avant le début de la compétition. Ils laissent ainsi le champ libre à Julien Le Séhan, premier devant Yann Mestelan, qui s’offre sa première finale ici.

La dernière série de la journée fut une démonstration de glisse de la part de Pierre-Louis Costes, pas du tout impressionné par son statut de grand favori de la compétition, il aura encore trouvé 3 bombes pendant cette série et nous aura même offert un spin dans le barrel et un « gainer flip » assez dingue dans ces conditions. Killian Quiroz se place en solide deuxième grâce à un petit tube et un rollo.

Pierre-Louis Costes intouchable !

Nous retrouvons donc tout logiquement en finale le double vainqueur en titre Jérémy Arnoux et le champion du monde 2011 Pierre-Louis Costes. Pour les 2 autres places il aura fallu départager 3 riders en utilisant leurs totaux de scores et malheureusement pour Laurent Bègue qui fini donc 5ème, ce sont le basque espagnol Borja Gainzarain et le local Julien Le Séhan qui s’offrent une place en finale. Il n’y aura pas eu longtemps de suspense sur le nom du vainqueur tant Pierre-Louis Costes a dominé la finale, à l’image de l’ensemble de sa compétition ! Il ne laissera que des miettes à ses concurrents, son activité et son choix de vague sont cruciaux et si cela ne suffisait pas, il y ajoute quelques beaux backflips pour un score total de 17 pts ! A dix minutes de la fin, Jérémy Arnoux trouve une 2ème bonne vague qui lui offre la deuxième place. Julien Le Séhan finira lui troisième grâce à 2 vagues moyennes devant Borja Gainzarain, qui malgré un bon backflip ne trouvera pas d’autres vague suffisante pour éviter la quatrième place !

Cette 6ème édition sauvage restera longtemps dans nos mémoires, et nous devons remercier pour cela nos partenaires : GoPro, ISS, Surfing des Abers, O’Porsmeur, Expotent, Enviedesurfer.fr, BNVLVGL, Surfing Locquirec, Youriding, Surfing Iroise, Terre de Glisse, CAP Assurances, Algo’Manne, Hénaff, la créperie Ty Guechall, la Région Bretagne, le Conseil Départemental du Finistère, la Communauté de Communes du Pays d’Iroise et les communes de Landunvez & Porspoder.

Mais cet événement doit également beaucoup à l’ensemble des personnes impliquées dans ces conditions difficiles : les pilotes de bateaux (Tanguy, Guillaume, Hervé, Cyril, Stef, Mat), Jérôme et Mick pour avoir assurer la sécurité sur l' île, la SNSM de Portsall, les juges, Yann et les jeunes du Tomahawk BSC, les photographes & vidéastes, la NPI, les équipes de France 3 Iroise & de l’émission Littoral, l’ensemble des médias qui ont couvert l’événement et un petit clin d’œil à notre stagiaire, le son était top ! Une mention spéciale pour les 16 riders présents, ainsi que Alex Leon et toute l’équipe de l’APB ! Et nous souhaitons encore une fois un très bon rétablissement à Irwin, Chinook et Martin ! Prenez soin de vous les gars !

Chaque année, nous essayons de vous faire partager au mieux nos 2 jours isolés sur l’île avec ce récit, en attendant bien sûr la vidéo. Nous conclurons avec le bilan de Gwen Renambot, notre directeur de compétition : « Cela aura été l’édition la plus hardcore : par le temps, l’accès à l’île mouvementé, les vagues massives mais difficiles et les blessures… Vivement l’année prochaine avec une édition plus reposante ! Le bilan sportif est positif avec d’abord la victoire logique de PLC notre champion du monde 2011, Jérémy Arnoux qui assure toujours autant, le jeune local Juju Le Séhan qui a déchiré, Borja qui progresse chaque année et les jeunes chargeurs fous bretons Chinook, Killian qui auront assuré le show ».

Merci à toutes et à tous, rendez-vous à l’automne 2016 !

Cedric - Publié le
Sur le même sujet

Le GoPro Annaelle Challenge 2015 sera lancé mercredi !

C’est parti ! Après des mois d’attente, et un automne capricieux en terme de vagues, la [...]

Jeremy Arnoux vainqueur du GoPro Annaëlle Challenge 2014

Le mélange de tension, d’appréhension et d’excitation est énorme alors que tout le monde est à [...]

Jeremy Arnoux remporte le GoPro Annaelle challenge 2013

Mère nature nous a offert quelques belles conditions pour lancer la compétition internationale [...]