»

Piccolo Clemente champion du monde de Longboard. Antoine Delpero termine 3ème !

Le podium
Le podium - ASP

Piccolo Clemente a déjoué tout les pronostiques pour venir s'imposer à Wanning. Le Péruvien remporte l'étape et devient champion du monde ASP de La discipline. Antoine Delpero signe une belle 3ème place.

Quelques jours après le sacre de Kelia Moniz, l'île de Hainan accueillait l'unique étape des championnats du monde de longboard. La pression est à son maximum, les meilleurs riders de la planètes, Harley Ingleby, Duane Desoto, les frères Delpero, ont fait le déplacement à Wanning pour tenter de décrocher le titre de champion du monde ASP.

Piccolo Clemente - La surprise du chef made in Pérou

La compétition s'est révélée surprenante avec une finale entre deux outsiders. Piccolo Clemente et Rodrigo Sphaier se sont affrontés lors d'une finale 100% Amérique du Sud ! Piccolo, le péruvien, avait douché les espoirs tricolores en sortant Antoine Delpero en 1/2 finale. De son côté, le brésilien, Rodrigo a éliminé successivement deux champions du monde : Duane Desoto en 1/4 et Harley Ingleby en 1/2.

Sphaier méritait de s'imposer en Chine après son parcours sans faute mais en finale le Péruvien en a décidé autrement. Le brésilien a pourtant mené la série pratiquement jusqu'au coût de corne mais dans les dernières minutes Piccolo s'arrache sur l'ultime vague de la compétition pour remporter le titre. Énorme joie pour le péruvien qui devient après Sofia Mulanovich l'idole de tout un peuple ! Le Pisco va couler à flot dans les bars de la capitale, Lima.

« Je devais gagner aujourd'hui (...) J'étais nerveux dans les dernières minutes mais confiant qu'une vague viendrait à moi (...) c'était comme si Dieu était de mon côté aujourd'hui » lançait Piccolo après sa victoire.

Antoine Delpero termine sur le podium

Côté tricolore, on espérait mieux ! On retiendra la belle performance de Timothée Creignou, qui atteint les 1/4 de finales. Antoine Delpero est stoppé au porte de la finale par celui qui deviendra quelques heures plus tard champion du monde.

« C'était un événement fantastique et les vagues ont été incroyables ces derniers jours (...) Troisième c'est bien mais j'aurais aimé faire la finale » déclarait le Français après son échec en 1/2.

Rendez-vous en 2014 !

rOmanO - Publié le