»

Patrick Beven, demi-finaliste du WQS Mormaii Pro 6 étoiles

Patrick Beven, toujours au top au Brésil !
Patrick Beven, toujours au top au Brésil ! - www.aspworldtour.com

Vainqueur de l'édition en 2006, le franco-brésilien Patrick Beven termine à  la 3ème place du WQS Mormaii Pro à  Costao do Santinho, Florianopolis, Brésil.

Du 30 janvier au 4 février 2007 s'est déroulée la 3ème étape du circuit WQS et l'une des plus importantes du début de saison. En effet, avec ses 6 étoiles et ses 125 000 $ de prize money, le WQS Mormaii Pro a offert pas moins de 2500 points au vainqueur. Mais pour s'imposer, il fallait passer pas moins de 8 tours pour atteindre la finale ! C'est donc 192 compétiteurs venant de 17 nations différentes qui se sont inscrits, le Brésil étant bien évidemment le pays le plus représenté, suivi par les surfeurs américains. Comme toujours chez eux, les brésiliens sont sur motivés et comptent bien s'emparer du titre détenu par Patrick Beven depuis l'an passé. Le français quant à  lui l'a déjà  remporté deux fois à  Florianopolis et se verrait bien une fois de plus monter sur la plus haute marche du podium.

Et c'est finalement un très beau parcours que nous a offert le français sur ces terres brésiliennes qu'il connaît bien. Il a atteint les demi-finales où il a chuté dans les dernières minutes de la série face à  Simao Romao. C'est d'ailleurs ce dernier qui a remporté un peu plus tard dans l'après midi la finale et qui a empoché les 2500 points tant convoités ainsi qu'un joli chèque de 15 000 dollars.

Le WQS Mormaii Pro, c'était plus de 100 séries en 6 jours ! Pas de temps à  perdre pour les organisateurs ! Mardi 30 janvier, premier jour de compétition, toutes les séries du 1er tour ont pu être lancées. Chez les français, pas de chance pour Marc Lacomare qui termine 4ème avec seulement 4,40 points dans le heat 4. Idem pour Simon Marchand qui finit dernier dans le heat suivant. En revanche, Hugo Savalli et Joan Duru accèdent au 2ème tour en terminant respectivement 1er et 2ème de leurs séries. Le lendemain, ils sont moins performants et terminent tous les deux derniers de leurs heats du 2ème tour. Alain Riou, Tim Boal, Frédéric Robin et Hira Terinatoofa entrent dans la compétition à  ce niveau gr'ce à  leur seeding. Ca passe pour Frédo et Tim, mais les deux polynésiens s'arrêtent là .

Jeudi 1er février, c'est déjà  le 3ème tour et l'entrée en lice des têtes de série. Et déjà  les surprises s'enchaînent : Russel Winter, Eric Rebière, Jordy Smith, Peterson Rosa et Leonardo Neves sont éliminés. En revanche, Greg Emslie passe avec le plus haut score de la semaine : 18,87 points, gr'ce notamment à  une vague notée 9,60 ! Neco Padaratz, Shea Lopez, Ricky Basnett, Victor Ribas, Gabe Kling et Paulo Moura obtiennent eux aussi leur place pour le 4ème tour. Du côté des européens, Tiago Pires, Eneko Acero, Miky Picon, Aritz Aranburu, Hodey Collazo et Patrick Beven font une belle entrée dans la compétition et seront les seuls rescapés du vieux continent dans le 4ème tour.

Les séries passent et peu à  peu, on commence à  penser que Patrick est de nouveau bien parti pour remporter le WQS brésilien. Picon, Acero, Collazo et Aranburu se font sortir au round 4. C'est à  ce stade de la compétition que le jeune Jadson Andre, 16 ans, score la plus grosse vague de la compet' avec un 9,90 dans le heat 7 ! Seuls Beven et Pires résistent et se retrouvent dans la même série au round 5. Mais pas de souci pour les deux potes : ils se qualifient tous les deux pour le 6ème tour. Allez l'Europe !

Avec le round 6 commence un nouveau format de compétition : les séries se jouent à  présent en man on man. Sept brésiliens sont encore en lice. Malheureusement pour eux, seuls trois parviennent à  atteindre les quarts de finale dans la journée de samedi : Pablo Paulino, Marco Polo et Simao Romao. Tiago chute dans ce round 6 mais Patrick tient bon et avec un score de 17,26, il s'octroie le 3ème meilleur total de la semaine et le plus beau de ce tour ! Il est en train de réaliser un superbe début de saison sur le WQS !

En quart, Shea Lopez est stoppé par Kekoa Bacalso mais rappelle à  ceux qui l'avaient déjà  oublié qu'il reste un sérieux prétendant à  la montée en WCT. Cette année sera je l'espère son grand retour au plus haut niveau international. En tous les cas, c'est lui qui prendra la tête du circuit WQS au terme de la compétition quoiqu'il arrive. Affaire à  suivre... Pablo Paulino et Simao Romao sont les derniers rescapés brésiliens. Et Patrick remporte sa série avec un total de 14,40 devant Marco Polo (13,33).

Arrivent donc les demis finale et on y croit de plus en plus dans le camp français... Pablo Paulino obtient sa place en finale en menant durant toute la durée de la série. Dans le 2ème heat, Beven domine pendant une bonne partie de la série. Une bonne 1ère vague à  7,50 le place en tête, suivie par une 2ème à  7,14. Il met Simao Romao combo pendant un moment. Mais à  7 minutes de la fin, le brésilien score un 8,33. Il lui faut maintenant seulement un 6,34 pour repasser devant Patrick. C'est chaud ! Il finit par placer une très bonne vague dans les dernières minutes et l'annonce tombe : ses rollers lui permettent d'obtenir un 8,50. Patrick est donc out si près du but !

Lors de la finale 100 % brésilienne, il y aura beaucoup moins de suspense. Simao Romao domine du début à  la fin et met Pablo Paulino combo durant les 12 dernières minutes. Avec un total de 15,16 points contre 7,94, il empoche les 2500 points de la victoire et les 15 000 $ de prix.

Patrick Beven n'a donc pas réitéré sa performance de 2006 mais reste l'un des maîtres de Florianopolis avec sa 3ème place. Il repart du Brésil avec 1875 points supplémentaires et une 8ème place au classement général WQS. Nul doute que cette épreuve fera partie de ses 7 meilleurs résultats de l'année et rentrera dans son total pour la course aux points du WCT.

Emilie Dalibert - Publié le