»

Pancho Sullivan imbattable au Monster Energy Pipeline Pro

Pancho Sullivan
Pancho Sullivan - www.aspworldtour.com

Pour la seconde fois de sa carrière, c'est l'hawaiien Pancho Sullivan qui s'est imposé mercredi 6 février lors du Monster Energy Pipeline Pro 2008. Pas de français sur ce WQS 3 étoiles, mais une armada d'hawaiiens très motivés...

Cette année, ce n'était peut-être pas le « monstre » Pipe attendu, mais les pros surfeurs sont tout de même parvenus à  faire le show et envoyer dans les vagues de 6 à  8 pieds. Il n'y avait peut-être pas beaucoup de points à  engranger sur cette étape WQS dotée de 3 étoiles, mais une victoire au Pipe, c'est toujours bon à  prendre... A n'importe quelle taille, Pipeline a du caractère et peut tout donner, comme tout reprendre...

Dès mercredi 30 janvier, David Wassel, lifeguard local et David Rutherford, venu de Puerto Escondido, le Mex Pipe, lancent les débats en décrochant les plus beaux rides du jour. De leur côté, les champions Tom Dosland et Derek Ho se font sortir trop tôt du contest... Et Rob Machado, toujours aussi stylé et maître de la vague, montre à  tous sa science de la vague.

Ce n'est que jeudi 31 que les premières vagues à  10 points sont ridées par Kawika Stillwell et Devon Trester. Les barrels s'enchaînent à  Backdoor et les gros scores tombent. Le 3ème tour a même des airs de finale avec une série regroupant Pancho Sullivan, Roy Powers, Rob Machado et Myles Padaca... Les deux premiers passent et confirment leur statut actuel de compétiteurs accomplis. C'est d'ailleurs en finale qu'on les retrouvera tous les deux, seulement une semaine plus tard. Car les jours off se sont enchaînés au Pipe pendant le Monster Energy Pro...

Et cela a tourné à  l'avantage de Pancho qui a carrément écrasé ses trois adversaires ! Avec un tube parfait noté 10 et un total de 18,75 points, le meilleur du contest, Pancho a mis combo ses opposants très rapidement. Et même s'il est entré par le 1er tour et a surfé huit heats d'affilée à  cause d'une inscription trop tardive, cela ne l'a pas empêché d'être le plus en forme en finale. Derrière lui, il laisse Fred Patacchia, Poy Powers et Dustin Barca. Fred a d'ailleurs été surprenant en trocant son surf contre un bodyboard rose dans les 10 dernières minutes, puis s'est mis à  body surfer, apparemment sans penser à  d'éventuelles blessures. Il s'amuse et ça fait plaisir à  voir...

Ce qui était intéressant lors de cette épreuve WQS, c'était les wildcards offertes pour le Pipeline Masters de décembre. 16 surfeurs pourront en profiter comme par exemple TJ Barron, Ian Walsh, Makua Rothman ou encore Kekoa Bacalso. Une affaire hawaiienne, on vous dit...

Résultats du Monster Energy Pipeline Pro

1/ Pancho Sullivan 18,75 pts
2/ Fred Patacchia 14,25 pts
3/ Roy Powers 9,10 pts
4/ Dustin Barca 6,50 pts

Emilie Dalibert - Publié le