»

Oi Rio Pro 2016: John John Florence au sommet du Corcovado

John John Florence copyright World Surf League
John John Florence copyright World Surf League - copyright world surf league

Brazil O - Hawaii 1. C'est une finale 100% blondinets à laquelle on a assisté aujourd'hui laissant John John Florence triompher au sommet du Oi Rio Pro 2016 face à Jack Freestone!

Au petit matin le temps est maussade au Brésil et les vagues peinent à s'améliorer. Disons qu'elles ne manquent pas de puissance loin de là mais on dirait un beach break Landais les jours de tempête. Mais peu importe, la dernière journée à Postinho aura ce gout inconsistant reflétant les aléas de cette épreuve si imprévisible. Tout aussi inattendu, le Brazilian Storm tant annoncé dont on a vanté les mérites n'aura pas lieu à Rio, pas de Brésiliens en Finale! Adriano de Souza, champion du monde en titre et Felipe Toledo qu'on voyait gagnant ici sont passés à côté de leur compète. L'étape vient juste de se terminer et le sacre du petit prince du surf Brésilien n'est pas pour aujourdhui. Gabriel Medina échoue tout prés de la finale et se fait sortir en demi par l'ensorceleur d'Alana Blanchard en la personne de Jack Freestone.

La finale qui s'en suit est placée sous le signe aérien... et quel festival de tricks! Les deux mecs les plus stylés du tour se partagent le gâteau de Rio de Janeiro. La cerise revient à l'Hawaiien dépourvu de talent face à Jack Freestone. La John John Florence Airline s'est mise en route dés le début de ce heat et très vite Jack Freestone se retrouve combo : ce qui signifie qu'il a besoin de deux scores supérieurs à ceux de John John pour repasser devant, la tâche se complique face au magicien qui enchaine barrels sur barrels airs sur airs et vice versa laissant John John rafler la victoire pour le plus grand bonheur de ses fans féminines au Brésil...

Néanmoins Jack Freestone n'aura pas eu la chance de son côté durant cette épreuve et il atteint sa première finale d'un CT à Rio avec un triple mérite :
-Il brise le rêve de Medina chez lui devant des millions de Brésiliens venus le supporter et le prive de finale. il fallait le faire!
-Il est Rookie sur le tour après s'être qualifié sur le QS l'année dernière.
-Il revient tout juste sur le tour après 8 semaines de convalescence suite à une blessure au dos, il n'a pas surfé lors des premières épreuves cette année. "J'ai l'impression que ma saison a vraiment démarré ici au Brésil" affirme t-il en interview avec la World Surf League.

De son côté John John a allumé le feu d'artifices et signe la deuxième victoire de sa carrière à Rio. Est-ce une rampe de lancement pour qu'enfin il décroche le titre de champion du monde ? Est-ce qu'il en a vraiment besoin ? A le voir surfer, cette finale ressemble à un skatepark ou il dessine manoeuvres après manoeuvres son business plan version 2016 : rider pour le fun et tant mieux si ça paye.
Coté tricolore Rio n'a pas été Bleu Blanc Rouge cette année. Les Français se sont effacés. Michel Bourez qui avait remporté cette épreuve en 2014 échoue aux bords des quarts de finale face à Adam Melling et Jérémy Florès est éliminé dés le deuxième tour face au finaliste Freestone.

La suite du world tour est alléchante: Bien que Matt Wilkinson ait été éliminé hâtivement au Brésil, il conserve une avance considérable sur ses poursuivants au classement général. Avec un écart de 7000 points sur Italo Ferreira 2ème, il peut partir serein au Fiji Pro mais de là à dire s'il restera sur sa lancée victorieuse du début de l'année, rien n'est moins sûr... John John lui a lancé la machine, il est confortablement installé en troisième position et l'on sait qu'un Florence qui s'amuse est un surfeur qui fait des ravages! Kelly Slater absent à Rio a eu tout le luxe de se refaire une santé et aura à coeur de perforer les tubes à Cloudbreak, sa vague préférée. Le regretté Owen Wright qui avait secoué l'épreuve l'an passé en obtenant deux perfect 20 dans les phases finales est toujours blessé et donc indisponible pour l'épreuve Fidjienne qui aura lieu entre le 29 Mai et le 13 juin prochain.

D'un point de vue plus global sur l'ensemble du Rio Pro, cette épreuve aura dressé un tableau innovant auquel nous n'étions pas habitués : La new generation est en marche! Les vétérans du tour n'ont qu'à bien se tenir parce qu'il y a de quoi avoir peur avec le niveau des petits nouveaux. Mais le changement à du bon et deviner qui va gagner le tour cette année est encore plus incertain, n'importe quel rider du top 34 est en mesure de briller!

Et pour ceux qui étaient au bureau et qui font la geule à leur patron qui les a privé de télé, revivez la finale John John Vs Jack Freestone en vidéo ci dessous pour le plaisir des envolées sauvages!

http://www.worldsurfleague.com/
Maxence Gallot - Publié le
Sur le même sujet

Owen Wright remporte le Fidji Pro 2015 - Flores termine troisième !

Une édition historique vient de s’achever à Cloudbreak. Owen Wright s’impose en finale face à [...]

Fidji Pro 2015 - Jeremy Flores en 1/4 !

Une journée complètement folle vient de s’achever à Cloudbreak. Jeremy Flores se qualifie en [...]