»

Mick Fanning roi de J-Bay

Mick Fanning
Mick Fanning - ASP / Cestari

Le J-Bay Open 2014 s'est achevé sur la très belle victoire de Mick Fanning face à Joël Parkinson. La vague de Jeffreys Bay a offert des conditions de rêve pour cette dernière journée ! Gabriel Medina conserve la première place au général.

Dantesque, magnifique, splendide... Aucun qualificatif ne pourra d'écrire les vagues qui ont déferlées lors de cette ultime journée de compétition à J-Bay ! Les organisateurs surveillaient de près cette houle pour clôturer le J-Bay Open 2014. On se demande encore pourquoi il a été dé-programmé aussi longtemps du calendrier.

Fanning, Parko le retour des kids de Coolangata

Une finale Parko, Fanning ça faisait un petit moment que ce n'était pas arrivé ! Le triple champion du monde va assommer Parko rapidement grâce à un bon choix de vague parfaitement exploité. 17 points, c'est le total de Mick au terme de cette finale... Suffisant pour s'imposer devant un Parko en manque de réussite. Dommage pour Parkinson qui propose un surf vraiment stylé sur cette vague et auteur d'un 10 points parfait lors de sa demi-finale !

Flores... Privé de Teahupoo

L'ASP ne rigole plus ! Pas de place pour les contestataires sur le Tour. On peut ne pas être d'accord avec les juges mais il faut resté calme. N'est-ce pas Jeremy ? L'ex-futur espoir du surf mondial aura tout le loisir de potasser les règles ASP pour éviter d'autres déconvenues.

Maintenant que j-Bay est de retour... On peut militer pour le retour de Mundaka !

rOmanO - Publié le
Sur le même sujet

J-Bay Open 2014 - C'est terminé pour Slater, Bourez et Aranburu !

La pression monte à Jeffrey Bay ! Kelly Slater et Michel Bourez se sont fait taper par Matt [...]

J-Bay open 2014 - Jeremy Flores et Tiago Pires out !

Salle journée pour les européens à Jeffrey Bay avec les éliminations de Jeremy Flores et Tiago [...]

J-Bay Open 2014 : Jordy Smih survole la première journée de compétition !

On attendait avec gourmandise le retour de Jeffrey Bay ! Cette première journée nous rappelle [...]